facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Archives

Birmanie : un Ramadan dans la douleur pour la minorité musulmane

34 vues

img_1


Des ONG ont tiré la sonnette d'alarme sur la situation critique des musulmans en Birmanie. Depuis plus d'un mois, la minorité musulmane est traquée et violemment réprimée.  Les ONG sont catégoriques quant à l'urgence de la situation. Elles dénoncent le massacre des musulmans par des bouddhistes (meurtres, viols, etc), mais aussi de graves violations des droits de l'Homme commises par l'État : mauvais traitements, arrestations abusives, humiliations, etc. C'est donc dans la douleur et la peur que les birmans commencent le mois de Ramadan.



Les musulmans de Rohingyas, l'une des minorités les plus persécutées au monde


Les Rohingyas, minorité musulmane vivant dans l'État de Rakhine, connaissent une persécution des plus féroces depuis plus d'un mois. Décrite par l'ONU comme l'une des minorités les plus persécutées dans le monde, ces musulmans connaissent un traitement particulier des plus humiliants. Tout d'abord, ces musulmans ont été privés de leurs droits à la citoyenneté depuis la loi relative à la citoyenneté de 1982. Ils sont donc traités comme des pures immigrants clandestins, dans leur propre maison, sur leurs propres terres. Mais, l'État birman ne se contente pas de faire d'eux des apatrides. Il leur supprime des libertés fondamentales et viole leurs droits  : confiscation des terres, travail forcé, extorsion, l'absence de droit de séjour, des règles de mariage injustes, et


Rakhine est aussi un État pauvre de la Birmanie  : près de la moitié de la population n'a pas accès à l'eau potable, et seulement 30% de la population a accès à des services de santé.


Depuis le début de cette répression massive, les musulmans birmans, persécutés, fuient pour trouver refuge dans des pays limitrophes, comme le Bangladesh. Ce dernier, étant un État pauvre, a annoncé récemment ne plus pouvoir accueillir de réfugiés, en raison de la difficile gestation de la situation dans les camps, le manque de place et de moyens. Le pays accueille déjà près de 300 000 rohingyas, dont quelques dizaines de milliers se trouvent dans des camps de réfugiés.



Les problèmes rencontrés par les ONG pour aider les musulmans persécutées


L'ONG Amnesty International accuse le Gouvernement birman de ne pas avoir pris la bonne solution en décrétant le 10 juin, un état d'urgence dans l'État d'Arakan où cohabitent bouddhistes et musulmans. Cet état d'urgence qui visait à cesser les massacres inter-ethniques, ne facilite par le travail du personnel humanitaire qui se trouve lui aussi limité dans ses déplacements. Benjamin Zawacki, chercheur sur la Birmanie à Amnesty International, a déclaré qu'"instaurer l'état d'urgence n'équivaut pas à délivrer un permis de bafouer les droits humains". En effet, les forces birmanes se sont empressées par le biais de cet état d'urgence d'agir en toute impunité en violant les droits des musulmans (arrestations abusives, discriminations, mauvais traitements, etc).


Actions contre la faim en Birmanie enregistre des taux de malnutrition élevés dans cette région ou se trouve des réfugiés musulmans. Médecins Sans Frontière dénonce également l'état d'urgence pour des soins de grandes nécessité mais l'ONG rencontre des difficultés à se déplacer pour atteindre les réfugiés à cause des autorités birmanes.


Enfin, de manière générale, les ONG dénoncent la difficulté d'accès aux réfugiés musulmans et les contrôles abusifs des autorités. Dix travailleurs humanitaires, ont déjà été arrêtés dans l'État de Rakhine par les autorités birmanes. Ils sont à ce jour encore détenus.


C'est un génocide qui se déroule sous les yeux du monde entier, sans que personne puisse le stopper. Le régime dictatorial ne facilite pas non plus l'accès aux médias étrangers, qui pourraient pourtant sensibiliser la société civile internationale. Selon des ONG, la dictature birmane, à l'inverse, attise la haine en distribuant des tracts anti-musulmans.


Persécutés et rejetés de part et d'autres, n'oublions pas nos frères et soeurs birmans dans nos prières en ce mois béni. Qu'Allah leur vienne en aide et apaise leurs souffrances !

Commentaires (5)
  1. Salam aleykoum,

    Qu'Allah SWT les aide et les assiste dans cette épreuve amine.

    J'ai trouvé ces adresses :
    http://www.routard.com/guide/birmanie/1125/avant_le_depart.htm

    Donc il faut écrire massivement et téléphoner inchallah.

    Il faut sans douter poster ces informations sur des forums des voyagistes ou de partage d'information sur le thème de la Birmanie.

    Wa aleykoum salam.

  2. :( amine!

  3. qu'Allah les assistées et nous pardonne face à un génocide qui ne dit pas son nom ,les images et vidéo ici et la du massacre de ces musulmans nous interrogé sur le silence inactif mortifère de la communauté et organisation internationale

  4. Amine bfk

  5. message urgent au responsable musulman dans le monde:
    Bon son ou ils sont tous les musulman plusse de trois Milliard et leur frères assassiné et eux Mangent et chantent, que ce que vous attendez ou est votre dignité, au lieu de faire une organisation pour aidé le peuple Musulman de Birmanie, peu qui s’inquiète, croyez mois Un musulman qui ne s’inquiète pas sur son frères, n’est pas Un musulman et seras responsable devant Dieu dans La vie et après sa mort pour ces assacina.
    *-Conseil très urgent et important responsable musulman :
    Il faut faire une organisation musulman pour aidé les musulman dans le monde contre l’injustice, et établir encore la paix ,que ce que vous attendez bon son, si vous ne faite pas ca vous serez tous les premiers responsables des crimes et de l’injustice dans ce monde pourri .

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...