facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Coups de coeur

Confinement pour 3 à 6 mois et non quelques semaines...

1 999 vues

Confinement pour 3 à 6 mois et non quelques semaines...
La nouvelle est tombée comme un coup de massue. Et par la bouche d'une personne légitime pour ce genre d'annonce: Jenny Harries, Vice president Medical Officer pour l'Angleterre, c'est à dire la personne qui dirige les services sanitaires outre-Manche.

Alors évidemment il s'agit de l'Angleterre et pas de la France. Mais nous dit-on vraiment la vérité en France sur la durée prévue du confinement?

Certains officiels ont lâché des annonces qui nous font douter des réelles intentions des décideurs politiques. Par exemple l'annulation des examens du BAC ou l'annonce à demi mot qu'il est probable que les cours de l'Education Nationale ne reprennent pas cette année scolaire devraient nous faire réfléchir, dans la mesure où il reste 3 bons mois dans l'année scolaire...

Donc pour nous, cette hypothèse de 3 à 6 mois de confinement, au moins partiel, est très légitime et probable. D'autant plus que sur le plan sanitaire les risques de propagation de masse du virus ne sont pas levés et que la France n'a malheureusement pas sécurisé malgré toutes les bonnes intentions, les milliards de masques qui permettraient de renvoyer tout le monde à la vie active avec un peu moins de risque.

Alors que faut il en conclure en tant que musulmans?
Il y a deux choses que les musulmans savent normalement faire mieux que quiconque: accepter le destin avec satisfaction et résignation, et relativiser.

Evidemment tout le monde a en tête les hadiths des épreuves. Par exemple Anas -qu’Allah l’agrée- rapporte  que le Prophète (saws) a dit : « Lorsqu’Allah veut du bien pour Son serviteur, Il hâte pour lui le châtiment dans le bas-monde, et lorsqu’Allah veut du mal à Son serviteur, Il S’abstient de sévir contre son péché jusqu’à ce qu’il en réponde devant Lui au jour de la résurrection. »

De nombreux articles résument ainsi parfaitement (voir Cet article) les raisons qui justifient les épreuves et nous aident à mieux les accepter.

Mais il y a aussi une raison qui été citée aujourd'hui par un prédicateur et qui semble si pertinente pour la situation que l'on vit:

Que ceux qui trouvent le confinement difficile se rappellent que la meilleure des Créatures sur Terre, notre Prophète alaihi assalat wassalam, ainsi que sa famille, ses Compagnons et tous les meilleurs parmi la première génération se sont retrouvés pendant 3 ans boycottés dans la chaleur de la Mecque, sans nourriture, sans communication, sans aide sanitaire, ... 3 ans alors que 3 semaines nous semblent si longues. Au point qu'ils ont été contraints de manger les feuilles des arbres.

Alors que tous autant que nous sommes remercions Allah de nous avoir préservé dans notre vie jusqu'à présent, et avec beaucoup d'humilité, que nous nous retournions vers Allah pour lui demander de continuer à le faire et nous aider à accepter notre destin.
Commentaires (2)
  1. Faites un effort, arrêtez d'écrire saws soubhna a Allah...

  2. Je ne suis pas musulmane mais je suis très sensible à ces citations que vous avez faits de votre prophète, qui sont un très bel exemple de sagesse et de profondeur. Effectivement, si un être exceptionnel montre l'exemple en supportant de telles épreuves, nous ne pouvons que l'admirer et suivre son exemple de sagesse. Les bouddhistes ont un peu la même philosophie en disant que les souffrances que nous vivons sur terre sont là pour nous faire progresser. Ils rajoutent qu'il ne faut pas essayer de supprimer les souffrances physiques avant de mourir parce que sinon on devra les supporter dans l'existence suivante. La souffrance, si elle n'est pas souhaitable une fois expérimentée nous permet non seulement d'évoluer mais en plus d'évacuer celles du futur, à condition de ne pas recréer les conditions pour en faire apparaître d'autres.

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...