Mode de vie

Les chroniques d’Oumzaza : aider votre enfant à faire ses devoirs






Commentaires (4)
  1. Ouiem dit :

    Salem aleykoum,

    Barak Allahoufik pour avoir traiter du thème très important des devoirs à la maison.

    Cependant j’aimerais apporter si vous le permettez quelques nuances. Concernant le meilleur moment pour faire les devoirs, il est vrai qu’il est préférable d’estimer le meilleur moment pour l’enfant mais il est aussi important de mettre en place une routine à mon sens.
    Exemple 1 :
    Vous rentrez de l’école, il prend son goûter et va directement vers son bureau s’installer pour faire ses devoirs.
    Exemple 2 :
    Vous rentrez de l’école, il prend son goûter, regarde 1 épisode de son dessin animé favori et va faire ses devoirs.

    Le moment idéal pour les devoirs est rarement après le dîner. La digestion empêche l’enfant de se concentrer. Cependant, il peut être très utile de lui rappeler les éléments essentiels d’une leçon juste avant de dormir. Le sommeil favorise la mémorisation.
    Mais pour accompagner un enfant dans un apprentissage, il est préferable de le faire travailler dans des situations concrètes de la vie de tous les jours de manière ludique pour donner du sens à tout cela.

    Au sujet de mettre le minuteur devant l’éleve, j’avoue que je suis assez réfractaire. Je l’imagine déjà en train de se concentrer à regarder les secondes et les minutes passées. Je pense qu’un enfant qui resterais une heure pour faire ces devoirs ne doit pas être sous la surveillance assidue de ces parents ( j’y reviendrais).
    L’idée c’est plutôt de lui monter une bonne méthodologie pour s’organiser dans son travail. Et de l’accompagner petit à petit jusqu’à ce qu’il soit autonome.
    Exemple :
    Après le gouter, il prend son cartable, l’installe à son bureau (dans un endroit calme comme vous le décrivez dans votre billet), débarrasse tout ce qui traîne dessus ( et Dieu sait qu’il y en as des choses), et commence à sortir son cahier de liaison ( à traiter de suite), son cahier de texte. Il prend connaissance des devoirs à faire pour le lendemain et vous vous assurez avec lui qu’il a bien compris les consignes.
    A partir de là, on le laisse seul et on se tient à sa disposition au cas où il aurait des questions.
    Mais je ne conseillerais pas pour ma part de rester à côté de lui. Parce que d’une part on a beaucoup d’autres choses à faire et d’autres part parce que cela pourrait lui donner une mauvaise habitude côté autonomie.
    Au bout de 15 min, on revient à la charge. On verifie l’exercice et/ou on voit si la leçon à été comprise. Au total, si les devoirs durent plus d’une 1/2 h ce n’est pas normale. Et il vaut mieux dans ce cas prendre contact avec l’enseignant.

    Pour avoir une idée, en règle générale, en fin de CM1 l’élève est complètement autonome pour ses devoirs. Juste une petite vérification de routine.

    Par contre, je ne comprend pas bien quand vous parlez de devoirs notés. A ma connaissance le DM, ne débute qu’au collège. Et je pense, et j’espère que votre billet ne concernait que les élèves du primaire.

    Aussi, au sujet des leçons trop faciles dont vous parlez à la fin. Je trouve au contraire les leçons très compliqués pour des enfants de leur âges.
    Exemple :
    En CP, sur une radio panoramique dentaire, repérer les dents définitives et les dents de lait.
    Exemple:
    En CP toujours, par quoi se caractèrise la contraction d’un muscle : un raccourcissement ou un allongement ?

    Je suis rester dubitative… de mémoire j’ai appris ça en 1ère S.

    Puisse Allah azawajel facilitez nos petits muslims.
    Wassalem.

  2. Batoul dit :

    Assalamu aleykum,

    article très intéressant et très bon commentaire, chez nous c’ est lancé de cahier, nous pensons même organiser un concours avec quelques mamans!

  3. faifai dit :

    Masha’Allah barakAllahu fik okhti très intéressant et très important masha’Allah. Merci a ouiem aussi pour les complément d’information. 😉

  4. As-salamû’ alaykum,

    Un grand merci pour toutes ces infos. Les devoirs finissent malheureusement par stresser d’avantage les parents que les enfants. Kheir in shâ’a Allah, en appliquant quelques méthodes, la partie devoir devient tout de suite plus agréable.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *