facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Archives

Mosquée d'Évry : les fidèles, otages de l' "Islam de France"

16 vues

Mosquée d'Évry : les fidèles, otages de l' 'Islam de France'

4028181_valls-evry-new


Le recteur de la Grande mosquée d’Évry depuis 1994, Khalil Merroun, avait pris l'initiative d'inviter le 1er ministre Manuel Valls pour partager la rupture du jeûne, le vendredi 25 juillet dernier. Une initiative plus que contestée dans l'actuel contexte israélo-palestinien, où plusieurs manifestations pro-palestiniennes ont été récemment interdites par le gouvernement français, en vain.



Un dîner aux relents coloniaux


M.Valls, qui commence à être coutumier des mosquées qui lui offrent une tribune politique, n'a cette fois pas demandé à être applaudi. Dans le but évident de récupérer quelques voix électorales pour un Parti socialiste en pleine déconfiture, il a tenté de réfuter l'idée d'un « deux poids deux mesures au détriment des musulmans » dans la position française envers Gaza.


« En partageant ce repas de rupture du jeûne, je veux dire, avec force, que les musulmans de France, c'est la France » a-t-il affirmé, ajoutant « qu'il y a aujourd'hui trop, beaucoup trop de paroles, d'actes qui visent les musulmans de France ». Le premier ministre oubliait sans doute ses propres paroles, lorsqu'il affirmait en 2013 que le voile restait un combat essentiel pour la République.


Des déclarations extrêmement prévisibles qui n'ont pas empêché de nombreux musulmans de se rassembler devant la mosquée d’Évry afin de protester contre la venue de représentants gouvernementaux au sein du lieux de culte. Choqués, ils estiment que l'intervention est teintée d'opportunisme.


« Israël assassin, fasciste ! Valls complice »... Un des nombreux slogans scandés pour l'occasion. « Ce qu'on défend, ce n'est pas les musulmans contre les juifs ou les chrétiens, c'est la vie contre la barbarie. Il y a de l'antisémitisme, c'est vrai. Mais il y a aussi de l'islamophobie et le gouvernement ne lui réserve pas le même traitement », affirme un participant.


Valérie Pécresse, députée des Yvelines et présidente du groupe UMP au conseil régional, s'est jointe à l'invitation sous les huées. Vexée, elle a ensuite déclaré sur Twitter : « Les injures de perturbateurs radicalisés ne reflètent pas le vrai visage de l'islam de France ». La stratégie française est très claire via ce tweet. Les élus crachent régulièrement sur l'Islam et ses croyants, puis s'étonnent ensuite des postillons qui retombent, qualifiant les mauvais élèves républicains de « radicaux ». Tellement simple.


Dehors, un policier discute en apparté avec une poignée de jeunes : « Pour une fois que vous avez la télé avec vous, montrez que vous êtes pacifistes, faites passer le message ». De tout temps, les instructions données aux « indigènes » étaient claires, soyez gentils, soyez calmes, et vous obtiendrez enfin un peu de respect.



L'Islam de France, véritable plaie


Khalil Merroun a eu lui aussi sa part de critiques. Membre du CFCM et récemment décoré de la Légion d'honneur par Manuel Valls lui-même, l'homme ne fait que récidiver dans sa logique républicaine.


En 2003, il affirmait : « Voilà un hadith [il citait « Vous êtes les experts de vos affaires de ce bas monde »] qui nous inscrit complètement et qui nous met à l'aise à l'adhésion du pacte républicain que nous avons signé avec Jean-Pierre Chevènement ». « Navré » de la loi islamophobe qui se préparait alors, il affirmait qu'il fallait choisir le savoir plutôt que le foulard. Il ajoutait par ailleurs soutenir l'association « Ni P*tes Ni Soumises » et que le CFCM était prêt à « descendre dans les quartiers et à les soutenir ».


Tant que des représentants autoproclamés accepteront de mettre en scène un prétendu islam républicain, les fidèles français continueront à être jugés à l'aune de cette distinction.

Commentaires (9)
  1. As salamou alaykoum,

    quand à nous, nous sommes navrés pour lui. Qu'Allah le guide et le délivre de cheikh Valls.

  2. Salam alaykoum, l'islam n'est qu'un, l'islam d'Allah ta'ala, le reste n'est qu'invention et innovation. Pas de vote pour nous les musulmans, pas d'intégration à leur société désastreuse, justement ce qu'ils font, nous devons faire le contraire. Mais malheureusement c'est n'est pas ce qui se passe... Omar ibn el khattab disais : Je suis étonné de voir la persévérance des mécréants dans le faux, et la faiblesse des musulmans dans le vrai.

  3. Pourquoi des musulmans continuent de frequenter ces mosquées geré par de tel personne ?? n'y allez plus il y en a assez de cet islam de france on en veut pas ! l'Islam est universel .

  4. salam aleikoum. tjrs garder le von comportemet quelques soient les paroles a notre encontre,car ils n attendent que sa pour nous "descendre". le conseil est simple. delaissez donc ces mosquees qui ont ete faites.de cette facon la. j imagine qu ils ont eu un financement de ce cote afin de pouvoir se permettre certzines choses,il n y a pas 2 islam et encore moins un islam de france!!cest a prendre ou a laisser mains nous ne changerons pas pour leur plaisir

  5. Salamou alaykoum,

    "Islam de France" ce n'est qu'un poison qu'ils essaient de nous injecter pour mieux nous abattre d'ailleurs pour certains "sois disant" représentant de la communauté musulmane française c'est déjà fait... On n'en veut pas de votre idéologie corrompu!!!

  6. Si cela n'étendait que.a moi ( heureusement que cela n.est pas le cas) , je n'aurais jamais accepter que ce personne a la solde des sionistes ( israéliens) ne pénètre dans un lieu de prière, surtout pas.

  7. Mdr le premier commentaire cheikh valls c'est tout a fait sa c'est grave certains oublie la religion pour la politique c'est Allah y hidyna

  8. Salam alaykoum a tous les musulman et les nouveau convertie aïd moubarak a tous une penser a ce qui soufre partout dans le monde . Pour les mosquées il y'a de type celle qui suive kitab et sounna et il y'a les autre a vous de choisir

  9. Allah ne changera pas un peuple tant qu'il ne changera pas sa facon d'etre la réponse est clair . Beaucoup d'injustice gens nefs je fais ce que je veux et surtout un islam un islam sans ttop de sacrifice pas d'epreuve tout le monde parle mais personne ne vrux les subir qu'ALLAH nous unis et donne la force et ALLAH avec les croyants a lui est le retour

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...