facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Archives

Défilé du 14 juillet : le Front national et ses sympathisants harkis s'opposent à la présence de 3 militaires algériens

38 vues

Défilé du 14 juillet : le Front national et ses sympathisants harkis s'opposent à la présence de 3 militaires algériens

Bp8JJPnCcAAtxRF


Le 14 juillet marque, chaque année en France, la fête nationale. Instituée en 1880, elle fait référence à la prise de la Bastille en 1789 et à la Fête de la Fédération en 1790, et donne lieu à des défilés militaires dans la plupart des villes et communes françaises.


Cette année et pour la première fois, trois militaires algériens ont été invités à la cérémonie qui se déroulera place de la Concorde, afin d'honorer les combattants de 14-18. Une présence symbolique puisqu'ils ne défileront pas afin de ne pas « heurter les récalcitrants, ou les nostalgiques de l'Algérie française hostiles à leur présence », précise-t-on au ministère de l'Intérieur.


« 80 autres pays ayant participé à la première guerre mondiale ont également été invités cette année par le président de la République », ajoute une connaissance de Kader Arif, secrétaire d’État aux anciens combattants. De son côté, le ministère de la Défense se « réjouit » de la participation de l'armée algérienne le 14 juillet : « c'est une preuve que nous sommes rentrés dans une phase pacifiée avec l'Algérie ».


Le Front national, dans sa vieille obsession de l'Algérie, ne veut cependant pas de troupes algériennes au défilé du 14 juillet prochain (les trois militaires qui ne vont donc pas défiler). Un collectif « Non au défilé des troupes algériennes » a été créé par le député FN Gilbert Collard et le vice-président du parti Louis Aliot.


Mohamed Bellebou, conseiller municipal FN à Perpignan et « accessoirement » président de l'association « France Harkis », affirme que « cette présence militaire honteuse sur le sol français est une provocation indigne et le signe d'un très grand mépris pour tous les morts, disparus ou suppliciés victimes de cette armée ». D'après le collectif, « la présence de l'armée nationale algérienne pose un problème politique et un problème moral grave ».


Plus grave encore, Gilbert Collard rappelle que « l'armée algérienne est née au sein même du FLN, organisation terroriste qui a massacré et spolié des dizaines de milliers de personnes sans jamais exprimer le moindre remords ». Il cite aussi le discours du président Bouteflika, en 2000, qui comparait les harkis à des « collabos », qu'il qualifie de « haineux ».


Pour rappel, un harki est un algérien qui, pendant la guerre de décolonisation algérienne (1954-1962) contre la France coloniale, a pris les armes aux côtés de la métropole contre son propre peuple indépendantiste. Les harkis ont été rapatriés après la guerre, et ont conservé la nationalité française. Actuellement, ils ne peuvent pas retourner en Algérie y compris pour s'y faire enterrer, rançon de leur trahison.


Cependant, tous les harkis de France ne partagent pas l'opinion du collectif du Front national. Pour Mohamed Otsmani, délégué de la Liaison nationale des harkis pour la région PACA, « c'est une grande fierté que les algériens défilent le 14 juillet, pour la France et pour les harkis (…), on est dans un souci d'apaisement entre la France et l'Algérie ».


D'autre part, Bernard Coll secrétaire général de l'association « Jeunes pieds noirs » a lancé son propre groupe « unité d'action le 14 juillet 2014 » pour que « le chef d’État renonce à cette grotesque farce historique ». Une autre association de pieds noirs affirme « trois militaires c'est déjà trop, car il y aura leur drapeau. Ces gens présents au défilé sont des ennemis de la France » . Reste donc à prévoir une union autour du collectif d'opposition.


L'entourage du secrétaire d’État aux anciens combattants rappelle : « 173 000 combattants qui habitaient l'Algérie sans distinction de confession sont venus combattre, 23 000 ont été tués (…) la France reconnaît le sacrifice de leurs pères et de leurs grands-pères ». Par ailleurs, « il ne faut pas mélanger les conflits, il ne s'agit pas de la guerre d'Algérie ».

Commentaires (10)
  1. salam aleykoum

    une fois de plus le recolonisation des esprits est en cours...
    l'armée algérienne n'as rien à faire en FRANCE tant que le génocide commis pendant la guerre d'Algérie( plus d'un million de musulmans mort)ne soit reconnus .
    Ces imbéciles de militaires vont corrompre leurs ames pour une carte de séjours.
    De plus l'armée française doit quitter l'Afrique CAR le budget de l'armée est un gouffre pour l'économie française et un piège colonial pour les africains.

  2. Il ne mérite pas de porter le nom prestigieux de" MOHAMMAD" il salit l'islam et le Khor'aan, mais ce qu'il a dans ses idées, ses intentions et ses actes risquent de lui jouer un mauvais tour (comme on dit le revers du médaille) grâce à ce nom très très très très aimé par DIEU ( d'ailleurs c'est LUI MÊME LE SEIGNEUR qu'IL a choisi pour son Prophète)

  3. Salam alaykom. Bonjour la France que j'aime beaucoup. Je dis aux fn et aux autres malades. Qui a fait gagné le 1er match de la France.

  4. @Abdelbasset réponse: un harki ;-)

  5. A propos des Harkis, feu Georges Freche est le seul a les avoir compris, comme il leur a dis " Vous êtes les cocus de l'histoire" et depuis ça n'a pas changé.

  6. Le 1 million de morts est une affabulation du FLN....
    Le bilan est de 400 000 morts....60 pour cent armee francaise,40 pour cent FLN...
    Tout en sachant les victimmes collatérales de toutes confessions....

  7. Le probleme c'est que la France a trompé tout le monde....

  8. En 1914,lAlgerie était des DOM....Certains régiments de tirailleurs,de zouaves ,de spahis etaient mixtes...
    A coté des 173 000 musulmans,il y avait 150 000"europeens" avec une minorité de séfarades....Il s ont eu 22000tués....Le ministre n'en parle pas..
    En partant de la situation de l'epoque,c'est une discrimination.....

  9. Voir les noms sur le monument aux morts de Constantine.

  10. Votre description des harkis est honteuse moi je descend d'une famille de harkis et pas des moindre et eux savent vraiment ce qui c'est passer en algerie à aucun moment ils ont pris les armes contre le peuple et à cette époque le peuple été loin d'être révolutionnaire et ne mélanger pas tout mes ancêtre on choisi la France mais n'on jamais délaisser l'islam au contraire mon grand père et le précurseur de la viande halal en France et de bcp de droit pour les musulman de France..moi personnellement je m'en fou de la France je me sent pas du tout patriote français mais l'Algérie je n'y ai aucune tendresse si ce n'est que c'est la terre de mes ancêtre et que j'aime ce sol car bcp de membre de ma famille y vit mais pour ce qui est du gouvernement et de l'histoire algeriene renseigner vous mieu et à aucun moment vous pourrez insulter les harkis de traite... Ma famile à fait bcp de bien pour le peuple algériens ils était contre le FLN mais avec le peuple c'est d'ailleur pour ça que mon grand oncle à crée la première harka à la base cetter pour défendre le douar et la wilaya entière contre certains fellaghas qui pillait et tuer les homme qui ne s'engager pas à leur côté et ça m'a été rapporter par la branche de ma famille qui ne s'est pas engager avec la France

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...