facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Archives

Repas halal en prison : le ministère de la justice fera appel

24 vues

img_1

musulman de france, islam de france,islam,islam en france,islam actualité


Le vendredi 29 novembre, le tribunal de Grenoble a exigé que la prison de Saint-Quentin-Fallavier serve des repas halal aux incarcérés musulmans. Une décision  prise au nom de « la liberté des religions » et du « libre exercice des cultes ». Bonne nouvelle pour nos frères et soeurs détenus, d'autant plus cette mesure serait applicable aux autres prisons du pays.


Cette joie aura été de courte durée puisque le ministère de la justice a annoncé qu'il ferait appel. Étant donné que des menus végétariens et des menus sans porc sont proposés dans les prisons, le ministère de la justice considère que « la situation actuelle préserve parfaitement la liberté et l'exercice des cultes ». Cela revient à affirmer que les détenus musulmans ont le choix entre manger végétarien ou manger de la viande non halal. Les menus halal ne seraient donc pas nécessaires dans l'immédiat.


Le tribunal administratif de Grenoble avait enjoint la prison de Saint-Quentin-Fallavier de servir des repas halal dans un délai de trois mois. La directrice de l'administration pénitentiaire, Isabelle Gorce a déclaré que « le ministère va faire appel et demander la suspension de l'exécution de l'injonction ».


Cet appel résonne comme un refus de respecter les rites confessionnels des musulmans. C'est ainsi qu'Isabelle Gorce a affirmé : « Nous considérons que le respect du principe de laïcité n'oblige pas, bien au contraire, l'administration à servir des repas qui soient conformes à la confession des personnes qu'elle abrite. Elle doit permettre à chacun l'exercice de son culte, mais pas plus ».


Cette réaction n'est pas vraiment surprenante. Il serait trop difficile pour les instances juridiques françaises de faire un pas vers les musulmans et de leur accorder un semblant de justice. Il est donc plus aisé d'évoquer le fameux « principe de laïcité » en masquant volontairement le fait que les détenus musulmans ont des carences alimentaires et que l'approvisionnement des menus halal n'entraînerait aucun surcoût ni aucune difficulté technique pour la prison.


Espérons pour nos frères que cet appel soit voué à l'échec incha Allah.


Par Oum Ayoub

Commentaires (4)
  1. Assalamou 'alaykoum,

    Rien d'étonnant, à chaque fois qu'il y a une décision de JUSTICE favorable aux musulmans, l'ETAT fait appel. De toute façon, à coup sure ils auraient eu du pseudo-halal (car moins chère), un menu poisson aurait peut-être meilleur.
    Il faudrait peut-être voir si le CFCulteM va réagir...

    WaAllahou a3lem

    Wassalam

  2. Ouvrons les yeux la viande halal n'existe pas la viande halal ce n'est pas égorge au nom d'Allah en direction de la kaaba et puis basta la bête doit être bien traitée et j'usqu'a preuve du contraire les animaux sont traitées comme des chiens et vivent dans des conditions inioble ouvrons les yeux les frères et sœurs vous serez questionné sur ce que vous cossionnes en achetants cette viande Allah y hdina . Amin

  3. si ont suit le résonnement de Kamel alors autant arrêter de manger des oeufs, du poisson, arrêtons de nous habiller ou de mettre des baskets nike. arrêtons d'acheter des voitures ou des téléphones.

  4. Assalam alaykoum,

    à croire que les prisonniers peuvent rentrer chez eux le soir pour manger de la viande. ça devient aberrant.
    Je propose aux prisonniers de manifester leurs mécontentements si le ministère de la justice gagne en appel (de quelle manière je ne sais pas mais pacifiquement bien entendu).
    S'ils voient que ça devient ingérable, ils changeront très vite d'avis.

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...