facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Mode de vie

Les clés de l'éducation: 7 idées de conteuse pour faire aimer les mots à nos enfants

505 vues

img_1

Quelle tâche fastidieuse pour, nous, parents que d'essayer de faire aimer la lecture à notre progéniture. Combien d'entre nous trouvent qu'il est inutile de lutter puisque, semble t-il, l'amour de la lecture est inné. Et s'il en était autrement ?


En tant qu'auteure et conteuse, je vous propose de voir les choses sous un autre angle. Apprendre à se familiariser avec les mots avant d'aimer lire serait le secret à découvrir avec ces 7 idées de conteuse. Rien de bien compliqué, ce ne sont que des petites astuces très simples à réaliser pour lesquelles vous aurez besoin de :


Votre voix


Les mots se trouvent partout. En parlant, et en lisant vous mêmes des histoires à vos enfants, vous vous faites porte parole de cet amour des mots qui passera d'abord par votre voix. L'univers des mots n'est pas froid. Il sera la chaleur des cœurs de vos enfants surtout si vous prenez soin de choisir des histoires porteuses de sens, comme celles de nos prophètes. Nos vrais héros et ceux de vos enfants sont tirées du Saint Coran ou de la Sunna, ne l'oubliez pas !


Usez donc de votre instrument vocal pour transmettre la passion qui se ressentira à votre voix ! Mettez toutes les intonations qu'il faut au bon moment et donnez un impact à chacun des mots prononcés.


Et n'oubliez pas : en prononçant des mots, comme les conteurs, vous faites passer des émotions.


Vos mains


Jeux de main, jeux...très malins !


Mimez autant que vous pouvez. Tout petit déjà, votre enfant perçoit dans votre voix et vos gestes tout un tas de concepts importants à son développement psychomoteur et à l'amour des mots que vous voulez lui inculquer. N'hésitez pas à varier les comptines, et petites histoires en rime qui aiguiseront son oreille tout en sollicitant sa mémoire auditive et visuelle.


Les sons et les gestes se marient pour un futur plaisir de lire en construction. C'est vous qui êtes sur les planches et votre enfant tout content !


Votre histoire


Votre quotidien est son histoire. Utilisez à volonté les événements de votre vie de tous les jours pour apporter des solutions contées au moment de se coucher.


C'est un instant privilégié qu'il est bon de mettre à profit pour découdre tous les petits tracas de votre enfant en les dédramatisant. Au lieu de sortir un livre, prenez parfois une de ses peurs du moment que vous mettrez en scène avec des animaux comme personnages principaux, ou encore mieux : mettez en relation ce qui lui arrive avec un hadith ou un comportement de nos nobles Compagnons !


Beaucoup d'entre eux, qu'Allah les agrée tous, étaient petits en accompagnant notre Bien-Aimé.


Vous ferez ainsi d'une pierre deux coups : apprendre notre Sunna pour la transmettre à votre enfant, en appuyant sur les mots, et en mimant à l'occasion. Vous renforcerez son caractère et son sentiment d'appartenance à la Oumma...et pourrez fermer le rideau sur ce qui s'est passé !


De les encourager


Lorsque votre enfant commence à grandir les histoires et les mimes ne suffisent plus.


Dès qu'il commence à apprendre l'alphabet vous pouvez l'inciter à rechercher des lettres puis des mots qu'il connaît dans la maison sur les différents emballages, les vieux magazines ou tout autre support.


Avec un peu d'imagination vous pouvez fabriquer, avec lui, un élément à accrocher sur le mur de sa chambre. En forme de train ou de chenille, ou autre, vous lui demanderez d'épingler chaque mot nouveau à l'intérieur des wagons ou du corps de chenille. Vous pouvez aussi l'utiliser pour faire de chaque wagon ou des parties du corps de l'insecte choisi un compartiment par adjectif dont il remplit à chaque fois de synonymes. Les variantes sont multiples. Le but de la manœuvre est de l'encourager.


L'essentiel étant que chaque jour, un peu plus, le support se remplisse et que sa fierté grandisse !


Les faire rire


Apprendre à lire et à écrire n'est pas tous les jours drôles. Les enfants ont besoin de décompresser, et de parfois sortir du cadre scolaire pour intégrer un élément de leur apprentissage. Jouez avec eux à des jeux de mots. Scrabble, méli melo, mots fléchés adaptés, baccalauréat, les jeux de société ne manquent pas mais vous pouvez aussi en inventez un autre.


Prenez plusieurs chapeaux ou paniers et placez-y des bouts de papier sur lesquels vous inscrirez des noms communs, des verbes, des adjectifs, des compléments. Vous obtiendrez rapidement des phrases saugrenues du genre : Le poisson chatouille un sifflet...ou pire encore.


Fous rires, dans la salle, garantis !


De les faire participer


Soyez à l'écoute de leur curiosité.


Lorsqu'un mot leur semble nouveau au point de solliciter une explication, c'est qu'il retient leur attention. Proposez leur de jouer à la chasse au papillon. C'est un exercice en animation d'atelier d'écriture qu'il est facile de reproduire à la maison. Demandez-leur de l'écrire sur un papier et retenez-le prisonnier dans un filet. Si vous avez l'âme d'un artiste, confectionnez-le avec un bout de votre filet de citrons, du papier et du carton, dans lequel votre enfant pourra venir mettre son mot nouveau.


A vous de trouver une autre idée, si le cœur vous en dit, pour le faire participer à cette apprentissage des mots que vous pouvez mettre en scène.


Le support ne sert qu'à visualiser joliment sa mémoire. Ce n'est pas obligatoire !


De montrer l'exemple et une ouverture d'esprit


Autant que faire se peut, il faudra montrer un peu d'enthousiasme de votre part quant au monde des mots. L'important est de transmettre de l'amour et de l'intérêt pour le milieu que ce soit à l'oral ou à l'écrit.


Enfin offrir la liberté d'écrire à votre enfant sans le juger sur la forme est vital pour l'image qu'il se fait de ses capacités. Acceptez donc de le voir s'exprimer avec des fautes, il aura tout le temps de se corriger. Cela peut d'ailleurs être fait en deux temps : proposez lui une boîte à mots doux, ou de coups de gueule qui sera à sa portée. Une vieille boîte à mouchoirs customisée par exemple. Et réservez les temps de révisions pour un autre moment comme celui des devoirs.


De manière générale, le maître ou la maîtresse est la personne vers qui se rapprocher pour apporter de l'aide à son enfant lors de difficultés. Ces quelques conseils de conteuse ne sont que des petits fils conducteur entre les mots et le cœur de vos enfants, qui, je l'espère, vous donneront des ailes et des idées encore plus grandes !


Puissions-nous aider nos enfants à être conscients et amoureux du premier mot prononcé à notre prophète Mohamed ( que la Paix et le Salut soient sur lui) :«Iqra» !


Sonia Djebaili


Auteure et conteuse du site mes-id-mots.com


Crédit photo : Pixabay

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...