facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

L’épopée d’Abraham (7) : La femme d’Ismaël

L’épopée d’Abraham (7) : La femme d’Ismaël

Par : Tamime khemmar.

Plusieurs événements importants se passèrent dans la vie d’Abraham qui fut en réalité une vie pleine d’épreuves et d’exploits, digne du chef  des croyants et du patriarche des Prophètes, que le salut soit sur lui.

Ainsi, Après avoir laissé sa femme Hajar et son fils Ismaël seuls à La Mecque, il revint régulièrement leur rendre visite et prendre de leurs nouvelles.

Continuons l’histoire de Hajar et Ismaël à la Mecque [1]:

À cette époque-là, lorsque Hajar et Ismaël arrivèrent à La Mecque, le Bayt (la Kacbah) était un monticule de terre et les torrents coulaient à sa droite et à sa gauche.

Un jour, un groupe d’une tribu Arabe appelé Jourhoum passa près d’eux. Ils virent alors un oiseau tourner dans le ciel, au-dessus de la vallée.

Ils dirent :

-A notre connaissance, il n’y a jamais eu d’eau dans cette vallée.

Lorsque deux des leurs arrivèrent à la vallée, ils y découvrirent l’eau. Ils revinrent et apprirent à leurs compagnons la nouvelle.

Ils se rendirent alors ensemble à la source d’eau où ils trouvèrent la mère d’Ismaël.

-Nous autorises-tu à nous installer près de toi ? Lui demandèrent-ils.

-Oui. Répondit-elle. Seulement vous n’avez aucun droit de propriété sur l’eau.

Ils ne pouvaient qu’en boire. Ils acceptèrent.

Leur présence convenait parfaitement à Hajar car elle aimait la compagnie.

Ils s’installèrent près d’elle et firent venir leurs familles.

Ismaël grandit parmi eux, apprit la langue arabe et lorsqu’il devint jeune, ils le marièrent à une des leurs.

Hajar quant à elle ne tarda pas à mourir (que la miséricorde d’Allah soit sur elle).

Abraham rend visite à Ismaël :

Abraham revint à La Mecque pour prendre des nouvelles de son fils. Il ne trouva pas Ismaël qui était parti chasser. Il interrogea alors sa femme à son sujet. Elle lui répondit :

-Il est parti nous chercher à manger.

-Comment vivez-vous ? Lui-dit-il.

-Nous vivons très mal. Lui répondit-elle. Nous vivons une vie très difficile et très dure. Puis, elle se mit à se plaindre.

Il lui dit alors :

-Lorsque ton mari rentrera, transmets-lui mon salut et dis-lui de changer l’entrée de sa maison.

Lorsque Ismaël rentra chez lui, il pressentit quelque chose. Il interrogea alors sa femme :

-Y’a-t-il quelqu’un qui nous a rendu visite aujourd’hui ?

-Oui. Répondit-elle. Un vieillard nous a rendu visite. Puis, elle le lui décrit et lui apprit ce qu’il lui a recommandé de lui transmettre.

Ismaël lui dit alors :

-C’est mon père. Il m’a ordonné de me séparer de toi. Puis il divorça avec elle.

Il se remaria avec une autre femme.

La deuxième visite d’Abraham :

Abraham revint une autre fois rendre visite à son fils. Mais il ne le trouva pas non plus. Il interrogea sa nouvelle femme à son propos.

-Il est parti nous chercher à manger. Lui répondit-elle.

-Comment vivez-vous ? l’interrogea-t-il.

-Nous vivons bien et dans l’aisance. Répondit-elle.

-Qu’elle est votre nourriture ? lui dit-il

-La viande. Répondit-elle.

Il invoqua Allah en disant :

-Allâhoumma (Ô Allah) fait descendre Ta bénédiction sur leur viande et sur leur eau.

Le Prophète [ﷺ] dit : « Ils n’avaient pas de céréales[2] à cette époque-là. S’ils en avaient, il leur aurait invoqué pour celles-ci la bénédiction. »

Il dit aussi : « Personne ne peut vivre uniquement de viande et d’eau exceptés les habitants de La Mecque. »

-Lorsque ton mari reviendra. Continua Abraham. Transmets-lui mon salut et dis-lui de maintenir l’entrée de sa maison.

Lorsque Ismaël rentra chez lui, il dit :

-Est-ce que quelqu’un vous a rendu visite ?

-Oui. Lui répondit sa femme. Un vieillard à la belle apparence. Puis, elle fit l’éloge d’Abraham.

Lorsqu’elle lui raconta les paroles qu’ils se sont échangés, il lui demanda :

-T’a-t-il recommandé quelque chose ?

-Oui. Répondit-elle. Il te salue et te dit de maintenir l’entrée de ta maison.

Ismaël dit alors :

-C’est mon père. Tu es l’entrée de ma maison et il m’a ordonné de te maintenir.

Notes de l’auteur :

[1] Al-Boukhârî (3365)

[2] Blé ou autres céréales.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...