Archives

Gaza : pour le chef du Hamas, Israël suit les traces d’Hitler






Commentaires (3)
  1. Ibn Salah dit :

    Assalam Aleykum wa RahmatuLlah, svp un peu de respect envers un très grand prophète d’Allah (swt) qui se nommait Israel (as) et appeler cet état l’«état sioniste» ou autre…

  2. nora dit :

    Cheykh Mohammed Ibn ‘Abdel Wahhâb qu’Allah lui fasse miséricorde a dit : « Secourir les associateurs et les aider contre les musulmans, est une mécréance.
    La preuve de cela est la parole d’Allah : « Et quiconque d’entre-vous les prend pour allié est alors un des leurs, certes Allah ne guide pas les gens injustes.» »[89]

    Secourir les associateurs et les aider contre les musulmans représente une dissension qui s’est dangereusement propagée de nos jours et une grande calamité. Il s’agit d’une tentation pour l’âme à laquelle obéit tout cœur malade, atteint par l’amour des associateurs. Il en est ainsi, notamment à notre époque où l’ignorance s’est accrue, la science se fait rare, les causes du trouble sont nombreuses, les passions prennent le dessus et brouillent le jugement, et la tradition du Prophète alayhi salât wa salam des Compagnons a disparu de la mémoire collective.

    Je présume que la cause de cette calamité est le détournement de l’apprentissage des sciences religieuses et l’impact qu’eut la philosophie grecque sur l’esprit des musulmans. A force d’y recourir, les critères se sont inversés : le recommandable est devenue blâmable et le mal en revanche, est considéré comme un bienfait. Les gens se sont habitués à ces critères inversés depuis l’enfance.

    Celui qui détient la vérité est étranger parmi les gens et étranger dans sa propre famille. Lorsqu’il demandera de l’aide, il ne trouvera personne et lorsqu’il voudra trouver un détenteur de la Sounna, il ne parviendra à le rejoindre qu’après une multitude d’efforts et de peines. L’étrangeté de l’Islam est devenue la norme comme ce fut le cas auparavant, heureux seront donc les étrangers qui réformeront ce que les gens ont corrompu.

    Parmi ces réformes, il y a le fait de mettre en garde contre le secours et l’aide apportés aux associateurs contre les musulmans car cela mène à l’apostasie.

    L’éminent savant ‘Abdoullah Ibn ‘Abdellatîf fut interrogé sur la différence entre l’alliance (al mouwâlât) et le secours (at-tawallî)117. Ilrépondit : « Le tawallî est une mécréance qui expulse son auteur de l’islam, elle consiste à assister [les mécréants] contre les musulmans et à leur apporter une aide financière, physique, ou un soutien moral. »

    Si les musulmans unissaient leurs efforts contre ces transgresseurs criminels, s’ils s’assistaient mutuellement, et s’entraidaient, l’islam ne s’en porterait que mieux et notre situation serait certainement différente de celle d’aujourd’hui. En effet, les mécréants seraient méprisés et obligés de payer la djizya comme ils s’en acquittaient autrefois vis-à-vis du Prophète alayhi salât wa salam et de ses Compagnons en étant humiliés.

    Sache également, que l’assistance des associateurs se fait par tout ce qui est susceptible de les aider et de les renforcer contre les musulmans que ce soit par le renforcement du nombre de leurs troupes ou l’aide à la préparation matérielle nécessaire à la guerre.

  3. Froananas dit :

    L’occupation allemande était beaucoup beaucoup moins sanglante que l’occupation sioniste, selon le résistant français Hessel. Ce dernier a résisté face aux nazis et a pu comparé les deux régimes racistes d’occupation. Son constat : Netanyahu est plus dangereux qu’Hitler.
    A noter que l’on retrouve chez les 2 la notion de supériorité raciale et la notion d’espace vitale. A noter qu’il y a 6 millions de réfugiés palestiniens. A noter aussi que les chiffres de la Shoah ont été gonflés, comme l’affirme al-Qaradawi, et que la Shoah est devenu une religieux d’Etat, une idole qui permet tout.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *