facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Une fête qui n'est pas la nôtre, Halloween c'est pour les autres

7 542 vues

img_1

halloween-citrouille


Ce soir vendredi 31 Octobre, nombreux sont ceux, petits et grands, qui fêteront Halloween à travers le monde. Malheureusement, certains de nos frères et sœurs célèbrent cet événement, même si cela est fait « sans convictions ». Or, il est interdit dans notre religion d'honorer cette tradition. Pour le comprendre, retournons aux origines de cette fête avant de nous arrêter sur les preuves nous interdisant de la célébrer, en nous basant sur la parole d'Allah et de Son Messager ('alayhi salat wa salam).



Halloween une fête païenne dérivée en tradition chrétienne


Tout le monde connaît le nom de cette fête si répandue à travers la planète, de même que les rituels qui la composent : se déguiser pour faire peur, sonner aux portes, réclamer des bonbons ou faire une mauvaise farce. Bref, les formes de cet événement sont bien connues mais quand est-il du fond ? Savons-nous ce qu'est réellement la fête d'Halloween ? Quelles sont ses origines ?


À la base, Halloween est l'héritage d'une fête païenne, connue sous le nom de Samain. Elle était également célébrée par les celtes et avait pour finalité d'honorer le nouvel an. La fête de Samain s'étendait sur les sept derniers jours de l'année. Les païens croyaient que durant cette période, des rencontres pouvaient avoir lieu « entre certains hommes et les dieux ».


Puis, c'est au 8ème siècle que les papes Grégoire III et Grégoire IV ont instauré la fête de la Toussaint le 1er novembre, qui « honore tous les saints, connus et inconnus ». Cela a donc inscrit Halloween dans le christianisme, entraînant ainsi un syncrétisme entre la fête païenne et la fête chrétienne.


Le nom « Halloween », de par ses origines anglo-celtes, vient de la contraction anglaise « All Hallows Eve » qui signifie en anglais contemporain « the eve of All Saint's Day », autrement dit « la veillée de la Toussaint ». La signification du terme Halloween nous confirme que cette fête est directement liée à la célébration des « saints » chrétiens. En bref, Halloween est une fête purement et simplement chrétienne, aux origines païennes alliant ainsi mécréance, polythéisme et associationnisme, qu'Allah nous en préserve !



 Halloween une festivité... mais pas pour notre communauté


Les explications des origines de cette fête devraient amplement suffire afin de convaincre les musulmans qui la célébraient de ne plus le faire. En effet, cette tradition va à l'encontre du principal fondement de l'Islam à savoir l'unicité d'Allah.


Or, certains affirment que pratiquer les rituels de cette fête ne signifie pas forcément partager les convictions qu'elle sous-tend. Ils expliquent donc qu'ils la célèbrent « pour faire plaisir aux enfants » ou encore « pour faire comme les autres, pour suivre le mouvement »... Nous répondrons à nos frères et sœurs à travers trois points incha Allah.


Tout d'abord, nous n'avons que deux festivités à savoir l'Aïd al fitr et l'Aïd al Adha. En dehors de ces deux fêtes, nous n'avons pas le droit de célébrer une autre tradition. C'est en ce sens que le Prophète ('alayhi salat wa salam) a dit au sujet des deux fêtes de l'Aïd « Toute nation a ses festivités et voici les vôtres ». Ainsi, il ne s'agit plus de « faire plaisir aux enfants » mais de suivre la voie du Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam).


Par ailleurs, nous ne devons pas ressembler aux non-musulmans. Au delà de cela, nous devons faire en sorte de nous différencier d'eux, pour ne pas faire partie d'eux. En effet, d'après 'Abdullah ibn 'Umar (qu'Allah l'agrée), le Prophète ('alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui ressemble à un peuple fait partie d'eux » (Abu Dawud). Les ahadiths allant dans ce sens sont nombreux. Pourquoi « faire comme les autres » si c'est pour se retrouver avec eux dans le feu éternel ? Qu'Allah nous en préserve !


De plus, cette fête basée sur le polythéisme représente un danger pour notre foi ainsi que pour celles de nos enfants. En effet, même si cela se fait de manière inconsciente, nous finissons par « prendre goût » à cette festivité, comme si elle nous procurait un quelconque bien-être. Notre Seigneur a dit : {Mais vous préférez plutôt la vie présente, alors que l'au-delà est meilleur et plus durable} (Sourate 87 : Versets 16-17). Le plaisir que nous pouvons ressentir en fêtant ce genre d'événement n'est que tromperie et jouissance éphémère, embellies à nos yeux par Shaytan le lapidé afin de nous éloigner de l'Unicité d'Allah et de notre véritable but sur terre.


Rappelons-nous qu'Allah a menacé ceux qui préfèrent la vie présente et ce qu'elle contient comme biens matériels mais également comme festivités. C'est en ce sens qu'Il a dit : {Voilà ceux qui échangent la vie présente contre la vie future. Et bien, leur châtiment ne sera pas diminué. Et ils ne seront point secourus} (Sourate 2 : Verset 86).


Faisons en sorte de nous éloigner de ce qui entraînera notre perte dans cette vie et dans l'Autre incha Allah. Ainsi, ignorons la fête d'Halloween qui n'est pas pour nous, d'autant plus qu'elle n'engendrera que de mauvaises conséquences.


Qu'Allah nous éloigne de l'associationnisme et de toutes les formes de tentations. Puisse-t-Il nous pardonner et nous faciliter l'accomplissement de bonnes actions.


Par Oum Ayoub

Commentaires (20)
  1. Salamaleykum wa rahmatullah wa barakatuh, que Allah nous préserve de toutes ces dérives amin! et qu'il fasse que nous faisons parti de la communauté de Muhammad SAWS amin!

  2. Salam aleykum, Barik Allahoufik pour ce rappel et qu'Allah fasse qu'Il soit bénéfique pour la communauté musulmans AMIN.

  3. Al salam allaykoum, je ne comprend même pas quand puisse répéter aux musulmans qu'ils est interdit de fêter ce types de fêtes y compris noël , les anniversaires etc , nous avons les deux aïds , les mariages , les circoncisions que l'islam nous autorise a célébré et hors tout ça c'est illicites.

  4. a abou zacharia, car le rappel profite au croyant même si ceci dit je comprends ta phrase. qu'Allah nous éloigne de toutes ces dérives

  5. La plupart des gens qui fêtent halloween, le font pour que les enfants récupèrent des bonbons ou se déguiser (un prétexte en plus comme mardi gras)!Et Noël pour beaucoup c'est commerciale !! A savoir après la différence et l'importance de nos fêtes religieuses.Nous les penons certainement pas au même degrés.merci comme MM.selem

  6. Salam3alikoum barakallah oufik oum pour le rapel mais j ai une question quand des enfant frappe a nos porte pour des bonbon que faire alors?

  7. as-salaamou 3alaykoum

    Je vous demande votre attention s'il vous plaît :

    Je vous remercie et vous dit que vous faites bien de rappeller que cette fête païenne et sataniste n'est pas la notre. C'est la deuxième fois que des jeunes qui n'habitent pas loin de chez moi passent, je leur ai demandé pour la deuxième fois s'ils m'avaient demandé des bonbons pour la fête de l'Aïd, ils m'ont répondu par la négative, je leur ai dit que si vous m'aviez demandé des bonbons pendant notre fête que nous aimons je vous en auriez donné, mais me demander des bonbons pour une fête qui n'est pas la notre et qui est celle des païens (et je leur expliqué le terme) non je ne peux pas contribuer à celà.

    Profitez mes frères et soeurs pour préparer un petit rappel aux petits qui passeront chez vous.

  8. Salam mes frère, Dieu merci je voit que je ne suis pas le seul a remarqué que cette fête à des tendance assossiaSIONIST :p je suis actuellement en Angleterre et dans ce pays ce n est pas que les petits qui se déguise :/


    Cette fête est simplement l'inverse de l'islam même si dans la forme elle a l'air innocente le fond est d'une profondeur des plus noire.


    Que Dieu nous préserve et préservé tout enfant de la Umma. Amine

  9. On ne la fêtera pas inchaAllah :) ni ça, ni rien d autre

  10. L'interdiction formelle de participer aux fêtes des mécréants :

    Toute la louange revient à Allah seul et que la prière et la paix soit sur le Prophète Muhammad, sur ses gens et ses compagnons.

    Nous présentons ici les preuves évidentes sur l'interdiction de participer ou de souhaiter les fêtes des mécréants et des idolâtres, comme Noel, le jour de l'an ou les anniversaires. Afin que le Mouslim ,même s'il vit dans les terres des mécréants en état de minorité et de faiblesse, connaisse l'interdiction d'un tel acte selon les preuves du Qorân, de la Sunnah et de l'unanimité des anciens.

    Avant cela nous voudrions rappeler, avec l'aide d'Allah, plusieurs croyances fermes que doit avoir chaque Mouslim.

    La religion d'Allah est l'Islâm, toute autre religion est nulle, doit être délaissée, détestée, ses partisans sont mécréants et s'ils meurent dans cet état ils sont éternellement en enfer.

    إِنَّ الدِّينَ عِندَ اللَّـهِ الْإِسْلَامُ

    (Certes, la religion acceptée d'Allah, c'est l'Islam.) [soûrat 3 verset 19]

    وَمَن يَبْتَغِ غَيْرَ الْإِسْلَامِ دِينًا فَلَن يُقْبَلَ مِنْهُ وَهُوَ فِي الْآخِرَةِ مِنَ الْخَاسِرِينَ

    (Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point agrée, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants.) soûrat 3 verset 85

    عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ عَنْ رَسُولِ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ أَنَّهُ قَالَ وَالَّذِي نَفْسُ مُحَمَّدٍ بِيَدِهِ لَا يَسْمَعُ بِي أَحَدٌ مِنْ هَذِهِ الْأُمَّةِ يَهُودِيٌّ وَلَا نَصْرَانِيٌّ ثُمَّ يَمُوتُ وَلَمْ يُؤْمِنْ بِالَّذِي أُرْسِلْتُ بِهِ إِلَّا كَانَ مِنْ أَصْحَابِ النَّارِ . أخرجه مسلم ١٥٣

    Selon Abî Horeyrah le Messager d'Allah صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ a dit : "Par Celui dont l'âme de Muhammad est entre ses mains, nul, parmi les juifs et les chrétiens, n'entend parler de moi sans croire en moi puis meurt qu'il ne soit parmi les gens du feu." rapporté par Mouslim n°153.
    Ainsi notre devoir est d'invité de la meilleure manière les mécréants, juifs, chrétiens, bouddhistes, athées, etc a entrer dans l'Islam, a se soumettre à Allah seul par l'Unicité et à suivre la législation de Muhammad صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ . Participer à leur fêtes païennes revient à les induire en erreur et leur laisser penser que leur religion a une part de vérité alors qu'elle n'est que mensonge.

    Les preuves de l'interdiction de participer aux fêtes des mécréants :

    Le Qorân :

    Allah dit dans Son Livre :

    وَالَّذِينَ لَا يَشْهَدُونَ الزُّورَ وَإِذَا مَرُّوا بِاللَّغْوِ مَرُّوا كِرَامًا

    Ce qui signifie :

    (Ceux qui ne donnent pas de faux témoignages) [soûrat 25 verst 72]

    La traduction approchée du mot zoûr qui a été choisi est ici "faux témoignage" mais de nombreux anciens comme Aboû al-'âliyah, Tâwous, Muhammad ibn Sirîn, ad-Dahâk, ar-Rabî' ibn Anas ont dit que az-zoûr était ici les fêtes des mouchrikîns comme l'a rapporté Ibn Kathîr.

    قال ابن كثير :وقال أبو العالية ، وطاوس ، ومحمد بن سيرين ، والضحاك ، والربيع بن أنس ، وغيرهم : هي أعياد المشركين .

    le sens approché du verset suivant serait donc: "et ceux qui ne participent pas aux fêtes des idolâtres."
    -La Sunnah :

    عَنْ ابْنِ عُمَرَ قَالَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ" مَنْ تَشَبَّهَ بِقَوْمٍ فَهُوَ مِنْهُمْ "أخرجه أبو داود ٤٠٣١ بإسناد صحيح، صحيح الجامع ٦١٤٩

    Selon Ibn 'Omar, le Messager d'Allah a dit : "Celui qui imite un peuple, il est l'un des leurs." rapporté par Aboû Dâwoud n°4031 avec une chaine de transmission authentique voir Sahîh al-Jâmi' n°6149.
    -Les paroles des compagnons :

    وَذَكَرَ الْبَيْهَقِيُّ بِإِسْنَادٍ صَحِيحٍ فِي بَابِ كَرَاهِيَةِ الدُّخُولِ عَلَى أَهْلِ الذِّمَّةِ فِي كَنَائِسِهِمْ ، وَالتَّشَبُّهِ بِهِمْ يَوْمَ نَيْرُوزِهِمْ وَمَهْرَجَانِهِمْ عَنْ سُفْيَانَ الثَّوْرِيِّ ، عَنْ ثَوْرِ بْنِ يَزِيدَ ، عَنْ عَطَاءِ بْنِ دِينَارٍ قَالَ : قَالَ عُمَرُ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ : " لَا تَعَلَّمُوا رَطَانَةَ الْأَعَاجِمِ ، وَلَا تَدْخُلُوا عَلَى الْمُشْرِكِينَ فِي كَنَائِسِهِمْ يَوْمَ عِيدِهِمْ ، فَإِنَّ السُّخْطَةَ تَنْزِلُ عَلَيْهِم."

    Al-Bayhaqî rapporte avec une chaine de transmission authentique au chapitre de l'interdiction de rentrer dans les lieux des dhimmis ,dans leurs églises, de les imiter le jour de leur nayrouz ou leur mahrajân …'Omar a dit :"N'apprenez pas les langues des non-arabes, n'entrez pas dans les églises des mouchrikîns le jour de leur fête car la colère d'Allah descend sur eux".

    وَبِالْإِسْنَادِ عَنِ الثَّوْرِيِّ ، عَنْ عَوْفٍ ، عَنِ الْوَلِيدِ - أَوْ أَبِي الْوَلِيدِ - عَنْ عَبْدِ اللَّهِ بْنِ عَمْرٍو فَقَالَ : " مَنْ مَرَّ بِبِلَادِ الْأَعَاجِمِ فَصَنَعَ نَيْرُوزَهُمْ وَمَهْرَجَانَهُمْ وَتَشَبَّهَ بِهِمْ حَتَّى يَمُوتَ وَهُوَ كَذَلِكَ حُشِرَ مَعَهُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ " .

    et avec la même chaine de transmission qu''Abdallah ibn 'Amrou ibn al-'âs a dit : Celui qui passe par la terre des mécréants, célèbre leur nayrouz et leur mahrajân, les imite puis meurt dans cet état il sera ressuscité avec eux le jour de la résurrection."

    قَالَ عُمَرَ بْنَ الْخَطَّابِ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ قَالَ : " اجْتَنِبُوا أَعْدَاءَ اللَّهِ فِي عِيدِهِمْ " ذَكَرَهُ الْبَيْهَقِيُّ

    'Omar ibn al-Khattâb a dit : "Eloignez vous des ennemis d'Allah lors de leurs fêtes." rapporté par al-Bayhaqî.

    أحكام أهل الذمة ص ٤٨٠،٤٧٩

    Source : Ahkâm ahl adh-dhimmah d'Ibn al-Qayyim pages 479,480.

    Pour finir nous mettons en garde nos frères et sœurs de se tenir dans des lieux de mécréance, d'impiété et de désobéissance à Allah.

    Allah dit :

    وَقَدْ نَزَّلَ عَلَيْكُمْ فِي الْكِتَابِ أَنْ إِذَا سَمِعْتُمْ آيَاتِ اللَّـهِ يُكْفَرُ بِهَا وَيُسْتَهْزَأُ بِهَا فَلَا تَقْعُدُوا مَعَهُمْ حَتَّىٰ يَخُوضُوا فِي حَدِيثٍ غَيْرِهِ ۚ إِنَّكُمْ إِذًا مِّثْلُهُمْ ۗ إِنَّ اللَّـهَ جَامِعُ الْمُنَافِقِينَ وَالْكَافِرِينَ فِي جَهَنَّمَ جَمِيعًا

    Ce qui signifie :

    Dans le Livre, il vous a déjà révélé ceci : lorsque vous entendez qu'on renie les versets (le Coran) d'Allah et qu'on s'en raille, ne vous asseyez point avec ceux-là jusqu'à ce qu'ils entreprennent une autre conversation. Sinon, vous serez comme eux. Allah rassemblera, certes, les hypocrites et les mécréants, tous, dans l'Enfer. [soûrat 4 verset 25]

    أخوكم Le Saharien

  11. salam shokrane pour ce rappel mais les gens qui la fetent comment vont reagir

  12. Salam aleykoum

    BarakAllahoufik au frère Mamadou qui nous a donné un très bon conseil et une marche à suivre exemplaire. Je me demandais aussi comment réagir si l'on frappait à notre porte, sans être méchante ou blessante. Qu'Allah le récompense !

  13. As salamu aleykum, je suis tout à fait d'accord , d'autant plus quant on voit les déguisements d'horreur (gothiques, sorcières, diables...), cela suffit amplement à nous en détourner car c'est satanique, qu'Allah nous guide et nous préserve des ruses de satan, amin !

  14. Salam aleykoum,merci pour ce rappel, qu'ALLAH préserve la communauté musulmane de toutes dérives AMIN.

  15. L'imam Ibn Qayim Al Djawziya (mort en 751) a dit dans Ahkam Ahl Dhimma p 1245: 

    « Il n'est pas permis au musulman d'assister aux fêtes des mécréants par consensus des gens de science. Les juristes des quatre écoles juridiques ont explicitement mentionné cela dans leurs ouvrages ».

    Et il a dit à la page 441 du même ouvrage: 

    « En ce qui concerne les félicitations pour les rites spécifiques à la mécréance alors ceci est INTERDIT par consensus des savants.

    Comme par exemple le fait de les féliciter pour leurs fêtes et leurs jeûnes en disant: - bonne fête à toi - ou - félicitation pour cette fête - ou ce genre de paroles.Ces paroles, si la personne qui les a prononcé est sauvée de la mécréance, sont certes INTERDITES.

    Le fait de dire ces choses est comme le fait de féliciter celui qui s'est prosterné devant une croix et ceci est PLUS GRAVE auprès d'Allah et le met plus en colère que de féliciter celui qui a bu de l'ALCOOL, celui qui a TUÉ une âme ou a pratiqué la FORNICATION ».

    Umar Ibn Al Khattab a dit :  "Evitez les mécréants durant leurs fêtes, la colère d'Allah s'abbat sur eux!"

  16. Salem!! Mes frères et sœurs !!!! Toutes ses fêtes s'est devenu que du commerce !! Je suis une maman de 40 ans et hamdoulleh j'ai été élevé dans les pures tradition !!! Sa veut dire salaat !!! Et nos 2 fêtes qui sont très importante !! Et c'est ce que j'ai inculqué a mes garçons !!!!!

    Et je remercie !!! Tous les jours mes parents d'avoir reçu une belle éducation

  17. Salam aleykum. Baraka Llahou fik mamadou

  18. Assalamou alaykoum oum Ayoub

    on n'est là à commenter vis articles mais jamais le temps à vous remercier pour tous ces magnifiques rappels que vous postulez mach'ALLAH, qu'ALLAH vous récompense ainsi que votre famille dans ce bas monde et surtout dans l'au delà, vous nous remettez en question, faites en sorte de corriger nos erreurs ... C'est toujours avec un immense plaisir de vous lire, Grand MERCI pour ce travail si bien fait, on en oublie même l'auteur, j'espère juste que vous verrez mon message inch'ALLAH, je viens sur ajib uniquement pour vos rappels profitable et me permet de les transférer sur ma page Facebbok pour que mes contacts en profitent également ...

    Baraku'ALLAH ou fik oum Ayoub

  19. Salem aleykom
    Très très bon rappel qu'Allah vous récompenses

  20. Halloween, n'est pas une fête chrétienne. Même pas dérivée. Elle n'apparaît pas sur le calendrier grégorien, et cette fête issue du folklore anglais, est totalement interdite dans la religion chrétienne.

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...