facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Comment conseiller les autres ?

Comment conseiller les autres ?

Par Tamime Khemmar

Lorsque l’on conseille les autres, il faut veiller à respecter une certaine conduite qui facilitera l’acceptation de notre conseil.

Mon frère ou ma sœur ! Lorsque tu conseilles quelqu’un, demande-toi, d’abord, pourquoi tu le conseilles ?

Si tu fais cela pour t’imposer, pour montrer que tu es meilleur, étant motivé par la colère contre l’action que tu condamnes ou pour toute autre raison personnelle, dis-toi bien que ton conseil ne portera pas ses fruits et que tu ne pourras pas supporter le mal qu’on te fera en retour.

Seulement, si tu prodigues ton conseil par miséricorde et par compassion envers le fautif et recherchant en cela le visage d’Allah, Son approbation  et Sa seule récompense, dis-toi alors que ton conseil portera ses fruits, sera très utile et qu’Allah te donnera la force de supporter tout le mal que l’on te fera.

Est-ce que celui qui conseille les autres risque d’être mal traité ?

Bien sûr ! Surtout lorsque l’on prodigue aux autres des conseils concernant leur conduite, leur croyance, les actes qu’ils doivent faire ou ne pas faire, qui sont en général contraires à leurs habitudes et opposés à leurs envies.

Personne de s’efforcera de conseiller les autres, de condamner les actes répréhensibles et de remplacer le mal par le bien sans qu’il ne subisse la nuisance des autres.

Il faut donc s’armer de patience et endurer les préjudices que l’on nous porte car celui qui ne supporte pas la réaction des gens, parfois violente, ne pourra jamais prodiguer un conseil utile.

Pourquoi les gens réagissent-ils, parfois, violemment à notre conseil ?

Il faut comprendre que ce que l’on demande aux gens de changer dans leurs actions ou en eux-mêmes est souvent pénible pour eux.

Car, l’âme humaine aime l’habitude et la facilité.

C’est pour cela que celui qui conseille les gens ne doit pas considérer uniquement la véracité et la justesse de son conseil, mais il doit aussi comprendre la difficulté que trouvent les gens à accepter son conseil, apprendre à être doux dans son conseil et à s’armer de patience.

Allah, soubhânah, dit, racontant la conduite que le sage Louqmân recommanda à son fils de tenir lorsque ce dernier appellerait les gens à faire le bien et les éloignerait du mal, (S : 31/A : 17) :

« Mon enfant! Accomplis la salât, commande le convenable, interdis le blâmable et endure ce qui t’arrive avec patience. Telle est la résolution à prendre dans toute entreprise ! »

Ajib soir : La sagesse dans les commandements d’Allah

Conseils importants qui aident à supporter la nuisance des gens

1- Regarder les gens avec miséricorde tout comme un médecin regarde son malade ;

2- Penser à la récompense qu’Allah nous a préparée pour toutes les difficultés que l’on supportera et se dire que, plus grande sera la difficulté, plus grande sera la récompense ;

3- Se dire que ce que l’on fait est la mission des Prophètes. Quel honneur est plus grand que celui-là.

Règles importantes lors de la promulgation du conseil :

Lorsque l’un de nous promulgue un conseil à son frère ou l’une de nous le fait à sa sœur, il faut prendre en considération certains points importants :

1-Vouloir par ce conseil l’approbation d’Allah et Sa récompense et ne pas faire cela dans nos propres intérêts ;

2-Avoir dans son cœur un grand désir d’apporter le bien à celui à qui l’on porte conseil ;

3-Ne pas mépriser celui qui commet une faute mais être au contraire respectueux envers lui ;

4-Ne pas donner des conseils en public pour ne pas mettre dans l’embarras celui à qui on s’adresse. Il faut, au contraire, être discret ;

5-Se doter du rifq (la douceur) et s’éloigner de la brutalité qui ne fait que repousser les gens ;

6-Ne jamais oublier que celui qui conseille l’autre doit commencer par lui-même. Car, le meilleur conseil est le bon exemple qu’on donne aux autres.

 

 

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...