facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

[Shaykh Ahmad Deedat] La bible est-elle la parole de Dieu ?

398 vues

[Shaykh Ahmad Deedat] La bible est-elle la parole de Dieu ?
Comme nous l'avions annoncé il y a quelque temps, voici le premier volet de la série [Les conférences de Shaykh Ahmad Deedat] :

La bible est-elle la parole de Dieu ?


Il s’agit d’un débat historique entre le Révérend télé-évangéliste Jimmy Swaggart et Shaykh Ahmad Deedat.

Pour ceux qui n’ont pas le temps de regarder 2h30 de vidéo :
Ci-dessous, un résumé du débat.

 

Les arguments de Mr. Jimmy Swaggart


-La Bible est la seule et unique parole de Dieu.
-Il cite une parole importante de la bible qui servira de base à son discours.
« Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas (ou ne meurt pas), mais obtienne la vie éternelle. » (Evangile selon Jean 3 : 16)
-Dieu n’a pas écrit la bible.

-Des savants éminents qui le dépassent en érudition, et connaissant l’hébreu et le grec ont attestés que la Bible est la parole de Dieu.

-Les 10 commandements est le seul texte écrit directement par Dieu. Gravés sur les tablettes pour Moïse. Tablettes gardées pendant des siècles dans l’arche d’alliance.
-Simon-Pierre rapporte que la bible fut rédigée par les plus pieux des hommes par une inspiration du Saint Esprit. Dieu les incita et leur prêta assistance pour transcrire ce qui émanait de Lui. Dieu les utilisa pour que Sa volonté et Son règne soient transmis sur terre et à toute l’humanité dans une langue simple.
-Les premiers textes de la bible ont été écrits il y a environ 3500 ans et représentent les plus anciennes écritures révélées sur la terre.
-Moïse a écrit les 5 premiers livres à l’exclusion des derniers psaumes et peut-être du livre du deutéronome.
-La bible fut écrite par 40 hommes sur une période s’étendant entre 1600 et 1800 ans.
Le dernier livre fut écrit par Jean l’apôtre environ 100 ans après la mort, la résurrection et l’ascension de Jésus.
-Il n’existe qu’une seule version de la bible et non plusieurs.
Mais on trouve un grand nombre de traductions qui donnent lieu à des débats entre les spécialistes.
-Rien que pour le nouveau testament il y a 24.000 manuscrits qui sont apparus 350 ans après la mort de Jésus.
Le texte original a disparu car rédigé sur des peaux d’animaux ou des tablettes d’argile.
La multiplicité des textes, qui présentent des discordances, confirme l’existence du texte original dont l’essence a été préservée. (il n’existe donc pas une seule version de la bible comme il l’affirmait plus tôt, NDLR)
Les catholiques ont intégré des textes « apocryphes » dans leurs bibles contrairement aux adeptes de l’Eglise Anglicane qui les rejettent.
-Le coran affirme que les évangiles et la thora sont la parole de Dieu. Mais le coran dit aussi que les versions actuelles sont falsifiées, sans expliquer comment les versions originales furent perdues. (oui les versions actuelles sont falsifiées car plus tôt il explique lui-même que les versions originales furent perdues car écrites sur des peaux d’animaux et des tablettes d’argile et qu’aujourd’hui il y a 24.000 manuscrits différents du nouveau testament. NDLR)
-Dieu a conservé les versions originales. (certainement pas les versions disponibles sur terre. NDLR)

-Aucune fouille archéologique n’a contredit le moindre mot de la bible.
-La bible contient des milliers de prophéties qui se sont toutes réalisées.
-Des millions de gens ont été guéris grâce au nom de Jésus.

-Il accuse Shaykh Deedat de manquer de respect à Jésus et le compare à Saul de Tarse qui n’aimait pas les chrétiens les persécutait et se jetait ainsi, métaphoriquement, sur des piques (« pricks » en anglais, qui sera remplacé par le mot « goads » par Mr. Swaggart. Peut-être parce que pricks est également une insulte vulgaire dans l’anglais moderne. Une falsification délibérée du verset qui sera dénoncée par Shaykh Deedat. NDLR)

 

Les arguments de Shaykh Ahmad Deedat


- Il commence en citant le coran :
« Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant d'Allah pour en tirer un vil profit ! Malheur à eux, donc, à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu'ils en profitent !  » (Sourate 2 Al Baqara, 79).

-Il s’excuse de ne pas rentrer directement dans le sujet principal mais se doit de répondre à Mr. Swaggart à propos de son prétendu manque de respect à Jésus :
Il rappelle que l’islam est la seule religion non chrétienne qui impose à ses adeptes de croire en Jésus (‘Issa).
Ils croient tous que Jésus [‘alayhi salam] est l’un des grand envoyés d’Allah, qu’il est le Messie, que sa naissance est miraculeuse, qu’il a ressuscité les mort et guéri le lépreux et l’aveugle de naissance par la permission d’Allah.
-Le point de divergence avec les chrétiens est que Jésus n’est pas Dieu incarné en forme de créature humaine ni Son fils.

-Mr. Swaggart essaye de nous persuader qu’il n’existe pas de différence entre une copie et une traduction.
Il y a différentes traductions du coran mais la seule différence se fait sur le choix des mots dans la langue de destination et non dans le texte original en arabe.
-Il y a des différences entre la bible des Catholiques et celle de l’Eglise Anglicane à cause des livres apocryphes.
Apocryphe signifie « dont l’authenticité est douteuse».
Il exclut donc les versions catholiques comme le veut Mr. Swaggart et ne va se baser dans son discours que sur les versions anglicanes.
-La version utilisée par Mr. Swaggart est celle adoptée par le Roi James en 1611 et révisée en 1881.
Pourtant, vers 1930, beaucoup étaient insatisfaits par cette version.
C’est alors que 32 éminents théologiens avec la collaboration de 50 autres spécialistes appartenant aux confessions chrétiennes se mirent à travailler sur une nouvelle traduction des évangiles qui se baserait sur les plus anciens écrits de la bible disponibles, datant de 200 à 300 après JC.
Ces théologiens louèrent tout de même la version du Roi James et attestèrent de la grande influence qu’elle eut sur les personnes et institutions publiques dans les pays anglophones.
Cependant, ils affirmèrent que cette version comportait de si sérieux et nombreux défauts qu’elle nécessitait une révision de la traduction anglaise.
Leur traduction publiée en 1946 (nouveau testament) et 1952 (ancien testament) fut nommée RSV Revue standard et vérifiée et posa ainsi la première vraie alternative à la version du Roi James.
Cette version est acceptée et recommandée par l’Eglise Anglicane.
(Comment Mr. Swaggart peut alors continuer à justifier l’utilisation d’une version comportant de nombreuses erreurs de traduction ? NDLR)

-Le matin même Mr. Swaggart affirmait que si la bible contenait un seul mot falsifié, le livre devait être rejeté dans son intégralité.
Pourtant les théologiens réviseurs de la version du Roi James n’ont pas supprimé un seul mot mais un nombre impressionnant de mots.
Ils ont d’ailleurs supprimé un passage important concernant la trinité (Jean 5 : 7).
Dans un de ses livres Mr. Swaggart cite d’autres versets de la bible concernant l’ascension (Evangile selon Marc). Pourtant ces versets ne sont plus dans la version révisée.
Quelle est donc est la vraie parole de Dieu ?
Dans cette même version, on voit que dans une édition ultérieure, l’éditeur a réintégré les versets supprimés.
En enquêtant, on apprend que des représentants chrétiens l’avaient menacé de faire une campagne contre cette version en incitant les fidèles à revenir à la version du Roi James s’ils ne réintégraient pas les versets supprimés.

-Le Shaykh rectifie le verset cité de manière tronquée par Mr. Swaggart au début :
« Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son unique fils engendré (…). »
(Evangile selon Jean 3 : 16)
considéré comme le pivot de la religion chrétienne par les évangélistes.
Shaykh Deedat dit que Mr. Swaggart omet volontairement le mot « engendré » pour ne pas choquer.
Et Allah dans le coran dit « Il n'a jamais engendré et n'a pas été engendré non plus. » (Sourate 112 Al Ikhlas, verset 3).
Ce terme engendré est un terme utilisé pour les animaux qui ont des relations sexuelles puis donnent naissance.
Le crédo de la foi chrétienne affirme que Jésus est le seul fils engendré de Dieu et non crée.
Mr. Swaggart répondra dans la session de questions-réponses que le mot «begotten » veut dire également « produit » et pas seulement « engendré ». Donc Dieu aurait « produit » son fils.
(Sur ce site, nous voyons que le terme utilisé est « one and only » « seul et unique ». Cependant, quelle n’est pas notre surprise quand on clique dessus et qu’on voit que le mot en grec ancien est « μονογενής » et signifie « unique engendré » ou encore « monogénique ». Dans tous les cas ce mot est lié à l’aspect animal de la procréation. NDLR)

-Il reproche aussi aux évangiles d’avoir de nombreux passages à caractères sexuels et pas moins de 10 passages faisant référence à l’inceste et accusant même des saints prophètes de s’y être livrés !
Comment de tels propos pourraient être attribués à Dieu ?

-On constate que les versets des 5 premiers livres sont écrits à la troisième personne « Moïse dit.. » Moïse fait ceci ou cela… Donc il ne s’agit pas de Moïse qui aurait écrit lui-même mais d’un tiers qui rapporte des faits.

-Il cite le coran :
« Ne méditent-ils donc pas sur le Coran ? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions ! » (Sourate 4 An-Nissa verset 82).
Or la bible n’en est pas dénuée. Et il cite 2 passages de la bible où il est prétendu que Salomon avait des écuries pouvant recevoir 4.000 chevaux, et dans un autre ce chiffre passe à 40.000.
-Comment un livre qui est censé être la parole de Dieu peut-il comporter des erreurs ?
-Concernant les 24.000  manuscrits de la bible, il n’y en a pas deux qui soient identiques.
Alors laquelle parmi ces 24.000 est la parole de Dieu ?
-Pourquoi est-il souvent rapporté « L’évangile selon Luc », « selon Jean » etc. quand on cite un passage de la bible ? Car ni Luc, ni Jean n’ont signés leurs noms sur l’évangile. Or même ces paroles attribuées aux apôtres ne sont en fait que rapportés par des tiers anonymes.
Or les musulmans ne croient qu’en l’évangile qui est attribué à Jésus et qu’il a prêché et enseigné comme étant la parole de Dieu.
- On trouve dans la bible 2 généalogies de Jésus.
Quelle est la bonne ?

-Quant au fait que des personnes ont été guéries miraculeusement par le nom de Jésus ce n’est pas un argument sachant que la bible elle-même dit dans l’évangile selon Matthieu chapitre 7 :
« 22 Ce jour-là, beaucoup me diront : “Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé, en ton nom que nous avons expulsé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ?”
23 Alors je leur déclarerai : “Je ne vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui commettez le mal ! " »
Même l’antéchrist sera capable de faire des miracles, est-ce pour autant que sa parole est divine ?

 

Pour conclure, al hamdoulillah, le faux a été balayé par la vérité.
Qu'Allah fasse miséricorde à notre Shaykh

 

 
Commentaires (1)
  1. Tous les Prophètes de La Bible (bénis soient-ils) depuis Adam jusqu'à Jésus, ont toujours affirmé et ce, dans La Bible même, que Dieu (exalté soit-Il) est UN! L' église seule donc,après Jésus, a soutenu et soutient toujours Que Dieu est composé de 3 êtres. L'église contredit clairement TOUS les Prophètes y compris Jésus Lui-même!Lequel donc, selon l'église, de ces trois êtres a droit à plus de vénération que les 2 autres? Comment pouvoir les vénérer EXACTEMENT tous les trois de la de la même façon sans vénérer l'un d'eux plus que les 2 autres ? Impossible de répondre à de telles absurdités!

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...