facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

UK : une proposition pour interdire le halal et le casher provoque l'indignation

5 vues

UK : une proposition pour interdire le halal et le casher provoque l'indignation
viande-carcasses

Interdire le halal et le casher, c'est ce qu'a proposé un vétérinaire britannique du nom de John Blackwell selon le quotidien britannique "The Times". En effet, considéré comme le chef des vétérinaires britanniques car nommé chef de la "British Veterinary Association", l'homme a déclaré que l'abattage rituel musulman et juif faisait souffrir l'animal de manière injuste et violente.


John Blackwell a également proposé de bannir le halal et le casher si les deux communautés refusaient "d'adopter des méthodes plus humaines de sacrifice. Il a ajouté que "la pratique traditionnelle de fendre la gorge permettant de saigner jusqu'à la mort pour la viande halal et casher cause des souffrances inutiles".


Le vétérinaire a fait part de sa proposition en demandant à ce que celle-ci soit inscrite dans la loi britannique. Une interdiction formelle de tout abattage halal ou casher, dans le but de privilégier d'autres formes de sacrifices qu'il dit "plus humaines".


Cette proposition a outré les communautés musulmane et juive. En effet, les deux communautés souhaitent disposer d'un respect de leur culte et de leurs pratiques. Or, il s'agit là d'une véritable opposition envers les rites religieux.


Ainsi, la communauté musulmane espère que la proposition de ce vétérinaire ne sera pas appliquée. Soulignons que le vice premier ministre Britannique, Nick Clegg a apporté son soutien aux deux communautés en déclarant : "en tant que libéral, je dois protéger ce genre de diversité et ne pas tenter de l'annuler". Une ouverture d'esprit qui ferait du bien dans d'autres pays.

Commentaires (3)
  1. Asalamou @laykoum!
    Il me semble qu'il y a une étude faite par un autre britannique qui prouve que l'abattage rituel ne cause pas plus de souffrance à l'animal contrairement à ce que pense le monde "civilisé".
    Étant donné que cette initiative émane d'une personnalité reconnue dans son domaine , il serait plus judicieux de la confronter à ses homologues d'avis contraire pour arriver à faire annuler cette demande .
    Qu'Allah facilite .

  2. Ce vétérinaire ferait bien de visiter les élevages de porcs, de volailles, de poules pondeuses que proposent l'Europe. En effet, les truies sont condamnées à vivre coucher durant tout le sevrage de leurs petits, c'est à dire une absurdité en terme de respect de l'animal qui ne peut pas marcher naturellement ou vivre un minimum sa vie de bête. D'autre part, la volaille est souvent maltraitée, ne pouvant pas non plus bouger, victime du surnombre. Certaines meurent écrasées par les autres, ou arrivent avec les ailes brisées, les pattes tordues tellement elles sont traitées de manière éprouvante (transport des cages, manipulations etc).
    Ce n'est pas l'égorgement qui est douloureux, loin de là. Un égorgement fait tomber automatiquement l'animal dans un coma, comme une perte de conscience, quand il est bien fait. L'expression "tomber dans les pommes" est comparable à cela.
    Evidemment, il faut se conformer à la sunnah c'est à dire que l'animal ne doit pas voir le couteau, être traité avec respect, et égorgé proprement.
    Ce monsieur ferait bien de faire la guerre à l'industrialisation alimentaire et au manque d'éthique en matière d'élevage et de transport animal. Il faut voir les pauvres bovins, chevaux, moutons, entassés, ne pouvant à peine tourner la tête, n'ayant même pas un seau d'eau. A leur arrivée avec un voyage plus ou moins long, le stress occasionné, certains se brisent les membres, ou sont même battus par des personnes qui perdent patience quand l'animal met du temps à descendre du camion. Est ce cela la bonté envers une créature ?
    J'encourage les gens sceptiques à regarder le documentaire : "We feed the World" et après venir dire que c'est l'abattage rituel qui est la cause du malheur des animaux. C'est plutôt le gaspillage, la surconsommation, les conditions d'élevage, le monde qui ne tourne pas rond : les gens veulent manger un steak tous les jours sans penser au processus du début à l'arrivée dans l'assiette...

    Salam'aleikoum.

  3. La serpent brigite bardot à encore cracher son venin de la haine

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...