facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Hadiths et citations sur l’importance des amis en Islam

106 611 vues

img_1

L'amitié, une valeur si connue et si précieuse aux yeux de tous et particulièrement au sein de la communauté musulmane. L'importance des amis est une question primordiale en Islam, d'autant plus qu'elle oriente la vie du musulman et ce, dès son plus jeune âge. Les fréquentations et le bon choix des amis sont donc un rappel que l'on se doit de se faire à soi-même mais également entre frères et sœurs.



L'importance de l'amitié en Islam


Le statut de l'amitié en Islam est si important qu'il a fait l'objet de versets du Saint Coran. Notons entre entres, la parole d'Allah : {Les amis, ce jour-là, seront ennemis les uns des autres, excepté les pieux}. (Sourate 43 : Verset 67). L'amitié qui lie les musulman est donc particulière, si bien qu'elle les préservera dans l'au delà inchaAllah.


Il ne fait donc aucun doute que l'amitié entre musulmans et celle liant les non musulmans est totalement différente. Par nature, les musulmans sont des frères en religion. Leur amitié est donc si forte qu'elle s'affilie à une certaine fraternité. Notre Seigneur a d'ailleurs révélé : {Les croyants ne sont que des frères. Établissez la concorde entre vos frères} (Sourate 49 : Verset 10).


Par ailleurs, l'amitié en Islam n'a pas été révélée que dans le Saint Coran mais elle est également largement présente à travers les ahadiths. Le Prophète ('alayhi salat wa salam) fut entouré de nombreux et nobles compagnons. Ce nom n'a d'ailleurs pas été donné sans signification. Le compagnon est en effet celui qui accompagne, l'ami inséparable, le confident, en bref un compagnon occupe une place particulière, tant dans la douleur que dans l'aisance, comme l'ont fait ceux du Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam). Les récits à leur sujet sont tellement denses que des ouvrages entiers y sont consacrés.


Ami intime, frère ou encore compagnon : l'ami musulman est d'une immense importance. Cela est notamment illustré par le fait que notre religion est identique à celle de notre ami intime. Le célèbre hadith rapporté par Abu Dawud en est la preuve. D'après ce dernier, le Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam) a dit : "L'homme a la religion de son ami intime. Alors, que chacun de vous prenne garde à celui qu'il choisit comme ami intime". (At-Tirmidhy).



Comment choisir ses amis ?


Choisir de bons amis, certes mais comment y parvenir ? Comment "faire le tri" afin d'être préservés ? Le premier critère pour choisir ses amis est bien évidemment l'attachement à la religion. Plus le musulman côtoiera des personnes attachées à la religion, plus il se rapprochera de Son Créateur et inversement.


Cela a notamment été expliqué dans un hadith relaté par Al Boukhari et Muslim dans lequel le Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam) a dit : "La bonne et la mauvaise compagnie sont comparables au porteur de musc et au souffleur de forge. Le porteur de musc te donne ou te vend son parfum, ou bien tu t'imprègnes auprès de lui d'une odeur agréable. Quant au souffleur de forge, soit il brûle tes vêtements, soit tu trouves auprès de lui une odeur nauséabonde". Ce célèbre récit nous montre toute l'importance de s'entourer d'amis attachés à la religion car notre pratique religieuse sera à l'image de celle de nos amis.


Le second critère de choix d'amis est annexé au premier, à savoir, le bon comportement. En effet, plus l'homme fréquentera des personnes dotées de bonnes mœurs, plus il sera amené à faire le bien autour de lui et à bien se comporter avec autrui.  Les amis au bon comportement ne pourront qu'être de bon conseil et pousser vers le bien. Ainsi, privilégions le rapprochement avec les personnes ayant un bon caractère, cela ne sera que bénéfique. Rappelons que le simple fait de se montrer souriant avec autrui est un signe de bon comportement.


Deux autres critères pour le choix des amis sont l'honnêteté ainsi que le penchant pour les mêmes centres d'intérêt. Choisir un ami qui soit sincère, qui ne fasse pas parti des menteurs et qui se montre franc en toute circonstance est indispensable. Cela fera de lui un meilleur conseiller et entraînera une plus grande facilité à se confier à l'autre, car celui-ci fait preuve d'une totale transparence.


Enfin, partager les mêmes centres d'intérêt est également important pour choisir ses amis afin de pouvoir partager des moments ensemble. L'amitié sera ainsi consolidée par le biais d'activités partagées. Le fait d'assister à des Dourous est un exemple permettant de raffermir les liens entre frères, de vivre des expériences communes tout en se rapprochant de notre Seigneur.



Comment préserver notre amitié ?


Une fois que l'on a trouvé les bons amis, il convient de les garder auprès de soi. Pour ce faire, nous avons plusieurs conseils et recommandations :

- s'attacher aux adorations, multiplier les actes d'adoration, se motiver dans l'accomplissement du bien pour la cause d'Allah.


-  s'éloigner de toute tentation, mettre en garde ses amis contre le mal lorsque ceux-ci se montrent faibles et les encourager à satisfaire notre Créateur avant toute chose.


- invoquer en faveur de ses amis comme l'a dit le Prophète ('alayhi salat wa salam) : "L'invocation du musulman en faveur de son frère absent est exaucée. A sa tête, se tient un ange chargé de dire chaque fois qu'il invoque un bien pour son frère : "Amin ! Et la même chose pour toi !"" (At Tirmidhy).


- rendre service à ses amis tant que faire se peut et se montrer aussi bienveillants envers eux que possible.


- offrir des cadeaux à ses amis comme l'a dit le Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam) : "Faites-vous des cadeaux, vous vous aimerez" (Al Boukhari). Ne sommes-nous pas joyeux lorsqu'un ami nous offre un présent ? Pensons à procurer cette même joie à nos amis inchaAllah, l'amitié n'en sera que préservée.


- inviter nos amis et répondre à leurs invitations.


Qu'Allah nous entoure de personnes pieuses et sincères. Qu'Il préserve nos amis et les couvre de Sa Lumière.
Commentaires (14)
  1. Selon Ayoub, le Prophète alayhi salât wa salam a dit : « S’il m’était donné de choisir un ami, c’est Abou Bakr que je prendrais pour ami, mais les liens de fraternité de l’Islam l’emportent sur l’amitié. »
    Al Bukhari

  2. salam alaykoum.
    Amine.

    Désolée ma soeur rédactrice, mais je ne suis pas vraiment d'accord sur ton interprétation des 2 versets (43.67 et 49.10) que tu as cités au début. Allah n'emploie pas le mot "musulman" mais les mots "pieux" et "croyants". Je pense que cela est peut-être plus subtil que l'on croit... wa Allahou 3allam.

    Bref. Si les uns sont nos frères en religion, il n'en reste pas moins que les autres sont nos frères en humanité !... Et c'est Dieu qui connaît le fond des coeurs. C'est Lui qui juge, c'est Lui qui sait et ce n'est pas à nous de juger avant l'Heure qui fait parti de quelle catégorie...

    Aussi, sur un tout autre point, ce serait bien que cette fraternité, cette amitié profonde, unissent sunnites et chiites, enfin !! Ce serait bien de mettre un terme à ces guerres fratricides, ce serait bien que chacun fasse preuve d'intelligence et remballe son ORGUEIL et son sentiment de supériorité sur l'autre, pour justement se comporter - HUMBLEMENT - dans cette fraternité de religion, et ainsi, que tous soyons attachés au "habl" (câble) d'Allah, comme ils nous a été demandé...

    Enfin, je pense que tu as tout à fait raison : nos fréquentations peuvent influencer/déteindre sur notre comportement. Ce n'est pas une règle générale, mais c'est possible, même inconsciemment parfois. Toutefois, je ne pense pas que cela soit lié à une question de "communauté de foi". Je pense que nous devons mettre au centre du lien amical la question de l'humilité ! Il y a des non-musulmans qui ont un meilleur comportement que certains musulmans. Ce n'est pas une question de foi, mais une question des valeurs. Il y a aussi à apprendre des non-musulmans. Tout dépend des personnes, de leur âme, de leurs valeurs. Dieu seul sait ce qu'il adviendra de chacun demain ! Qu'importe la croyance des uns et des autres (à près tout cela regarde chacun personnellement), nous devons être du côté de la justice, du côté de la bonté !

    C'est mon point de vue.
    Que Dieu nous guide.
    salam

  3. Selem alikum u rahmat ALLAH qu baraketu je m
    Interrogé sur le message de cette personne qui dit qu il ne faut pas nécessairement être de même foi pour être ami mais comment une personne qui croit en ALLAH subhanALLAH et un autre qui ne croit en rien malgres le fait qu il soit très gentil etc.... Peuvent s entendre et lier de grands liens d

  4. amitié je dirais que c hypocrite a part si la personne non croyante est réceptif au message de d ALLAH et qui lui faut du temps mais si cette personne ne l est pas du tout et campe sur ses positions automatiquement vous n aurez pas les même centre s intérêt d activité d idée il y a divergence et trop de débat comment avancer ensemble ce n est pas possible et bien sûre ALLAH u halem ceci reste a développer!!!! Sans pour autant te vexer c est juste une question que je me
    Posais! BarakALLAHufikum

  5. As a Salam alaykoum
    Souad a tout dit avec intelligence.
    Il suffit juste de comprendre!!!

  6. salam alaykoum.
    En réponse à ce qui a été dit, voici un rappel très court (5 min) de Nouman Ali Khan, intitulé "Les coeurs scellés" : https://www.youtube.com/watch?v=g5VMDOZKrkM
    A méditer...
    Que Dieu nous guide et nous donne l'humilité et la sagesse.
    salam

  7. L’amitié est aussi une bonne façon de se faire avoir avec certains musulmans. J'ai donné 200 euros a une mosquée a Vanves et j'ai fait l'erreur de leur donner mon email personnel en cas ou ils aurait besoin de mon aide. Depuis, il on vendu une liste avec mon email a un site appelé Consulat... et je me retrouve en train d’être sollicité par une propagande continue chaque jour sur ce Site du Consulat Marocain et par tous genres d'escrocs qui pratiquent le Physing.

  8. Je préfère l’honnêteté a l’amitié. Parce que l’amitié ca peut cacher beaucoup de défauts. On peut être déçu par un ami, mais jamais par une personne honnête. En plus, l’amitié, c'est la meilleure façon pour un escroc de vous endormir avant de vous rouler dans la farine, Ils vous sourie, vous cajole et il a l'air d'un musulman pieux qui connait un verset du Coran pour chaque situation. J'en ai vu souvent autour de moi.

  9. mais F souad tu est sure comme peut se lier d amitier avec les chiite ?? quand ceux ci se permette d insulter certains compagnons ou encore aicha la femme du prophete c'est juste une question mais je ne pense pas

  10. salam alaykoum Khadija,
    Je te propose cette vidéo : Divergences et convergences entre sunnites et chiites par Mohamed Bajrafil (1h30) : https://www.youtube.com/watch?v=9sMy3QP_bMY
    et plus court (10 minutes) "la relation sunnites/chiites" : https://www.youtube.com/watch?v=VE3T0Dz2VLw
    Re-Voir aussi la vidéo de Nouman Ali Khan "Les coeurs scellés" : https://www.youtube.com/watch?v=g5VMDOZKrkM
    Je me demande qui a inventé ces mots "sunnites, chiites, soufis et compagnie..." ? Que de sujets de division !! Nous sommes des musulmans (muslimin) croyants (mouminin) : ce sont là les deux seuls termes employés par Allah dans le Coran pour nous définir !... et à ce titre nous suivons tous la religion de notre père Abraham (saws) à l'instar du dernier des prophètes Mouhammad (saws) comme cela nous est expliqué dans le Coran (3.95 ; 4.125 ; 6.161 ; 22.78)... Revenons à l'essentiel, revenons aux fondamentaux... à méditer.
    que Dieu nous guide, nous donne l'humilité dans la foi, et la sagesse.
    salam

  11. A soeur khadija.
    salam alaykoum

    Quelles que soient nos differences entre

  12. A soeur khadija.
    salam alaykoum.

    Quelles que soient nos differences entre Chiites et Sunnites, il y a plus de choses qui nous rassemblent que de choses qui nous divisent. Et puis meme, le Coran ne mentionne ni Aicha, ni personne d'autre a part le Prophete.
    Les Chiites, comme les sunnites disent la Chahada et pratiquent le Coran, qui est la source de toute la sagesse et de vérité.
    Par ailleurs, quant des musulmans se tuent entre eux Chiites contre Sunnites contre Alaouites contre... a qui profite le crime ? A qui ca profite tout cela. Saddam le sunnite est allé attaquer l'Iran et voyez le résultat ! Aujourd'hui on attaque la Syrie et si les terroristes arrivent a faire tomber la république arabe de Syrie, ce sera pire que l'Irak.
    Je suis sunnite et je considère tous les musulmans, chiites et autres comme frères dans la foi en Allah.

  13. Salam alaykoum j'ai un conseil à demander. Cela fais 3 ans que je suis converti a l'islam depuis 1 mois et demi je prend des cours d'arrabe pour me raprocher de mon seigneur in cha allah. J'ai rencontrer une sœur macha allah également converti a l'islam. Ayant beaucoup de point commun notament par rapport a notre vécu on c dis qu'on allais essayer de devenir amie. Un jour alors que je lui confiai faire ma prière en Français elle ma dis que je n'avais pas d'excuse et que je devrai la faire en arrabe. De mon point de vue je suis quelqu'un d'exigente avec moi même je lui es expliquer que je préfere attendre de bien comprendre lire et prononcer l'arabe avant de la dire en arabe. Je m'en voudrai trop de me rendre conte que je dis mal ma prière. Un peu plutard elle ma demander de fair une sorti dans un café avec toute les sœur du groupe de cours arabe. J'ai refuser car pour moi c porte ouverte a toute sorte de médisance. Je préfère avoir 2 amies sincères que connaître 50 personnes en ne sachant pas a ki je peux me fier ou pas. Aujourd'huit elle ma dis qque pour elle en amitiée on ne rien savoir sur la vie l'une de l'autre et que notre façon de comuniquer la pousse a me parler de son passer ou sa vie personnelle et qu'elle n'aime pas sa. Pour moi l'amitié consiste a se confier justement l'une a l'autre es essayer de s'entraider pour s'améliorer et s'aprocher d'Allah
    Je ne sais plus koi penser est-elle dans le juste? Dois-je faire un travail sur moi même pour me corriger? Peut-on m'aider a y voir plus clair? Salam alaykoum

  14. jazakalaahou khairan Oum Ayoub. Au plaisir de lire un autre article de toi! qu 'Allah nous bénisse.

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...