facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

A l'initiative d'Ilhan Omar, le Congrès américain va autoriser le port du voile

1 603 vues

img_1

A peine élue au Congrès américain, que la musulmane Ilhan Omar souhaite faire table rase des traditions vieilles de 181 ans interdisant les couvre-chefs à la chambre des représentants américains.

Le 6 novembre dernier, Ilhan affichait le sourire de la victoire lorsqu'elle est montée sur scène après avoir été élue à la chambre des représentants du Minnesota.

Les cheveux couverts d'un turban, elle a commencé son discours d'introduction en saluant la foule venue l'acclamer : « Salam aleykoum » a-t-elle dit. Deux mots qui ont suffi à rassurer ses électeurs.

La présence d'une réfugiée voilée d'origine somalienne au Congrès américain ne pouvait passer inaperçu.

« Comment la “Première femme de couleur à représenter notre État au Congrès. La première femme à porter un hijab. La première réfugiée à être élue au Congrès. Et une des premières musulmanes à être élues au Congrès” peut-elle laisser indifférent ? ».

Elle s'est déjà engagée à modifier une loi interdisant aux parlementaires d'avoir la tête couverte. Dans la nouvelle version du règlement intérieur à laquelle la jeune femme a participé, il sera possible de porter un foulard, une kippa ou un turban.

Une mesure soutenue par le Conseil des relations américano-islamiques qui estime que la Chambre des représentants ne fait que se mettre « en conformité avec la Constitution et la protection de la liberté religieuse ».

Cette modification du texte devrait être approuvée en janvier prochain par la Chambre des représentants à majorité démocrate suite aux élections de mi-mandat.

« Personne d'autre que moi ne met un foulard sur la tête. C'est mon choix, protégé par le premier amendement (qui garantit la liberté religieuse). Ce n'est pas la seule interdiction que je veux supprimer », a écrit la jeune femme sur Twitter.

Le président Donald Trump avait prévenu les Américains qu'une victoire démocrate aux élections législatives précipiterait l'arrivée de hordes de criminels venus d'Amérique centrale.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...