facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Un beau poème de notre sœur Amina

190 vues

Un beau poème de notre sœur Amina
On m'assassine, on me piétine.

Interdite d'école, de travail, de sorties scolaires,

De baignade d'assemblée et de liberté.

PUNITION

Sans jugement, sans explication, sans fondement,

On m'attrape, on enchaîne et on me mutile.

On me traîne sur le sol de la honte, on me musèle et on jubile.

On saccage mon image faute de pouvoir l'effacer.

On fouille dans mes entrailles sans oublier aucun recoin

De mon identité, de mes valeurs, de mes croyances,

De mes souvenirs, de mon histoire, de mon enfance.

Il faut tout détruire à l'intérieur et briser tout espérance.

On dit qu'on combat le mal par le mal: c'est donc nécessaire

De me faire disparaître et faire lumière sur cet obscurantisme qui régit mon esprit,

Ce mal qui me ronge et tous ces fantasmes absurdes qu'ils me prêtent.

On ne me questionne pas, on affirme.

On rend vérité des mensonges.

On ne veut pas m'écouter, à quoi bon!?

Je suis soumise et je n'ai point de raison.

Je suis...

COUPABLE

Coupable d'exister, coupable de penser, de croire,

Coupable de ma présence comme de mon absence.

Coupable de ne pas boire la coupe de leurs idéologies viciées,

Coupable du pire, d'avoir trahi cette patrie qui m'a accueillie.

Coupable de m'être libérée de leur joug destructeur et briser leurs Carcans,

De ne pas avoir courbé l'échine et réclamé mon humanité sans concession.

Coupable d'avoir construit ma propre pensée et goûté à la liberté.

De m'être affranchie de leurs principes mensongers,

De n'avoir gardé que le meilleur,

D'avoir jeté les restes d'oppression, d'esclavagisme et de colonisation.

On m'assassine.

On me met au bûcher des condamnés

Et on allume la flamme de la vengeance.

Pour eux comme pour moi, est venue l'heure de la pénitence.

Je prends feu, je brûle,

Je nourris un brasier que je vivifie.

Un épais nuage de fumée vient voler les esprits.

Je vois dans leur yeux cette étincelle,

La joie et la victoire dansent au rythme des halos,

Chaque partie de moi qui se consume satisfait leur rancœur et apaise leur mépris.

Bientôt le spectacle s'achève,

Les braises s'éteignent petit à petit,

De mon corps calciné, s'amoncellent les cendres de l'injustice.

Elles chancellent et se mêlent.

De ces cendres renaît soudain la lumière.

Un nouvel espoir, un nouvel éveil,

Elle étreint son bourreau et embrasse son ennemi.

Ils brûlent de haine, je brûle d'amour.

ÉTERNELLE

Il est des choses qui ne disparaissent jamais.

Parmi elles, la lumière de l'amour pour l'humanité,

L'espoir de voir naître un monde où personne ne se juge

De belles couleurs, de beaux visages, de beaux sourires.

Une nation conjuguée au pluriel

Où la différence n'est pas signe d'étrangeté,

Où ma justice, le respect et la paix abreuvent la source de notre unité.

L'Homme est capable du meilleur comme du pire.

Je garde le meilleur et je m'en inspire.

Je nourris l'espoir que des méandres les plus obscurs,

Un jour, vienne renaître la lumière absolue.

Je regarde devant et je ne me retourne pas

Des épreuves, il y en a eu et il y en aura.

Libre à nous de les élever au rang de leçons,

D'en user et de les transformer pour forger notre éducation.

On m'assassine et on me piétine.

Je renais et je me relève.

Je tends la main à cet autre qui m'a tant haï,

Qui n'a point trouvé de repos de m'avoir anéantie.

Et si on s'aimait pour voir, peut-être que  cette fois cela portera ses fruits.

Amina BOUSSENANE

En ce jour béni de vendredi, Qu'Allah améliore notre situation et nous préserve de tout mal. Qu'Allah ne fasse pas de ces attaques une distraction qui nous détourne de l'essentiel et fait naître en nous les vils sentiments qui animent nos agresseurs.

Ce combat n'est pas nouveau. Nous découvrons simplement notre éternelle lutte pour notre foi, pour notre respect et pour nos droits.

Ayons espoir en ces lendemains. Du pire, nait le meilleur. De l'oppression, naît la libération. Notre allié est Le Tout Puissant. Notre cause est la plus juste qui soit. Allah nous suffit et Il est Le meilleur des garants. Qu'Allah nous bénisse et raffermisse nos cœurs. Qu'Il nous couvre de Sa miséricorde.
Commentaires (2)
  1. Salam à tous, merci Amina pour ce magnifique poème d'une grande éloquence et moralité, riche en enseignement à ceux qui daignent les voir...
    Amin ! Qu'Allah te récompense et nous augmente notre patience et notre foi.
    M'a salama.

    1. Amine ma sœur. Wa fiki BarakAllah. Je te remercie. Que Dieu apaise nos cœurs et les berce de sérénité

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...