facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Les huit règles d’or pour bien manger

Les huit règles d’or pour bien manger

Par : Tamime Khemmar

Lors de ces joyeux jours de Aïd Al-Adha, où tous les musulmans profitent de l’abondance de la nourriture, surtout la plus précieuse et la plus noble : la viande, il est très opportun de citer quelques règles générales qui nous aideront mieux à bien manger et à profiter de cette merveilleuse faveur qu’Allah nous a accordée : la nourriture.

Ancien proverbe : Il y a un ancien proverbe arabe très sage qui dit :

« L’estomac est la maison de la maladie »

Ceci signifie que la plus grande partie des maladies provient de ce qu’on introduit dans notre estomac. Il est, donc, du plus grand intérêt de chacun de prendre garde à ce qu’il mange.

Huit règles d’or concernant la nourriture :

1-Obéir au signalement du corps : Si ton corps te signale que la nourriture n’est pas appropriée, ne la mange pas !

Si tes yeux ou ton nez te signalent une apparence douteuse ou une mauvaise odeur, n’introduis pas l’aliment dans ta bouche. Si ta langue et ta bouche te signalent que l’aliment que tu mâches a un goût suspect où une texture douteuse, recrache-le et ne l’avale pas. Si ton estomac te signale que l’aliment que tu as avalé est malsain par un dysfonctionnement dans sa digestion, vomis-le et ne le laisse pas passer aux intestins.

2-Manger les choses saines et s’éloigner des choses malsaines : Il faut savoir que l’être humain ne peut pas tout manger. Comme tous les êtres vivants, il y a certaines choses qu’il peut et doit manger et certaines choses qu’il ne peut pas manger et qui sont destinées à nourrir d’autres créatures.

Allah, soubhânah, le Créateur de l’homme et de femme, a détaillé amplement cela. Nous y reviendrons prochainement, inchâAllah.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il ne faut manger que les bonnes choses afin de profiter de leurs bienfaits et de ne pas s’exposer aux maladies et aux nuisances.

3-Il ne faut manger que lorsque l’on a faim : Rien n’est plus utile pour le corps que de le nourrir alors qu’il demande cela et éprouve la sensation de la faim. Car, à ce moment-là, il se nourrit correctement, pleinement et profite de la nourriture qu’il absorbe.

Aussi, rien n’est plus malsain pour l’estomac que d’y introduire des aliments, alors qu’il est en train de digérer et se trouve déjà rempli de nourriture.

4-Il ne faut pas remplir entièrement son estomac de nourriture : La meilleure quantité de nourriture que l’on peut manger sans éprouver de désagréments est celle indiquée par le Prophète [ﷺ] :

Remplir un tiers de l’estomac de nourriture, un tiers de boisson et laisser le dernier tiers vide, afin de pouvoir bien respirer et ne pas être gêné par un estomac encombré de nourriture.

5-Boire l’eau en deux ou trois fois et ne pas avaler de l’air en buvant[1] : et cela en suçant l’eau.

6-Se laver les mains avant le repas et après : Afin de ne pas introduire des microbes et des saletés dans l’estomac avec la nourriture que l’on consomme.

7-Manger avec la main droite et réserver la main gauche à la toilette : Cette conduite que notre Prophète [ﷺ] nous a apprise préserve totalement la main droite,  l’outil de l’alimentation, de toutes les saletés et souillures qui peuvent rester collées à la main après les différentes opérations de nettoyage hygiéniques quotidiennes, dont la main gauche se charge.

Celui, par contre, qui ne prend pas cette précaution risque d’infecter sa nourriture, ainsi que celle des autres.

8-Partger sa nourriture avec les autres : Le repas d’une personne nourrit deux, le repas de deux personnes nourrit quatre et le repas de quatre personnes nourrit huit. Comme notre Prophète [ﷺ] nous l’a appris.

Celui qui apprend à partager son repas et à manger en groupe consomme peu de nourriture et se rassasie rapidement.  Contrairement à celui qui mange toujours seul et vide à lui seul bon nombre d’assiettes.

Aussi, la bénédiction descend sur la nourriture de ceux qui la partagent avec les autres. Surtout si ces derniers en ont besoin. Cette bénédiction se rapporte à la nourriture que ce soit en qualité ou en quantité.

Si les musulmans préservaient ces règles, très faciles d’ailleurs à appliquer, ils se protégeraient de beaucoup de maladies et leurs estomacs ne se fatigueraient point à digérer le surplus de nourriture.

Leur corps serait plus vif, leur sang se purifierait et leur esprit serait plus éveillé.

Notes de l’auteur :

[1] La même règle peut être appliquée aux aliments liquides, comme la soupe, où il est préférable de les boire directement du bol au lieu d’utiliser la cuillère, afin d’introduire le minimum d’air possible dans l’estomac.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...