OT1 TV, c’est VOUS… et sera grâce à VOUS !
En savoir plus

150.000€
14.935€
Faire un don
Archives

Naqba : le jour où les palestiniens ont été chassés de leurs terres






1
Commentaires (9)
  1. Abou mohamed dit :

    Merci au pays arabe pour cette tragédie heureusement que les palestinien n attende rien de ces traitre de gouverneur

  2. kikoo dit :

    @Abou mohamed :

    Tu parles de traitrise de gouverneur…

    Rien que à ta phrase, on apprend que tu connais rien du tout des règles issues de la sounnah concernant les gouverneurs.

    Avant de critiquer, devenons par nous mêmes des musulmans actifs dans la recherche de la science.

    Le Prophète n’a t-il pas fait propager l’islam alors que ce n’était qu’un berger, illettré, pauvre et orphelin?
    Mais il avait la sounnah et c’est sa qu’il l’a élevè.

    Allah n’élève t-il pas les gens par leur science ?

    Sheykh Al Outheymine, qu’allah lui fasse miséricorde, avait un, voire deux élèves au début quand il commençait ses cours. Parfois, il venait mais il n’y avait personne à ses cours.

    Pourtant, avec sincérité et science, Allah a fait de lui l’un des plus grands savants de ce siècles.

    Wa Allahu A3lam

  3. Abu Umar dit :

    Avant de critiquer les gouverneurs commençons par changer nos comportement …
    « En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les gens le composant ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes »

    (Sourate Ar Ra’d verset 11)

  4. Abou shadi dit :

    K allah nous guide car nous sommes loinnn tres loinnnn….

  5. Bradji dit :

    Il faut combattre l’entité sioniste

  6. Fils d adam dit :

    À kikoo tu as certes raison en partie mais nos gouverneurs dont des lâches sauf le roi saoudien qui avait en 72 coupait les robinets du pétrole et qui a été assassiné par son frère avec l’aide de l’aramco

  7. HIEI dit :

    SALAM ALEYKOUM
    { […] En vérité, Allah ne change pas l’état d’un peuple tant que celui-ci ne change pas ce qui est en lui-même. } [ Sourate 13 – Verset 11 ]

  8. HIEI dit :

    Aujourd’hui, les mécréants désespèrent (de vous détourner) de votre religion: ne les craignez donc pas et craignez-Moi. Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous. Si quelqu’un est contraint par la faim, sans inclination vers le péché… alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux(4).

  9. 16 août 1948 : Mgr George Hakim dans le Journal Libanais Sada Al Janub : « Les réfugiés étaient convaincus qu’ils allaient rentrer chez eux en Palestine au bout de quelques jours ou d’une ou deux semaines. Leurs chefs leur avaient promis que les armées arabes allaient écraser rapidement les « bandits sionistes » et qu’il n’y avait pas lieu de s’adonner à la panique ou de craindre un exil prolongé »
    6 septembre 1948 : Emile Goury: » …Le fait qu’il y ait des réfugiés est la conséquence directe de l’intervention des états arabes dans leur opposition au partage, et à l’Etat d’Israël. (Quotidien de Beyrouth)
    1955 : Edouard Attiya, Secrétaire du bureau de la Ligue arabe « Cet exode de masse est particulièrement due à la croyance qu’avaient les arabes encouragés en cela par les vantardises et les déclarations inconscientes de certains chefs arabes selon lesquels la défaite des Juifs par les armées des états arabes était l’affaire de quelques semaines et qu’elle permettrait aux arabes palestiniens de rentrer dans leur pays et d’en prendre possession. (The Arabes, Londres)
    1955 : Nimr Al Hawari « Nous détruirons tout endroit ou les Juifs chercheront un abris. Les arabes devront conduire leurs femmes et leurs enfants dans des régions plus sures en attendant que les combats soient apaisés » Sirr Al Nakhza : Le secret du désastre – Nazareth)
    Oum Kalsoum invitait ses amis palestiniens à venir chercher refuge dans les pays frères en attendant que les arabes fassent le ménage et libèrent le territoire palestinien de l’occupant sioniste.
    Janvier Mars 1957 : Le Groupe de Recherches sur les migrations européennes – « Statut des les premiers mois de 1948, les ordres étaient promulgués par la ligue arabe, exhortant la population a rechercher un refuge provisoire dans les pays voisins et lui promettant qu’elle retournerait dans ses foyers sur les traces des armées arabes victorieuses et qu’elle obtiendraient sa part des butins prélevé sur les biens juifs abandonnés. »
    3 aout 1948 : Radio du Proche : « Il ne faut pas oublier que le Haut comité arabe de Palestine a encouragé la fuite des réfugiés de Yaffa, Haïfa et Jérusalem et que certains dirigeants ont essayé de miser sur leur sort à des fins politiques.  »
    12 Aout 1948 : Glubb Pacha « les villages étaient fréquemment abandonnés avant même d’être menacés par l’avance des hostilités »
    6 Septembre 1959 Le journal Ad-Difaa: « Nous étions les Maîtres chez nous content de notre sort mais en une nuit, tout changea, les gouvernements arabes nous dire : « Partez pour que nous puissions entrer. » Nous sommes partis mais ils ne sont jamais entrés.
    Salim Jubran « Le haut commandement arabe nous demanda de quitter le pays deux semaines pour faciliter les opérations militaires. Ces émissaires nous dire  » Un canon ne fait pas de différence entre un Juif et un arabe. Quitter le pays pendant deux semaines et vous reviendrez en vainqueur » J’ai entendu la radio de la Haggana demander aux arabes de rester et de vivre en paix avec les Juifs. Le maire juif de Haïfa nous a lui aussi demandé de revenir chez nous. La Histadrut, syndicat des Ouvriers Juifs, distribuait des tracts demandant aux arabes de revenir. J’ai toujours un de ces tracts en ma possession. »

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *