Actualités

Palestine : des centaines de prisonniers préparent une grève de la faim pour avril






Commentaires (6)
  1. cheraz dit :

    Salem alikoum , je lis cet article et j’me demande qu est ce qu on peut bien faire pour faire bouger les choses !!!!!

  2. muslim avant tout dit :

    Pour commencer :

    Je réponds à un frère qui demande ce que l’on peut faire. Déjà s’unir, pas de différences entre tunisiens, marocains, algériens etc

    Boycotter tous les produits d’israël,

    Allez dans des associations musulmanes type mosquée de Paris etc pour changer les choses des musulmans en France et dans le monde.

    Pousser ses enfants et tous les musulmans à faire les meilleurs écoles et de prendre le pouvoir politique en France et dans le monde

  3. maya dit :

    12 femmes et187 enfants parmi 4600 personnes emprisonnés, c’est énorme et c’est malheureux, trop d’injustice pour nos frères palestiniens, .malheureusement tout le monde en parle, mais personne n’agit, à défaut de notre union pour trouver une solution. Il reste le seul recours divin, Toutes nos prières pour nos frères et soeurs, qui souffre pour la cause de la patrie, je reste sceptique de voir nos musulmans désunis faire quelque chose, je n’en parle même pas des autres institutions non musulmanes

  4. emna dit :

    vous oubliez la première chose a faire avant tout: faire des dohas implorer Allah .

  5. fleurdejasmin dit :

    Multiplions les douas, les dons, parrainer des familles pr subvenir a leur besoin, aller sur le terrain avc des associations humanitaire, boycotter l’état voyou d’israël, envoyer des collectes vêtements, denrées se renseigner aupres des associations… Les occasions sont nombreuses mashà’Allah qu’Allah leur donne la force de combattre l’ennemi sionniste et qu’il leur réserve le châtiment le plus dur !

  6. Patience patience dit :

    Assalam ‘aleykoum. Qu’Allah vienne en aide à nos frères Soubhan Allah ne les oublions pas dans les dou’as ne les oublions pas. Et quiconque en a les moyens qu’il agisse bi idhni Llah pour les soulager nous seront interrogés sur ce qu’on a fait ou pas pour nos frères

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *