facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Hajj 2019 : Le fils aîné de Mohamed Morsi, demande aux pèlerins d’augmenter les « Douaas » pour son défunt père le jour d’Arafat

11 984 vues

img_1
Ahmed Morsi exhorte les pèlerins à augmenter les invocations (douaas) pour le défunt Mohammed Morsi, décédé le 17 juin 2019 en Egypte.

Ahmed Morsi, le fils aîné de Mohamed Morsi, demande aux pèlerins, les visiteurs des lieux saints de l’Islam de ne pas oublier le défunt Morsi et d’augmenter les invocations pour son père, Allah y rhmou, le Jour d’Arafat.

« À tous ceux qui ont réussi à faire leur pèlerinage, n’oubliez pas mon père dans vos prières et augmentez le Douaa pour lui » a demandé Ahmed Morsi le fils ainé du défunt.

« Qu’Allah Ta’ala lui fasse miséricorde, lui pardonne ses erreurs et lui accorde El Firdows. » a ajouté Ahmed Morsi.

L’Islam élève les parents sur un piédestal. Pour être en adéquation avec la parole d’Allah (Soubhanou wa Ta’ala) le musulman doit respecter et prier pour ses parents au cours de leur vie comme après leur mort.

Notre Créateur dit: Et ton Seigneur a décrété: « N’adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les pères et mères: si l’un d’eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point: « Fi! » et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses, et par miséricorde, abaisse pour eux l’aile de l’humilité, et dis: « Ô mon Seigneur, fais-leur, à tous deux, miséricorde comme ils m’ont élevé tout petit».» (Coran, 17/ 23-24).

Màlek Ibn Rabi'a Asà^di (Radia Allahu ‘aanhu) a dit: «Alors que nous étions assis auprès du Messager de Dieu (Salla Allahu ‘alayhi wa sallam) , voilà que lui vint un homme de la tribu des Bani Salma qui lui dit: «O Messager de Dieu! Reste-t-il pour moi une occasion de faire du bien à mes parents maintenant qu'ils sont morts?» Il dit: «Oui. Tu pries Dieu de les bénir et de les absoudre et tu tiens après eux leurs promesses. Tu respectes les liens de parenté dont ils sont la cause et tu honores leurs anciens amis». (Rapporté par Abouddardâ')

 
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...