Actualités

UK : une proposition pour interdire le halal et le casher provoque l’indignation






Commentaires (3)
  1. Kim dit :

    Asalamou @laykoum!
    Il me semble qu’il y a une étude faite par un autre britannique qui prouve que l’abattage rituel ne cause pas plus de souffrance à l’animal contrairement à ce que pense le monde « civilisé ».
    Étant donné que cette initiative émane d’une personnalité reconnue dans son domaine , il serait plus judicieux de la confronter à ses homologues d’avis contraire pour arriver à faire annuler cette demande .
    Qu’Allah facilite .

  2. Sister dit :

    Ce vétérinaire ferait bien de visiter les élevages de porcs, de volailles, de poules pondeuses que proposent l’Europe. En effet, les truies sont condamnées à vivre coucher durant tout le sevrage de leurs petits, c’est à dire une absurdité en terme de respect de l’animal qui ne peut pas marcher naturellement ou vivre un minimum sa vie de bête. D’autre part, la volaille est souvent maltraitée, ne pouvant pas non plus bouger, victime du surnombre. Certaines meurent écrasées par les autres, ou arrivent avec les ailes brisées, les pattes tordues tellement elles sont traitées de manière éprouvante (transport des cages, manipulations etc).
    Ce n’est pas l’égorgement qui est douloureux, loin de là. Un égorgement fait tomber automatiquement l’animal dans un coma, comme une perte de conscience, quand il est bien fait. L’expression « tomber dans les pommes » est comparable à cela.
    Evidemment, il faut se conformer à la sunnah c’est à dire que l’animal ne doit pas voir le couteau, être traité avec respect, et égorgé proprement.
    Ce monsieur ferait bien de faire la guerre à l’industrialisation alimentaire et au manque d’éthique en matière d’élevage et de transport animal. Il faut voir les pauvres bovins, chevaux, moutons, entassés, ne pouvant à peine tourner la tête, n’ayant même pas un seau d’eau. A leur arrivée avec un voyage plus ou moins long, le stress occasionné, certains se brisent les membres, ou sont même battus par des personnes qui perdent patience quand l’animal met du temps à descendre du camion. Est ce cela la bonté envers une créature ?
    J’encourage les gens sceptiques à regarder le documentaire : « We feed the World » et après venir dire que c’est l’abattage rituel qui est la cause du malheur des animaux. C’est plutôt le gaspillage, la surconsommation, les conditions d’élevage, le monde qui ne tourne pas rond : les gens veulent manger un steak tous les jours sans penser au processus du début à l’arrivée dans l’assiette…

    Salam’aleikoum.

  3. ZORRO dit :

    La serpent brigite bardot à encore cracher son venin de la haine

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *