facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Archives

USA : quand un policier fouille les jeunes... en qamis

38 vues

USA : quand un policier fouille les jeunes... en qamis

Capture d’écran 2014-10-20 à 23.03.45


Deux jeunes hommes qui ont pour habitude d'effectuer des caméras cachées, ont décidé de tester un policier New Yorkais. En effet, l'objectif de cette expérience était de constater si le policier allait faire une différence de traitement entre ces jeunes hommes habillés de manière "occidentale" (jean, baskets, casquette...) et ces mêmes personnes mais vêtues de vêtements traditionnels.


Seulement voilà, la vidéo démontre une véritable discrimination venant du policier. Lorsque les deux hommes sont habillés de jeans, le policier ne daigne intervenir bien que les hommes soient en pleine dispute. Or, 20 minutes plus tard, alors que ces deux jeunes repassent vêtus différemment - l'un porte d'ailleurs un qamis - le policier intervient dans la dispute, poussant le jeune en qamis, le plaquant contre le mur et lui faisant perdre l'équilibre.


L'officier demande d'un ton sévère aux deux hommes : "Pourquoi vous vous disputez ? Pourquoi êtes-vous habillés comme ça ?". Bien que l'un des deux tente de lui expliquer calmement qu'il ne se passe rien, le policier le plaque tout de même contre le mur avant de le fouiller. Une scène choquante ! Adam Saleh, un de ces deux jeunes s'est empressé de partager cette vidéo sur Youtube afin de dénoncer cette discrimination religieuse et culturelle.


Le second jeune s'est ensuite fait un malin plaisir de retirer son chèche avant de dire à l'officier : "Je suis le même gars que tout à l'heure. Je suis venu 20 minutes plus tôt, nous avons eu la même dispute et vous n'avez rien fait". Nous pouvons imaginer à quel point cet officier s'est senti mal en apprenant ce dénouement final. Espérons que ce dernier remédie à sa bassesse d'esprit et qu'il saisisse la profondeur du proverbe "l'habit ne fait pas le moine", qui prend ici tout son sens.

Commentaires (5)
  1. salam ils ont eu de la chance que ça c est bien passé l a ils ont joués avec le feu

  2. Quelle honte pour le policier! AlhamduliLLAH, bravo aux jeunes-hommes!

  3. Bon article.

  4. Bsaha le qamis mziyar au biceps qamis2014 fashion style

  5. deux jeunes courageux ils ont très bien fait et ne jouaient pas avec le feu car ils n'ont rien se reprocher j'ai même envie de dire que les jeunes musulmans de France prennent exemple pour dénoncer cette discrimination et cette injustice car moi même j'ai été victime plusieurs fois de violence et discrimination par ceux qui sont censés nous protéger LA POLICE

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...