facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

[EDITO] Philippe Marlière, Aurélien Taché, Laurence de Cock... qui sont ces voix qu'ils faudrait entendre plus souvent !

349 vues

img_1
Leurs mots sont lourds de sens. Et on aimerait les entendre plus souvent dans les programmes à grande audience. Ils et elles ont du courage car il semble qu'aujourd'hui la bienpensance ne tolère aucune déviation du discours prononcé au plus haut de l'Etat. Et on risque d'y perdre des plumes quand on est chercheur, homme politique ou écrivain(e).

Pourtant ils ne se taisent pas. Et on se doit de rendre hommage à leur courage car c'est souvent sur les propos sur l'islam ou les immigrés que ces personnes se font reprendre.

Philippe Marlière par exemple, vient de publier sur Twitter une condamnation claire et nette des discours clivants que le Président Macron prononce dans une solemnité dérangeante pour fêter le cent cinquantenaire de la république. Et il n'en est pas à son premier tweet sur le sujet.

Outre l’inévitable rappel à l’ordre de «l’ennemi de l’intérieur» (Islam et «séparatisme»), ce qui est profondément déprimant dans le speech de Macron, c’est que cette république est incarnée par les «Grands Hommes» et pas le peuple dans sa joyeuse diversité.

A quoi fait référence le Pr. Marlière, professeur de sciences politiques à l'University College de Londres rappelons-le? Au discours très paternaliste du Président Macron qui aimerait imposer par la loi une foi de plus, un amour d'une patrie théorique, la patrie blanc blanc et blanc cassé qui n'existe plus depuis des décennies. Oui le respect de la République est important, ainsi que le respect de l'autorité, de l'héritage, de l'histoire, mais ne forçons pas les choses. Aimons les êtres humains avant tout, la dignité de chacun dans sa diversité, pas dans une assimilation forcée qui conduit à la haine, car ne se fait pas de plein gré. Il faut comprendre comment les nations se construisent, comment l'histoire se fait ... et comment les hommes politiques utilisent la haine et le mensonge pour conserver le pouvoir et en abuser. Philippe Marlière sait de quoi il parle son article sur le mensonge publié par Cambridge Scholars nous en apprend beaucoup sur la façon dont le mensonge régit l'action politique de nos jours.  https://www.cambridgescholars.com/download/sample/59401

Aurélien Taché lui dénonce souvent le racisme anti-islam ou la haine anti-musulman qui devient presque une seconde nature dans les élites françaises. Il est un homme politique également, et un ancien proche de macron et membre de LREM, donc il sait de quoi il parle. Mais pourquoi ne l'entend-on pas plus souvent?

Et puis il y a la féministe Laurence de Cock, qui s'en prend elle très souvent au colonialisme et à la façon dont l'histoire est enseignée dans les écoles, et pourquoi le malaise est grandissant. Ceux qui proposent les programmes scolaires devraient l'écouter plus attentivement si l'intention est justement de former les jeunes à aimer la République et non vivre dans un malaise permanent sur les questions idenditaires.

Le malaise justement est grand et grandissant quand il s'agit du fossé qui se dresse une fois de plus entre la réalité de notre pays, la France, plurielle, diverse, forte de ses bras et de ses cerveaux quelles que soient leurs origines, et la France que certains voudraient impose par le haut, en utilisant tous les instruments législatifs possibles et imaginables, dont la prochaine version, intitulée "lutte contre le séparatisme" ne présage rien de bon.

Nous partageons la bonne nouvelle, il y a encore, et il y aura toujours des penseurs indépendants, musulmans ou non, qui refuseront de se plier au diktat de l'opinion dominante des élites. Et nous nous devons de leur rendre hommage et de les soutenir dans leur courage.
 
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...