facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

La prière du voyageur : quand la faire et comment ?

58 217 vues

La prière du voyageur : quand la faire et comment ?

La prière du voyageur est soumise à de nombreuses interrogations. Tout d’abord, le terme « voyage » désigne le fait de quitter les habitations de la ville dans laquelle on réside accompagné de l’intention de voyager.

Dans l’un de ses épîtres, le shaykh Al-Islâm ibn Taymiyyah s’est consacré à détailler les règles du voyage afin de souligner qu’il n’est pas lié à la distance parcourue mais plutôt à l’intention qui y est portée.

Il prend l’exemple d’un homme qui est sorti de la ville de Damas pour chasser à Dûmah en parcourant 15km, mais qu’il ne peut être considéré comme un voyageur puisque l’intention de voyager n’était pas présente.

Le shaykh Albânî ainsi que la majorité des grands savants, s’accordent à dire que le voyage commence lorsqu’on quitte les limites de la ville dans laquelle on réside et qu’il se termine lorsqu’on revient à ces mêmes limites. Ainsi, les deux points fondamentaux d’un voyage est le fait de partir avec l’intention de voyager et de sortir de sa ville dans l’optique d’y revenir sans limite minimale ou maximale de distance avec du point de départ.

Comment accomplir la prière du voyageur ?

Si un arrêt a lieu pendant le voyage au moment de la prière de Dhuhr il est permis de regrouper les deux prières Dhuhr et Asr’ en avançant l’accomplissement de cette dernière, surtout s’il y a des difficultés à accomplir l’une des prières à heure précise.
Dans un hadith, le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Allah aime qu’on prenne Ses permissions, comme Il aime qu’on accomplisse Ses obligations ».

Allah dit en effet dans le Coran : « La Prière demeure, pour les croyants, une prescription à des temps déterminé » (4 :103)

Dans cette recommandation de regroupement de la prière du voyageur, il est aussi indiqué que les deux prières regroupées peuvent débuter par un seul adhân et deux iqâmah. Dans d’autres termes, dès que l’on a accompli la première prière, on se lève pour accomplir l’iqâmah de la deuxième prière, sans espacement par la récitation de formules d’évocation et encore moins par l’accomplissement de prières surérogatoires car celles-ci cessent lors du voyage.
Ainsi pour résumé, le voyage n’a pas de distance fixe et qu’à partir du moment où on quitte sa ville avec l’intention de voyager, les règles de la prière du voyageur s’appliquent automatiquement sans condition.
Enfin, la durée du voyage n’est pas à prendre en considération à partir du moment où on continue à se déplacer sans installation définitive.

Découvrez dans la vidéo suivante comment accomplir la prière du voyageur en islam expliqué par le Pr. Rachid El Jay :

Invocation à reciter pendant le voyage :

«Ô Seigneur ! Nous Te demandons dans ce voyage la bonté pieuse, la crainte ainsi que tout acte qui procurera Ta satisfaction. Ô Seigneur ! Tranquillise-nous dans ce voyage et diminue-nous-en la distance. Ô Seigneur ! Tu es le compagnon de voyage et le remplaçant dans la famille. Ô Seigneur ! Je me mets sous Ta protection contre les fatigues du voyage, contre tout paysage source de chagrin, et contre tout mal qui nous frapperait, de retour dans nos biens et nos familles.»

اللّهُـمَّ إِنّا نَسْـأَلُكَ في سَفَـرِنا هذا البِـرَّ وَالتَّـقْوى، وَمِنَ الْعَمَـلِ ما تَـرْضى، اللّهُـمَّ هَوِّنْ عَلَـينا سَفَرَنا هذا وَاطْوِ عَنّا بُعْـدَه، اللّهُـمَّ أَنْـتَ الصّـاحِبُ في السَّـفَر، وَالْخَلـيفَةُ في الأهـلِ، اللّهُـمَّ إِنّـي أَعـوذُبِكَ مِنْ وَعْـثاءِ السَّـفَر، وَكَآبَةِ الْمَنْـظَر، وَسوءِ الْمُنْـقَلَبِ في المـالِ وَالأَهْـل

Allâhumma innâ nas-aluka fî safarinâ hâdhâ al-birra wa t-taqwâ wa mina-l-hamali mâ tardâ. Allâhumma hawwin halayna safaranâ hâdhâ wa twi hannâ buhdahu. Allâhumma anta s-sâhibu fî s-safari, wa-l-khalîfatu fî-l-ahli. Allâhumma innî ahûdhu bika min wahthâ’i s-safari wa ka’âbati-l-manzari, wa sû’i-l-munqalabi fî-lmâli

Commentaires (4)
  1. comment on prie une fois le voyage terminé

  2. Assamou'aleykoun, chers frères en islam.
    Je veux inch'Allah désormais étancher ma soif en matière de science islamique par le biais de ce site.
    Merci

  3. Bonsoir très content d'être intégré

  4. Bonsoir j'aimerai savoir si une fois a arrivé à destination, combien de temps le voyageur doit continuer à faire cette prière ? Peut il continuer à le faire pendant 1 an.

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...