facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Elle perd son bébé à cause d'une erreur médicale

5 193 vues

img_1

Nous revenons sur l'histoire de Zara, hospitalisée afin de bénéficier d'une intervention visant à prévenir un accouchement prématuré. Zara enceinte de 4 mois a perdu son bébé suite à la négligence d'une stagiaire.



Une grossesse tant attendue


Zara et Brahim attendaient cette grossesse depuis 5 ans. Afin que tout se passe bien, Zara avait même démissionné de son emploi afin de se consacrer à sa grossesse et mettre toutes le causes de son côté. Ayant déjà fait une fausse couche auparavant, Zara a été hospitalisée afin de bénéficier d'un cerclage du col de l'utérus, une opération bénigne visant à prévenir d'un accouchement prématuré. A quelques mètres de sa chambre, une femme hospitalisée venue pour subir un avortement.



Une erreur mortelle


L'erreur a été commise par une étudiante sage-femme qui a confondu les deux chambres. Persuadé que Zara était venue pour subir un avortement, elle lui administre des médicaments destinés à préparer le curetage (retrait du bébé). Lorsque Zara sort du bloc opératoire, on l'informe que l'équipe médicale avait dû expulser d'urgence le bébé, une énorme souffrance pour Zara qui attendait cette grossesse depuis des années. "A mon premier réveil, ils m’ont annoncé qu’il avaient dû expulser l’enfant. Je n’y croyais pas, je disais ‘c’est pas vrai, le bébé allait très bien". Ce n'est que quelques jours après l'accident que l’hôpital a informé le couple des véritables motifs de la perte de leur enfant.


Zara a indiqué vouloir porté plainte afin de savoir ce qui s'était réellement passé et pour que cela ne se reproduise plus. L’hôpital a de son côté ouvert une enquête interne et a affirmé ne pas souhaiter valider le stage de l'étudiante.



Une épreuve divine


Il est rare que nous relayions ce genre d'informations mais cette épreuve que traversent Brahim et Zahra n'est pas chose facile. Ainsi, nous leur apportons tout notre soutien avec le cœur ainsi qu'en invoquant Allah d'apaiser leur peine et de leur accorder mieux dans ce bas monde et dans l'au-delà. Cette histoire est aussi un rappel pour chacun d'entre nous qui consent à rencontré Allah avec un cœur en paix, le chemin est long et semé d'épreuves. Ces épreuves sont la manifestation de l'amour d'Allah envers ses créatures, les Prophètes qui sont les hommes les plus aimés d'Allah ont eux aussi été éprouvés à travers leur famille, leur biens, leur personne certains y ont laissé la vie.


Allah a dit : «Apporte la bonne nouvelle aux endurants qui, frappés par un malheur, disent : nous sommes à Allah et c’est vers Lui que nous retournerons. Voilà ceux qui bénéficieront de la bénédiction et de la miséricorde de leur Maître ; voilà les bien guidés » (Coran, 2 : 155-157).


D’après Souhayb ar-Roumi (P.A.a) le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Que le sort du croyant est étonnant ! En effet, son sort n’est que du bien – situation dont ne jouit que le croyant - ; s’il remercie Allah pour un bien qu’il acquiert, il en est récompensé, et s’il endure un malheur qui le frappe, il en est encore récompensé : tout jugement divin qui concerne le musulman lui fait du bien » (rapporté par Mouslim)

Commentaires (13)
  1. "Ceci [marque] la séparation entre toi et moi, dit [l´homme,] Je vais t´apprendre l´interprétation de ce que tu n´as pu supporter avec patience.
    18.79 Pour ce qui est du bateau, il appartenait à des pauvres gens qui travaillaient en mer. Je voulais donc le rendre défectueux, car il y avait derrière eux un roi qui saisissait de force tout bateau.

    18.80 Quant au garçon, ses père et mère étaient des croyants; nous avons craint qu´il ne leur imposât la rébellion et la mécréance.n échange un autre plus pur et plus affectueux.

    18.82 Et quant au mur, il appartenait à deux garçons orphelins de la ville, et il y avait dessous un trésor à eux; et leur père était un homme vertueux. Ton Seigneur a donc voulu que tous deux atteignent leur maturité et qu´ils extraient, [eux- mêmes] leur trésor, par une miséricorde de ton Seigneur. Je ne l´ai d´ailleurs pas fait de mon propre chef. Voilà l´interprétation de ce que tu n´as pas pu endurer avec patience".

    Qu'Allah nous facilite les épreuves, leurs compréhensions et l'acceptation de Sa sagesse.

    Amine

  2. « Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et annonce la bonne nouvelle aux endurants qui disent, lorsqu’un malheur les atteint : « Nous sommes à Allah, et c’est à Lui que nous retournons. » (Al-Baqarah, v.155-156)

  3. Assalam 'alaikum

    qu'Allah soulage leur douleur et leur accorde une descendance pieuse.

    1. Umm AbdulRahmaan

      Amiiin

  4. C'est seulement en lisant cet article que j’apprends qu'il s'agissait d'une famille arabe.

    C'est étonnant. La presse, si prompte à nommer les Mohammed et autres quand il s'agit de petite délinquance, n'ont cette fois pas précisé le prénom quand il s'agit d'une victime...

    Une victime d'une société dépravée où l'avortement non médical est une chose anodine, voire dans ce cas malheureux, une chose imposée !

    Bravo la manipulation médiatique !!

    J'avoue qu'en lisant d'autres articles sur le sujet, j'avais été surprise de la sérénité de cette femme qui disait vouloir porter plainte pour que ça n'arrive pas à d'autres. Pas par rancœur, pas par colère... Juste pour que ça ne se reproduise plus. Maintenant que je sais qu'elle est musulmane, je ne suis plus étonnée.
    Et je souhaite à cette famille de réussir à traverser cette épreuve, et inchallah Dieu leur accordera une descendance.

  5. Assalamou alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouhou, à quatre mois de grossesse le foeutus a peut-être déjà une âme et si c'est le cas, c'est une victoire pour ses parents car ce bébé les a devancé au Paradis alors que s'il aurait grandi sur terre ?c'est aussi le cas du garçon évoqué plus haut par Abdelhalim dans la sourate 18 alkahef ou la caverne verset 80 les parents du garçon (c'est un enfant qui n'a sans doute pas atteind la puberté et tout enfant qui meurt avant sa puberté est destiné au Paradis) donc les parents du garçon n'ont pas perdu leur fils mais il les avait devancés au Paradis

  6. salam aleycoum, je n ai pas lu les commentaires mais seulement l histoire, et le commentaire de oummoumaryam , l âme es insufflé a 120 jours .

    c'est une épreuves il faut être fort(e), kheir inch'Allah .

  7. As Salam alaykum
    Yah Oukti que Allah te facilite en Tant que parent Je comprends ta douleur. Mais Allah te donnera mieu inshallah. Je connais DES familles qui on attendu 10 ans pour avoir l'a benediction d'Allah Et certainne n'ont Meme pas après 15 ans Ou plus de mariage. Patience Ma soeur.

  8. salam alaikum oukhty
    qu'Allah vous donne la patience et qu'Allah vous donne une descendance pieuse
    courage oukhty

  9. Assalam alaikoum wa ramathallah y wa barakatou,

    Cette histoire m'a vraiment touchée. Mon époux et moi espérons avoir un enfant depuis bientôt six ans. Nous sommes patients et espérons la bénédiction d'Allah le Très Haut. Je me joins à vous tous dans vos douaas. Qu'Allah leur accorde une descendance multiple et pieuse Amine et Qu'Allah leur permette de faire face à cette terrible épreuve et Qu'Il permette à leur couple de sortir encore plus soudé. Amine

  10. assalam alaikoum je sui pronfondeman touche par sette ereur medical alla vous donne une desendence pieuse courage eurti

  11. Qu'Allah les purifie, amine...

  12. Je suis terriblement touchée par cette direépreuve, qu'Allah t'accorde une descendance pieuse inh´ALLAh.

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...