Archives

Après Tintin, Hassen Chalghoumi au Congo : objectif Centrafrique






Commentaires (6)
  1. Abdelmalik dit :

    Mr « Charles Goumy » pouvez vous arrêter de vous en prendre à la communauté musulmane s’il vous plaît? Pouvez vous arrêter d’associer le manifique nom d’Islam à barbare? Réveillez vous Mr Charles Goumy vous êtes le vieux jouet de notre ancien et peut être futur président sarkozy… Je souhaite qu’Allah vous guide et nous guide vers Son droit chemin et qu’Allah nous accorde un Khalife plein de Sciences et de Sagesses et qu’Il nous accorde le succès. Amine

  2. youssef dit :

    MOUNAFIQ !! Pister a 1000 km

  3. Jannah dit :

    Ce type est un arriviste
    Qui fait semblant de rien comprendre ect………

  4. oum Bilel dit :

    Ce Mr a oublier lorsqu il est arrivé en France sa femme porte le nikab et ces discours étaient plutôt violent dans les mosquées . Et aujourd’hui il retourne sa veste !! Qu il retourne donc en Tunisie ! Lol

  5. akhi dit :

    bismillahi rahmani rahim il ne lui reste de l’islam que la chachia

    Il est authentifié que le Prophète (Salla Allah ‘Alaihi Wa Sallam) a dit dans un long Hadith :

    « L’homme se réveillera croyant et se retrouvera le soir mécréant, et le soir il sera croyant et se réveillera mécréant, vendant sa religion contre quelques biens de ce bas monde. »

    Quel est dans ce Hadith le sens voulu par mécréant et comment peut-on vendre sa religion?

    Réponse :

    Il est authentifié que le Messager (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit :

    « Empressez-vous d’accomplir des œuvres pies, avant que ne surviennent des troubles obscurs tels la nuit noire. »

    « Empressez-vous d’œuvrer »,c’est-à-dire d’accomplir des actes de piété.

    « Empressez-vous d’accomplir des œuvres pies, car il y aura des troubles aussi noirs qu’une nuit très sombre, où l’homme se réveillera croyant et se retrouvera le soir mécréant, et le soir il est croyant et se réveillera mécréant; il fera un troc de sa religion contre les biens du bas monde »

    Cela signifie que la marginalité de l’Islam sera telle que le croyant sera au petit matin musulman et deviendra le soir mécréant et inversement, il sera le soir croyant et le matin mécréant.

    Il vendra sa religion contre des biens de ce bas-monde et cela en prononçant des paroles de mécréance ou en les mettant en pratique dans le but d’acquérir des biens de ce bas-monde.

    Il sera au petit matin croyant puis se présentera à lui une personne lui disant, « insulte Allah, insulte le Messager, délaisse la prière et je te donnerais ceci ou cela, rend licite la fornication, autorise l’alcool et je te donnerais ceci ou cela », il vendra donc sa religion contre des profits passagers de la vie présente, il sera au matin mécréant ou au soir mécréant.

    Ou elle lui dira, « ne soit pas avec les croyants et nous te donnerons ceci ou cela si tu es avec les mécréants », ainsi elle l’appâte de façon à ce qu’il soit avec les mécréants avec le groupe des mécréants et qu’il soit parmi leurs partisans, en lui donnant beaucoup d’argent, il devient ainsi leur allié et l’ennemi des croyants.

    Les sortes d’apostasie sont très nombreuses, mais la plupart du temps elles sont dues à l’amour de ce bas-monde et le fait de le préférer à l’au-delà et c’est pour cela qu’il dit :

    « Il vend sa religion contre les biens de ce bas monde. »

    Et dans une autre version :

    « Hâtez-vous d’accomplir des bonnes œuvres avant que ne surviennent sept choses :
    attendez-vous une pauvreté qui vous préocupera tellement que vous en oublirez d’accomplir de bonnes actions,
    une richesse qui vous rendra tyranique,
    ou que vous atteigne une maladie destructrice,
    ou une vieillesse écrasante,
    ou une mort vous achevant,
    ou le Dadjâl qui est un mal absent attendant (sa sortie),
    ou l’Heure, et l’Heure est certes beaucoup plus terrible et beaucoup plus amère. »

    Le croyant s’empresse d’œuvrer, il est sur ses gardes.

    En effet, il peut être touché par une mort précoce, une mort soudaine ou il peut être éprouvé par une maladie l’affaiblissant qui l’empêchera d’œuvrer, par la vieillesse et par bien d’autres choses.

    L’homme doit profiter de sa vie, de sa santé et de son esprit pour accomplir des bonnes actions avant d’en être empêché par la maladie ou autre, par le désir et l’amour de ce bas-monde et le fait de le préférer à l’au-delà ou par les ennemis d’Allah qui l’embellissent et appellent à la mécréance et à l’égarement.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *