facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Ramadan : Est-il autorisé d’utiliser le siwak durant nos journées de jeûne ?

156 vues

Ramadan : Est-il autorisé d’utiliser le siwak durant nos journées de jeûne ?

 

« Le siwak est une purification buccale et procure l’agrément de Dieu » (rapporté par Ahmed).

En principe, l’utilisation du siwak pendant le jeûne est permise car les hadiths du Prophète Mouhammad (SAW) appelant à l’usage du siwak sont de portée générale. Par ailleurs, dans un autre hadith authentique rapporté par Ahmed, un compagnon affirme qu’il avait vu à maintes reprises le Prophète (SAW) utiliser le siwak en pleine journée de Ramadan.

Et il est rapporté dans le hadith : « J’ai vu le Prophète (SAW) utiliser le siwak alors qu’il jeûnait un nombre de fois que je ne peux dénombrer. ».

Il n’y a donc aucun mal à utiliser le siwak pendant la journée de jeûne. Etant donné qu’il n’y a aucun texte prouvant son interdiction.

Cependant, selon certains oulémas (savant religieux), certaines précautions sont à prendre

Si l’utilisation du siwak engendre l’accumulation de la salive dans la bouche, surtout si celle-ci contient soit le goût soit des petits morceaux du siwak, il est recommandé de cracher cette salive. Car si on l’avale de manière délibérée, le jeûne est invalidé et il faudra réparer cette journée. Et c’est pour cette raison que les oulémas déconseillent l’utilisation d’un siwak frais.

L’Imam al-chafi’i déconseille l’utilisation du siwak

Il déconseille également l’usage du parfum après le zénith (zawal) car pour lui ils font disparaître l’haleine du jeûneur et le Prophète Mouhammad (SAW) a dit dans un hadith authentique que l’haleine du jeûneur est plus parfumée auprès d’Allah, Le Très Haut, que le musc.

D’après Abou Houreira (RA), le Prophète Mouhammad (SAW) a dit:

« Le jeûne est une protection, ainsi quand l’un d’entre vous jeûne qu’il parle de manière convenable et n’agisse pas comme un ignorant et si quelqu’un le combat ou l’insulte qu’il dise: -Je jeûne je jeûne-.
Je jure par Celui qui détient mon âme dans Sa main ! L’haleine du jeûneur est plus parfumée auprès d’Allah que l’odeur du musc.
Il délaisse sa nourriture, sa boisson et ses envies pour Moi.
Le jeûne est à Moi et c’est Moi qui le récompense et la bonne action en vaut dix ».

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1894 et Mouslim dans son Sahih n°1151)

Et Seul Allah, Exalté soit-Il, sait mieux …

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir des...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

Comme pour chaque effort, la récompense de salat Jumu’a est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur des jours...

Gélatine de porc Islam

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...