facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Canada : y fait-il bon vivre pour nous musulmans ?

6 330 vues

img_1

Canada Islam


Le nombre de canadiens musulmans augmente d'année en année. Immigrants ou convertis, ils trouvent leur place dans une société tolérante et ouverte. Mosquées, écoles privées musulmanes, hijab accepté dans certains emplois, le Canada est-il modèle de tolérance et de "vivre ensemble" ?



Quelques témoignages de convertis canadiens


Suite à un témoignage de plusieurs convertis dans le Cyberpresse Canada il y a quelques jours, on découvre diverses personnalités de Canadiens convertis à l'Islam. Marie, "ex-catholique", analyste de 44 ans, ayant découvert l'Islam en Egypte en 2008. Elle se posait bon nombre de questions, trouvant certaines choses illogiques dans la pratique du catholicisme. La mort de son père en 2009 la pousse à trouver d'autres réponses à ses questions, et sa rencontre avec son conjoint actuel en 2011 l'encourage à se convertir pour de bon.


Brian Semple, guide touristique anglophone d'origine écossaise, protestant de 54 ans, a quant à lui été intrigué par l'appel à la prière au Sénégal en 1998. C'est par la suite au Quebec qu'un frère a répondu à ses interogations, et après avoir cherché à en savoir plus sur quelques religions et après être sorti de plusieurs deuils, il fait son choix en 2004... ce sera l'Islam, principalement pour notre relation directe avec Notre Créateur. Il est aujourd'hui très impliqué dans la communauté musulmane, époux d'une soeur marocaine.


Julian Vivancos a fait le même constat que Brian. Il existe trop d'intermédiaires entre Dieu et ses fidèles dans la religion catholique. Ce doctorant en phytopathologie à l'Université Laval de 30 ans s'est converti en France avant de s'installer au Quebec avec sa femme d'origine marocaine. Il a découvert l'Islam au début de ses études. Certains de ses amis lui ont fait da'wa à ce moment là, ainsi il a pu faire la part des choses entre l'actualité islamophobe et l'Islam. Une "hygiène de vie" qui le porte à avancer de la meilleure des manières selon lui.


Takbir ! Allahu akbar !!



Un établissement scolaire musulman "l'école de l'Excellence"


C'est au centre du quartier Montcalm, qu'une école primaire privée appelée "l'Ecole de l'Excellence" propose depuis maintenant cinq ans, un programme basé sur les valeurs islamiques, avec bien entendu, l'enseignement de l'arabe. Cette école a ouvert une garderie privée en 2009, et souhaite accueillir dans deux ans inchaALLAH des élèves du secondaire. En effet, l'établissement a une capacité de 120 enfants, et seuls 80 élèves sont inscrits dans ses murs, ce qui permettrait à 40 nouvelles familles de scolariser leur enfant.


D'après Amira Boulmerka, directrice et fondatrice de cet établissement scolaire, et avant tout ingénieure chimiste d'origine algérienne, le nombre d'immigrants de confession musulmane ne cesse d'augmenter dans la région. C'est d'ailleurs la raison première qui l'a poussé à créer cet établissement. Mère de trois enfants, elle a ressenti le besoin avec d'autres soeurs musulmanes de créer une école, telles celles ouvertes à Montréal. De longues démarches permettant d'obtenir les accréditations nécessaires ont précédé un travail important afin de trouver les locaux adéquats. Mais Mme Boulmerka n'a pas lâché prise et la première rentrée s'est organisée en 2007 pour 16 élèves. L'école devrait voir arriver de nouveaux élèves rapidement. Un point fondamental à régler selon elle, l'obtention des subventions du gouvernement québecois, qui permettrait d'ouvrir leurs portes aux familles n'ayant pas les 3000 et quelques euros à investir dans l'éducation de leurs enfants. Les conditions ne sont pas surréalistes, il suffit que l'école prouve, entre autre, au Ministère de l'Education, que le programme d'enseignement de l'école québecoise est scrupuleusement respecté. Mme Boulmerka ne s'en fait pas, les élèves ayant passé l'épreuve ministérielle lors de la 6ème année du primaire ont récolté de bons résultats, et ont même obtenu un bon classement lors des examens d'entrée dans les écoles privées secondaires.


Quatre professeurs enseignant à temps plein sur cinq sont d'origine québécoise. Seule la professeure d'arabe est d'origine marocaine. La langue arabe demande six heures de cours hebdomadaires en plus des cours "traditionnels". La majorité des enfants scolarisés à l'Ecole de l'Excellence étant francophone, leurs parents ont fortement souhaité qu'ils apprennent la langue arabe, la langue du Qur'an et du Paradis. Le Qur'an est également étudié avec soin au sein du cours d'éthique et de culture religieuse et durant les cours d'arabe.


L'atmosphère musulmane qui règne dans cette petite école est à envier. Une salle omnisports est réservée également à la prière, et c'est à tour de rôle que les petits muslim s'improvisent imam, machaALLAH ! A l'heure de Dohr, vous n'entendrez point de cri dans la cours de récré, juste un doux silence soumis à son Créateur, réunissant les prières et les invocations des petits fidèles canadiens !


L'enseignement de l'Islam en France a certes fait des progrès, grâce aux nouveaux établissements scolaires privés, mais également les centres d'étude islamique tel que le CERSI, l'IESH... et bien entendu les mosquées, se consacrant à l'apprentissage du Coran et de la langue arabe, tout ceci prouvant que les nouvelles générations se donnent les moyens d'acquérir une connaissance plus juste et plus saine de leur religion. Progrès qu'il faut poursuivre, sans avoir honte de s'inspirer de nos voisins anglais ou de nos cousins québécois !



Canada, pays cosmopolite tolèrent ?


Nous avions parlé il y a quelques temps de ce sociologue, Jean Dorion, qui avait été interrogé lors d'une commission au Quebec, il avait retenu ses larmes en se souvenant de la nourrice musulmane et voilée de sa fille, mais également de ce juge, Ian Cowan, qui avait condamné Rosemarie Creswell à apprendre l'Islam suite à l'agression d'une soeur portant le niqab... Des exemples insolites, une ouverture d'esprit sans préjugé permettant une justice et un "vivre ensemble". Et Allah est LE Juste.


Nous découvrons également sur le site de la Radio Canadienne Internationale un projet très original consitant à suivre six jeunes musulmans, comme Souad, jeune soeur mariée oeuvrant pour la communauté. Même si dans ces divers témoignages elle accuse l'inacceptation de son Hijab à Montréal, le fait que cela soit dénoncé sur une radio nationale, le fait qu'on lui donne la parole et l'importance qu'elle mérite prouve que l'islamophobie est certes présente, mais en marge de cette société. Notre société française cache ses martyrs et le journal de 20H n'affiche les femmes voilées que dans le cadre d'expulsions, de squats, de femmes voilées ou mariées de force. Aucun profil objectif de ce qu'est la femme musulmane voilée et entrepreneuse sur le marché du travail, ou active au sein de son foyer...


Le Canada n'est certes pas LE pays des droits du musulman, mais Allah nous le rappelle dans le Coran, nous ne sommes que de passage ici bas, et si le musulman ne trouve pas une demeure sereine ici bas, sa vraie demeure est certes dans l'au-delà...


« Sachez que la vie d’ici-bas n’est que jeu, amusement, vaines parures, une course à l’ostentation entre vous, et une rivalité en biens et progéniture. Elle est à l’image d’une pluie féconde ayant fait surgir de terre une végétation qui, à pleine maturité, réjouit le cœur des cultivateurs mais qui, par la suite, se dessèche et jaunit, pour n’être réduite, à la fin, qu’à des débris s’effritant (au vent). Et dans l’au-delà, il y aura soit un pénible châtiment, soit le pardon et l’agrément de Dieu. Et la vie d’ici-bas n’est faite que de jouissances illusoires. » (Coran 57:20)

Commentaires (5)
  1. As salâmu 3alaykum wa ra7matullah

    Mâ shâ Allâh =) Bârak Allâhu fîkum pour cet article.

    J'aimerais juste rectifier une chose in shâ Allâh :

    D'après ibnu Taymiya رحمه الله on ne peut pas dire que telle ou telle langue est la langue des gens du Paradis ou de l'Enfer, car il n'y a aucune preuve qui avance cela, donc seul Allâh sait.

    (voir madjmu’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 4/185).

    wa ssalâmu 3alaykum wa ra7matullâhi wa barakâtuh

  2. Salam Oualikoum

    thank you for this nice article about our beloved Country Canada.
    we hope that France will learn from our experiance and will treat there muslim citizen better

    Team HayatCanada

  3. Salam alaykoum,

    étant moi-même du Canada, j'aimerais bien lire les articles de la Cyberpresse auxquels vous faites référence.

    Merci

  4. en tt cas ce pays ce pays mille fois mieux acceuillantt que la france pour nous les musulmans !!! votre article me prouve et ca donne une lueur d'espoire pour nous les musulmans ...

  5. voulez-vous me donner des informations concernant la scolarisation des enfants musulmans parce que j'ai peur que ces derniers s'égarent dans ce pays , je vous fais savoir que je viens de lancer l'immigration

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...