facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Sourate Al Falaq (113) : les causes de sa révélation et ses mérites

34 568 vues

img_1

Sourate al Falaq


Sourate Al Falaq ou «l'aube naissante » est une sourate dotée de bienfaits dont on ne peut mesurer l'ampleur. En effet, cette sourate fait partie des versets protecteurs dont le Prophète ('alayhi salat wa salam) nous a transmis les mérites. Intéressons nous de plus près à cette sourate, aux circonstances de sa révélation et à ses bienfaits, en nous basant sur le tafsir de l'éminent savant ibn Kathir (qu'Allah lui fasse miséricorde).



Les circonstances de sa révélation


Cette sourate a été révélée entièrement à la Mecque, après la sourate « L'éléphant » (Sourate al Fil – sourate 105). Elle est composée de cinq versets.

Le terme arabe « al falaq » comporte différents sens en fonction des compagnons (qu'Allah les agrée tous). En effet, il signifie « l'aube » selon Ibn Jarir, « toute la création » d'après Ibn Abbas, et enfin, selon Ka'b al Ahbar, al falaq est « une vallée en Enfer qui en l'ouvrant, tous les damnés pousseront des cris à cause de sa chaleur ardente ». Ibn Kathir (qu'Allah lui fasse miséricorde) affirme quant à lui qu'il s'agit de l'aube.


Sourate al falaq a été révélée en tant que protection, suite à l’ensorcellement qu'a subi le Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam). En effet, ce récit a été rapporté par Aisha (qu'Allah soit satisfait d'elle) dans le sahih d'al Boukhari, en ces termes :


« Le Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam) était une fois ensorcelé. Il lui semblait aller chez ses femmes mais en réalité il n'y était pas allé. Il me dit : « Ô Aisha, sais-tu bien que Dieu m'a inspiré la décision que je lui avais demandée ? Deux hommes sont venus chez moi, le premier s'est assis auprès de ma tête et l'autre à mes pieds. Celui qui s'est mis à mon chevet dit à l'autre : « De quoi cet homme se plaint-il ? ». Et l'autre a répondu : « Il a été ensorcelé » « Qui l'a ensorcelé ? » demanda le premier. L'autre répliqua : « Labid ben A'sam, un homme des Bani Zourayq, un hypocrite et l'allié des juifs. - Et sur quoi ? - Sur un peigne et quelques poils qui se trouvent dans une enveloppe d'une spathe de palmier. - Où sont ces objets ? - Sous une pierre près du puits Dzarwane ». Aicha poursuivit : « Ali, Zoubayr et Ammar ben Yasser ont été chargés de cette mission et avaient retiré ces objets. Ils avaient trouvé une corde qui contenait douze nœuds. Dieu à ce moment fit descendre les deux sourates protectrices. Chaque fois que le Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam) récitait un verset, un nœud se détachait. Le dernier nœud une fois détaché, il se sentit comme étant libéré des entraves. Jibril ('alayhi salam) l'exorcisait en ces termes : « Au nom de Dieu je t'exorcise contre toute chose qui te nuit, contre tout jaloux et tout mauvais œil ». On lui demanda : « Ô Messager d'Allah pourquoi ne saisis-tu pas cet homme ignoble pour l'exécuter ? ». Il répondit : « Du moment où Dieu m'a guéri, je répugne que ce fait soit la cause d'une animosité contre les hommes ».


Ainsi, Sourate al Falaq a été révélée lorsque le Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam) a été touché d'un mal des plus éprouvants, à savoir la sorcellerie. Cela en dit long sur les mérites des versets composant cette sourate.



Les mérites de cette sourate


Comme nous l'avons exposé précédemment, sourate al Falaq a été révélée à un moment où le Prophète ('alayhi salat wa salam) a été touché par un mal. Cette sourate a donc le mérite de protéger contre les maux. C'est en ce sens que le Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam) la récitait quotidiennement, avec sourate an-Nass.


En effet, 'Oqba ibn Amr rapporte : « En conduisant la monture du Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam) dans un chemin étroit d'une montagne, il me dit : « O 'Oqba, pourquoi ne montes-tu pas le dos de cette monture ? » Comme je songeai à cet instant que cela à mon avis, constitue un acte déplacé, il descendit de sa monture pour me laisser me mettre sur son dos, et de cette façon nous montâmes à tour de rôle. Puis il me dit : « O 'Oqba, ne veux-u pas que je t'enseigne deux sourates des meilleures que les hommes récitent ? » Certes oui, répondis-je, ô Messager d'Allah. Il me récita et m'enseigna ces deux sourates. {Dis : « Je cherche refuge auprès du Seigneur de l'aube naissante »} et {Dis : « je cherche protection auprès du Seigneur des hommes »}. Comme à ce moment on prononça l'Iqama (le deuxième appel à la prière), il s'avança pour faire la prière et y récita ces deux sourates. La prière achevée, et en passant près de moi, il me dit : « Comment as-tu trouvé cela ô 'Oqba ? Chaque fois que tu te mets au lit ou quand tu te lèves le matin, récite-les » ».


Selon 'Uqba Ibn 'Amr, le Prophète sallallahou 'aleyhi wa salam a dit: As-tu entendu les versets qui ont été révélés cette nuit ? On n' a jamais rien vu de semblable! Ce sont : [Dis: "Je recherche protection aupres du Seigneur de l'aube naissante..."], (Sourate Al Falaq 113) et [Dis: "Je recherche protection auprès du Seigneur des hommes..."] (Sourate An-Nass 114)  Rapporté par Muslim.


Ainsi, le Prophète ('alayhi salat wa salam) a affirmé que cette sourate fait partie des meilleures sourates que les hommes récitent. Une protection émane de la récitation sincère de cette sourate. Prenons donc le temps de méditer sur les versets qui la composent afin de profiter pleinement de leurs bienfaits incha Allah.


Commentaires (10)
  1. BarakAllah oufikoum pour ce super rappel.

  2. Aslm
    Précision. Al falaq fait partie des sourates ayant une double révélation.
    C est ainsi qu il a été révélé une première fois a macca. Et ensuite après l ensorcellement , il y a eu une 2ème révélation de la même sourate a l'identique.
    Sinon comment expliqué que la sourate est Maqqui , alors que l ensorcellement a eu lieu après l hégire , à Medine
    Allah ou wa a Lam

  3. salam il me semble que vous vous êtes trompés dans l'article : il y avait 11 nœuds et non pas 12..... ALLAHOU A'LAM

  4. Mehdi Abou Abduraheem

    Salam alaykoum,

    Il existe une divergence entre les savants concernant la révélation de cette sourate. L'avis majoritaire est que c'est une sourate Médinoise. wAllahou A'lem

  5. Salam aleykoum barakAllahou fik pour ce magnifique rappel
    SoubhanAllah une fois j'etais tombee malade et je ne trouvais pas les causes de cette maladie. Ma grand mere m'a alors récitait du Coran et mettait une corde sur ma tete en nouant des noeuds avec son pied, au fur et a mesure que la douleur s'en allait les noeuds se défaisaient tout seuls soubhanAllah.
    Grace a ton rappel je comprend maintenant le lien avec ce hadith et cette sourate masha'Allah.
    Encore merci ma soeur !

  6. Salam aleykoum barakAllahou fik pour ce magnifique rappel
    SoubhanAllah une fois j'etais tombee malade et je ne trouvais pas les causes de cette maladie. Ma grand mere m'a alors récitait du Coran et mettait une corde sur ma tete en nouant des noeuds avec son pied, au fur et a mesure que la douleur s'en allait les noeuds se défaisaient tout seuls soubhanAllah.
    Grace a ton rappel je comprend maintenant le lien avec ce hadith et cette sourate masha'Allah.
    Encore merci ma soeur !

  7. as salamou aleykoum
    de quel livre est tiré cet article?

  8. de nos jours la lecture quotidienne de ces versets d'imposent au bon musulman car c'est une protection sans équivoque - merecie

  9. sarrah comment ta grand a t'elle fait pour te guerrir jai le mem problem

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...