facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Le tayammoum : la purification avec la terre

Le tayammoum : la purification avec la terre

Par Tamime Khemmar

L’une des plus grandes miséricordes d’Allah accordée à toute l’humanité est le fait de lui permettre de se purifier avec la poussière de la terre lorsque l’on ne peut utiliser l’eau, soit en son absence, soit en étant dans un état qui ne nous permet pas de l’utiliser comme la maladie.

Que signifie le tayammoum ?

Le tayammoum est le fait de s’essuyer le visage et les deux mains avec un peu de poussière. Ce geste doit être fait en ayant l’intention (la niyyah) d’adorer Allah et de lui vouer un culte (cibâdah) : la purification rituelle.

Quand-est-ce que l’on peut se purifier par le tayammoum ?

Le tayammoum est prescrit pour :

1-Celui qui ne trouve pas d’eau après avoir fait tout son possible pour la trouver. Comme celui qui est dans le désert.

2-Celui qui a de l’eau en sa disposition mais qui ne peut l’utiliser à cause d’une maladie ou de blessures et qui craint que son cas s’aggrave. Ou bien, lorsque l’eau est très froide et qu’il n’arrive pas à la réchauffer. Ou bien aussi, s’il a de l’eau avec lui et en a besoin pour la boire, comme celui qui est en voyage et ne possède que peu d’eau.

Avec quoi peut-on faire le tayammoum ?

Le tayammoum est permis avec la poussière propre et tout ce qui provient de la terre comme le sable et les pierres.

La description du tayammoum :

Le prophète [ﷺ] nous appris la façon de faire le tayammoum dans le hadith de CAmmâr ibn Yâssir (qu’Allah agréé) à qui le Prophète [ﷺ] a dit, lui apprenant le tayammoum : « Il te suffit seulement de faire cela » Puis, le Prophète [ﷺ] frappa la terre avec la paume de ses deux mains, y souffla, puis essuya son visage et la paume de ses deux mains.[1]

S’il frappe deux fois la terre avec la paume de ses mains, une fois pour essuyer son visage et l’autre pour essuyer les paumes de ses mains, il n’y a aucun mal à cela. Mais le meilleur est de frapper la terre une seule fois pour les deux, ceci est la Sounnah.

S’il a aussi un récipient dans lequel il y a de la terre (comme les malades dans les hopitaux) il fait la même chose en ayant la niyyah (l’intention) de la purification rituelle et dis : « Bismillâh », tout comme il le dit pour le woudhoû’ (les ablutions)[2].

Que peut-on accomplir lorsque l’on fait le tayammoum ?

Le tayammoum remplace le woudoû’ (les petites ablutions) et le ghousl (les grandes ablutions).

Il permet de faire tout ce qu’ils permettent de faire comme : La salât, toucher le moushaf (le Coran), accomplir le tawâf (les circumambulations autour de la Kacbah), etc.

Point important : Il n’est pas nécessaire pour faire le tayammoum d’attendre que l’horaire de la salât arrive. On peut faire le tayammoum bien avant.

Quels sont les annulatifs du tayammoum ?

Tous les annulatifs du woudoû’ annulent le tayammoum.

Rappelons  brièvement quels sont les annulatif du woudoû’ :

1- Ce qui sort des sabîlayn[3] (les deux voies) ;

2- Le sommeil profond ;

3- Perdre la raison ou perdre connaissance ;

4-Toucher Al-farj[4] (l’entrejambe) avec passion ;

5- Manger la viande de chameau.

Aussi, le fait de trouver de l’eau pour celui qui n’en a pas ou la possibilité de l’utiliser sans crainte pour celui qui ne le pouvait pas, avant la salât ou pendant, ceci annule le tayammoum.

Par contre, s’il l’on a terminé la salât, on ne doit pas la refaire.

Allah est plus Savant.

Notes de l’auteur :

[1] Al-Boukhârî (347) et Mouslim (368)

[2] Fatâwâ d’Ibn Bâz.

[3] Sabîlayn : signifie les deux voies par lesquelles sortent l’urine et les excréments.

[4] Al-farj (l’entrejambe) c’est-à-dire toucher son organe sexuel avec passion.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...