facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Invoquons Allah pour avoir des enfants bienfaisants

Invoquons Allah pour avoir des enfants bienfaisants

Par Tamime Khemmar.

Personne ne peut ressentir le besoin et la soif d’avoir un enfant comme le ressentent les deux nouveaux mariés.

Car la venue de ce petit être remplit la maison de joie et de jouissance et réalise l’un des plus importants objectifs du mariage : les enfants.

Aussi, lorsque cet enfant vient et que le long chemin de l’éducation commence, rien n’est plus important pour les parents que de voir leur enfant réussir.

Réussir en tant que serviteur d’Allah en étant bienfaisant et réussir dans sa vie pour la grande fierté de ses parents.

Quel est le meilleur moyen pour accomplir ces deux grandes œuvres ? L’invocation d’Allah.

L’invocation d’Allah pour avoir des enfants bienfaisants :

1-L’invocation de Zacharie racontée par Allah dans le Coran, (S : 3/A : 38) :

(Rabbi hab lî mi-l-ladounnka dhourriyyatan tayyibatan ‘innaka samicou-d-doucâ’)

(Rabbi (mon Seigneur), accorde-moi de Ta part une bonne progéniture. Tu entends assurément l’invocation.)

2-Ainsi que la deuxième invocation de Zacharie dans le Coran (S : 21/A : 89) :

(Rabbi lâ tadharnî  fardan wa annta khayrou-l-wârithîn)

« Rabbi (mon Seigneur), ne me laisse pas sans héritier, Tu es le meilleur des wârithîn (de ceux qui restent) ! »

3-Allah raconta aussi dans le Coran l’invocation de Son bien-aimé confident, khalîl, Abraham qui n’eut pas d’enfant jusqu’à un âge très avancé, (S : 37/A : 100) :

(Rabbi hab lî mina-ssâlihîn)

(Rabbi (Mon Seigneur), accorde-moi un enfant bienfaisant.)

Allah lui annonça l’heureuse nouvelle de la venue d’Ismaël en disant, (S : 37/A : 101) :

(Nous lui avons alors annoncé l’heureuse nouvelle de la venue d’un garçon clément)

Invoquons Allah pour avoir des enfants bienfaisants

Que les langues de ceux qui espèrent la miséricorde d’Allah et ont confiance en Sa délivrance n’arrêtent pas de répéter inlassablement ces invocations coraniques.

Qu’ils comprennent qu’Allah, soubhânah, ne nous a appris ces invocations et la conduite à adopter lors de l’invocation que pour nous dire implicitement :

« Ces paroles sont celles que J’agrée et qui ouvrent les portes de Ma miséricorde.

Je les ai apprises à Mes Prophètes pour qu’ils m’invoquent et m’adressent leurs requêtes.

Lorsqu’ils Me les ont adressées, Je leur ai donné ce qu’ils demandaient et plus encore.

Maintenant, Je vous les apprends, Mes serviteurs. Adressez-moi vos requêtes par ces paroles. Et J’exaucerai vos vœux comme Je l’ai fait avec Mes Prophètes. »

L’invocation de Jonas :

Lorsque Jonas fut dans le ventre de la baleine, il appela son Seigneur par des paroles brèves, mais dont le sens fut très profond.

Le Prophète [ﷺ] affirma que nul musulman n’invoque Allah avec ces paroles sans qu’il ne se voie exaucé par Allah[1]. Allah raconta aussi cette invocation dans le Coran, (S : 21/A : 87) :

(Lâ ‘ilâha ‘illâ annta soubhânaka, ‘innî kounntou mina-zh-zhâlimîn)

(Nulle divinité ne mérite l’adoration hormis Toi. J’ai été parmi les injustes.)

Multiplier l’istighfâr (la demande du pardon) :

Allah, soubhânah, dit, (S : 71/ A : 10 à 12)

(Je leur ai dit : « Istaghfiroû (Implorez le pardon) de votre Rabb (Seigneur) qui est certes Ghaffâr (Qui couvre et pardonne intensément) ! (10) Il vous enverra du ciel une pluie abondante, (11) multipliera vos richesses et vos enfants, et vous accordera des jardins et des rivières. (13))

Le musulman et la musulmane, avant le mariage et après, doivent multiplier autant que possible l’istighfâr :

1-« Astaghfiroullâh » (J’invoque d’Allah pour qu’Il couvre et pardonne mes péchés) ;

2-« Allâhoumma-ghfir lî dhounoûbî » (Allâhoumma (Ô Allah) couvre et pardonne mes péchés), ou bien toute autre forme d’istighfâr.

Cela leur ouvrira les portes du pardon d’Allah, de Sa miséricorde et de toutes Ses grâces dont la plus attendue par eux : les enfants.

Qu’Allah nous accorde une progéniture bienfaisante qui sera une jouissance pour nous dans cette vie et une œuvre bienfaisante qui pèsera lourd dans la balance de nos actions le jour de la résurrection.

Allah est plus Savant

Notes de l’auteur :

[1] Sahîh At-Tirmidhî, Al-Albânî (2305)

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...