facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Le Cheikh Abou Bakr Al Djazairi, le célèbre savant algérien en Arabie Saoudite, est décédé à 97 ans

8 249 vues

Le Cheikh Abou Bakr Al Djazairi, le célèbre savant algérien en Arabie Saoudite, est décédé à 97 ans
Il était le doyen des prédicateurs Nord-Africains à Médine. Le savant Cheikh Abou Bakr Al-Djazairi, de son vrai nom Djaber ibn Moussa ibn Abdelkader ibn Djaber, né en 1921 dans le village Lioua près de Biskra s'est éteint ce matin et est enterré aujourd'hui au cimetière d'Al Baqie à Médine.

Il y vivait depuis pas moins de 66 ans, suite à son installation dans la ville du Prophète en 1952. Il était sans aucun doute l’un des plus éminents  savants contemporains de l'Islam.

Fidèle aux traditions des grands savants polyvalents, il a enseigné aussi bien les sciences du Tafsir, que les sciences du Hadith, que le Fiqh ainsi que de multiples branches du savoir religieux. Parmi ses livres les plus connus : la voie du musulman, la foi du croyant et le plus facile des commentaires du Coran.

Le cheikh Abou Bakr a également été l'un des pionniers de l'Université Islamique de Médine après son ouverture il y a presque 60 ans.  Il continua à enseigner dans cette université jusqu’à sa mise en retraite il y a 30 ans.


Il n'a jamais interrompu toutefois sa mission de prédication et a continué à donner des cours de temps à autre dans la mosquée du Prophète salla Allah alaihi wa sallam, jusqu'à ce que sa santé ne le lui permette plus.

Décéder à Médine et être enterré au cimetière d'Al Baqie est un privilège rare mais il était surtout plus rare encore pour un étranger de maintenir des positions de responsabilités dans l'enseignement religieux en Arabie Saoudite aussi longtemps et garder sa chaire à l'université et à la Grande Mosquée de Médine. Les hommages ont afflué de toute part et s'est une gigantesque foule qui a accompagné le décès du cheikh.

C'est à ALLAH que nous appartenons et c'est à LUI que nous retournerons
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...