facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Un frigo sans électricité

268 vues

Un frigo sans électricité
Le Zeer ou « frigo  du désert » est une invention qu’on retrouve dans de nombreux pays africains. Le principe existait même en Perse ancienne ou chez les Incas.

 

Quelle est son utilité ?


Il permet de conserver les légumes au frais sans électricité.
Il faut savoir qu’une personne sur sept dans le monde n’a pas accès à l’électricité, soit environ 1 milliard de personnes. Ce qui est énorme à l’époque de la civilisation moderne qui se prétend « inégalée » dans l’histoire.
Dans les périodes chaudes, la nourriture se gâte facilement et non seulement cela augmente la malnutrition dans ces pays sous-développés économiquement, mais c’est aussi une cause potentielle de maladies.

Concernant ceux qui ont accès à l’énergie électrique… La vie a toujours été incertaine et, tout en plaçant notre confiance en Allah, on n’est pas à l’abri de coupures de courant dues à, par exemple, des aléas environnementaux (tempêtes, inondations etc.).
C’est donc judicieux de s’intéresser à ce genre de technologies et de les garder dans un coin de l’esprit en pensant un minimum à son autonomie lorsque ces éventualités se produisent.

Enfin on peut parler de l’économie d’énergie potentielle que cela représente.

 

Comment ça marche ?


Principe de fonctionnement du Zeer pot


Comme vous pouvez le voir sur l’image, un pot en argile cuite en contient un autre plus petit. Entre deux on remplit de sable et d’eau. Ensuite l’eau contenue va s’évaporer sous l’effet de la chaleur ambiante à travers les parois poreuses du pot.
L’évaporation va créer un flux sortant qui va absorber la chaleur ambiante contenue dans le pot central. Wa Allahu a’lem (Allah est plus savant).

Pour ceux qui cherchent des informations plus détaillées et techniques vous pouvez cliquer ici.
Il y est notamment conseillé : « À noter que si le Zeer ou le Bojito se trouvent directement au soleil, le flux de chaleur dû au rayonnement direct est le plus souvent largement supérieur à celui retiré par évaporation. Le système ne se refroidit plus mais chauffe ».
Donc il faut garder le système à l’ombre.

 

Les versions plus grandes


Tout d’abord, on peut parler de « SAGAR ».
Sans être mobile, il présente l’avantage d’être extrêmement facile et peu onéreux à auto-construire ; le tout en en quelques heures seulement.
Température : 10- 15 degrés.
Très grand espace disponible.
Le tutoriel de fabrication est disponible ici.
Garder à l’ombre.

Ensuite cette vidéo on voit qu’avec un simple trou dans le sol et un pot, le jeune homme arrive à garder une température presque constante entre 12 et 15 degrés.
Imaginons maintenant que le frigo soit un peu plus profond et à l’abri du soleil toute la journée, l’efficacité n’en serait qu’augmentée. Bien sûr cela nous fait penser tout de suite à une bonne vieille cave, qui peut représenter un volume de stockage très important si on a les moyens de la réaliser.

Et nous vous disions au début de l’article que le principe de réfrigérateur sans électricité existait déjà chez les Perses il y a plus de 2000 ans.
Cette technologie s’appelait Yakhchal et était très efficace.
Elle permettait même de conserver de la glace récoltée (en hiver) en plein été !
Aujourd’hui certains la remettent au goût du jour et l’utilisent pour la climatisation naturelle dans les maisons nouvellement construites.
Cela fera l’objet d’un prochain article inchaAllah.
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...