facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Achetons le Paradis !

Achetons le Paradis !

Par Tamime Khemmar

Personne n’ignore comment vendre et acheter. Donner quelque chose en échange de quelque chose, argent en échange de marchandise, argent en échange de service, marchandise en échange de marchandise… tout le monde connaît le commerce.

C’est pour cela qu’Allah nous a proposé d’acheter ce qu’il y a de plus chère comme marchandise : le Paradis, en échange du bien le plus précieux que l’on possède : la vie.

Donner toute son existence à Allah, tout son temps, toutes ses pensées et toutes ses passions contre l’éternité dans la demeure où sont rassemblés tous les plaisirs et jouissances, que nul œil n’a vus, que nulle oreille n’a entendus et que personne ne peut imaginer, ceci est vraiment une affaire gagnante de tous points de vue, surtout lorsque l’on sait que tous les sacrifices que l’on fera seront à notre profit dans cette vie d’ici-bas, avant la dernière vie.

Allah, soubhânah, dit à propos des offrandes sacrifiées lors du hajj, (S : 22/A :37) :

(Ni leur chair, ni leur sang ne parviendront à Allah. Seule Lui parviendra la taqwâ (la purification) de votre part.)

C’est-à-dire que c’est vous qui allez manger la viande de vos offrandes et en profiter. La seule chose qui importe à Allah c’est que vous L’unifiez et que vous sacrifiez vos offrandes exclusivement pour Lui, afin qu’Il vous accorde Sa plus grande récompense : le Paradis.

Pourquoi alors acheter l’Enfer ?

Y a-t-il des gens qui achètent l’Enfer ?!

Bien sûr. Beaucoup de gens dépensent tout leur argent ou une grande partie de leur argent dans la désobéissance d’Allah. Ils travaillent le jour, puis la nuit venue, ils dépensent ce qu’ils ont gagné dans des choses prohibées par Allah.

Soit directement : En achetant des choses illicites pour les consommer, en s’offrant des services illicites pour en jouir, etc.

Soit indirectement en achetant des choses licites qu’ils consommeront tout à fait licitement, halal nous entendons, puis lorsque leur corps sont pleins d’énergie et de vigueur, ils s’affairent à commettre des actes prohibés par Allah.

Finalement, les péchés que ses derniers ont achetés avec leur propre argent les conduiront en Enfer, si la miséricorde d’Allah ne les en rattrape pas avant. Ceux-là n’ont-ils pas acheté leur place en Enfer ? Si bien sûr.

Qu’Allah nous pardonne tous, nous couvre de Sa miséricorde et nous guide vers tout ce qu’Il agrée comme pensée, parole et acte.

Histoire drôle :

Un charlatan se rendit dans un village, posa une table au milieu du marché et commença à vendre : des places dans le paradis !

Beaucoup de gens se rassemblèrent autour de lui et commencèrent à acheter leurs places dans le Paradis. Non pas que les prix étaient bas, mais le Paradis valait le coup et chaque acheteur partait avec son reçu.

Le sage du village, qui était en voyage, revint en milieu de journée et découvrit l’étrange négoce qui se déroulait dans le marché. Lorsqu’il eut connaissance de la nature de la marchandise vendue, il décida de mettre un terme à cette grande arnaque.

Il prit le charlatan par le bras et lui dit en privé :

-Est-il vrai que tu vends des places dans le Paradis ?

-Oui, lui dit-il. Si tu veux en acheter, fais vite, car il ne m’en reste plus beaucoup.

-Non, non. Ce qui m’intéresse c’est d’acheter des places dans l’Enfer. Est-ce que tu en vends ?

Heureux de la belle affaire et de la bêtise générale du village, le charlatan sourit et lui dit :

-Grand-père ! Je vais te vendre le quart de l’Enfer pour seulement 100 dirhams !

-Magnifique. Reprit le Sage. Ce n’est vraiment pas cher. Est-ce que tu peux alors me vendre tout l’Enfer pour 400 dirhams ?

-Je te fais une ristourne. Lui répondit-il. Tout l’Enfer pour 350 dirhams !

-Est-ce que tu me donneras un reçu ?

-Comme celui que je donne à ceux qui achètent le Paradis. Lui confirma-t-il.

Lorsque le sage tint son reçu dans la main, il se tourna vers les villageois et leur cria :

-Je viens d’acheter tout l’Enfer. Personne d’entre vous n’y entrera. Vous irez tous au Paradis. Arrêtez donc d’acheter des places dans le Paradis et rentrez chez vous !

 

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...