Archives

Evreux : l’Association des Musulmans d’Evreux fait condamner la mairie






Commentaires (13)
  1. Moi dit :

    Ça change de la plupart des nouvelles qui concernent la communauté musulmane française (agressions, profanations, …), celle-ci fait plaisir à entendre, espérons que la tendance s’inverse.

  2. Mohamed dit :

    Salam,

    Le jugement du tribunal m’étonne presque.

  3. Al-Kanz dit :

    as-salâmu ‘alaykum

    ça doit leur faire drôle de ne plus pouvoir faire la pluie et le beau temps comme ce fut et c’est encore du reste souvent le cas.

  4. Simy dit :

    Mouahahahahaha !!!!

  5. Youssef dit :

    Et pourtant les musulmans de Évreux vont voter pour lui le 10 juin prochain…Quand est ce que la prise de conscience arrivera chez les français de confession musulmane?

    Ce n’est pas encore pour aujourd’hui

    1. Sami dit :

      Etant un habitant d’Evreux, je peux t’assurer qu’une bonne partie des musulmans d’Evreux pour ne pas dire la majorité ne votera pas pour lui d’autant qu’il y a un candidat bien de chez nous qu’on voit souvent à la Mosquée. Les magouilles du maire ont été dévoilés au grand jour.

      A la base le maire n’a aucune chance dans cette circonscription très à droite. On a achevé sa carrière politique d’autant que tout le monde en a marre de lui à commencer par ses alliés de la gauche.

  6. Samia dit :

    Salam aleykoum , pour moi c’est comme ça qu’on doit réagir , on est en France qui brandi un drapeau tricolore en prônant la Liberté l’égalité et la Fraternité , alors profitons de nos droits et battons nous pour nos droits !

  7. Yassine dit :

    Salamou 3aleycoum les musulmans d’evreux ne vont pas voter pour michel champredon mais pour un musulman qui se présente aussi son nom est Driss Ettazaoui voilà pour info Youssef

  8. L.M dit :

    Assalamu alaykum wa rahmatuLlahi wa barakatuh.
    Les petites boules puantes pour le PS commencent à sentir très mauvais (loi concernant les assistantes maternelles, confirmation de l’interdiction du voile pour les accompagnatrices, ce jugement)!
    Ce maire me fait doucement rire! Avant de voir qu’il s’agissait d’une « association » (donc de droit à utiliser les installations municipales) il a lu « musulmane » donc obligation de neutralité au nom de la laïcité.
    Cette histoire montre bien cette mise au banc des musulmans au sein de la société quand on reproche à ces mêmes de s’intégrer!
    La France est devenue un pays misérable, s’accrochant désespéremment à un passé qui compte plus de commémorations pour des crimes (esclavage, holocauste…) que de véritables fiertés!

    Wa Llahu a’lam

  9. L.M dit :

    p.s; de ne pas s’intégrer!

  10. cimourdain dit :

    Pur rapprochement:le dimanche 27 mai avait lieu dans une commune du département ,dans sa salle des fêtes un rassemblement suivi d’une messe avec présence de l’évêque
    Dans le terrain municipal de la commune voisine &avait
    lieu le même jour un rassemblement évangelique.
    Quan les autorités sdécideront elles à appliquer la loi?

  11. Céline Ragé dit :

    Bonjour,

    La Ville d’Evreux n’a pas été condamnée à verser 1000 euros, ni à mettre à disposition le matériel de vote. Sur ce point l’Association des musulmans d’Evreux a été déboutée. C’est une erreur faite par le journal Paris-Normandie que vous avez reprise, et qui a été rectifiée par ce journal dès le lendemain.

    La municipalité conduite par Michel Champredon avait mis dans son programme la réalisation d’une grande mosquée à Evreux. Elle s’y emploie depuis son élection, en 2008.

    Dès le début, la Ville a souhaité avoir en face d’elle un interlocuteur qui regroupe TOUTES les sensibilités de la religion musulmane, afin que la grande mosquée d’Evreux soit un projet fédérateur.

    Ainsi en 2011, l’U.C.M.E. – Union culturelle des musulmans d’Evreux a été créée, regroupant au départ 15 associations musulmanes d’Evreux, dont l’A.M.E. – Association des musulmans d’Evreux. Elle a présenté au mois d’avril une esquisse architecturale.

    L’A.M.E. a démissionné de l’U.C.M.E. pour bâtir de son côté un projet alternatif de mosquée, concurrent de celui de l’ U.C.M.E.

    Entre temps, la Ville d’Evreux (Délibération du Conseil municipal du 20 février 2012) a réservé exclusivement à la construction d’une mosquée un terrain lui appartenant de 5000 m2. Elle s’est aussi engagée à ce que ce terrain fasse l’objet d’un bail emphytéotique, à apporter ses conseils sur les plans urbanistiques, juridiques, etc., à apporter sa garantir financière. Tout ceci dans le strict respect des lois de la République et de la laïcité.

    Aujourd’hui, alors que son projet en est au stade de l’esquisse (c’est-à-dire sans plan de financement et sans projet de permis de construire) l’A.M.E. exige de la Ville qu’elle lui vende le terrain, afin de porter le projet du futur lieu de culte et d’en avoir par conséquent, elle seule, la gouvernance. L’A.M.E. a donc décidé, toujours seule puisque les membres de l’U.C.M.E. n’ont pas souhaité s’y associer, de procéder à une « votation ».

    Dans un premier temps, la Ville d’Evreux a, en effet, refusé le prêt d’une salle et du matériel de vote pour cette votation. La demande de l’A.M.E. d’une salle communale, pour l’organisation d’une votation posait en effet selon la Ville deux questions fondamentales de procédure et de droit :

    1. Concernant la délimitation du principe de la votation, notamment l’établissement d’une liste électorale (sur quelles bases légales ?): un vote réservé à la communauté musulmane est contraire aux principes mêmes de la légalité républicaine qui ne fait aucune différence d’opinions ou de religions entre ses citoyens. Dans cet esprit, un vote est forcément ouvert à tous les citoyens, sans distinction dès lors qu’il est organisé avec le concours de la puissance publique (c’est-à-dire ici, la Ville d’Evreux).

    2. Concernant la question qui était posée : un flou était d’ailleurs entretenu à ce sujet par l’A.M.E. Mais à travers le référé déposé par l’A.M.E. , la Ville d’Evreux a eu la confirmation qu’il ne s’agissait pas seulement de faire choisir entre deux projets architecturaux de bâtiment (qui n’en sont d’ailleurs encore qu’au stade de l’avant-projet sommaire, ce qui ne permet pas d’en cerner le coût réel) mais surtout entre 2 porteurs de projets et, in fine, de gouvernance, donc de pouvoir.

    Par conséquent, la ville d’Evreux avait considéré que cette votation était contraire au principe de neutralité et de laïcité de la République française et en fournissant les moyens, la Mairie d’Evreux aurait cautionné le scrutin lui-même et donc ses résultats, ainsi d’ailleurs que la question qui serait posée. Ce qui aurait eu selon elle pour effet d’acter et d’approuver une division de la communauté musulmane autour de ce projet, qu’elle souhaite toujours fédérateur.
    Le tribunal administratif a seulement exigé de la Ville d’Evreux qu’elle mette une salle communale à la disposition de l’AME, ceci au seul nom de la liberté d’association et de réunion. Elle n’a en revanche fait AUCUNE obligation à la Ville d’Evreux de prêter le matériel de vote.

    Aujourd’hui, Michel Champredon, le maire d’Evreux souhaite que le projet de construction d’une mosquée soit mené jusqu’à son terme et que la Ville d’Evreux continue, toujours dans les limites de ce qu’accorde le droit français, d’accompagner, dans ce projet qui lui tient personnellement à cœur, la communauté musulmane.
    Mais il a rappelé que la philosophie de la Ville d’Evreux est de favoriser une DEMARCHE COLLECTIVE de la communauté musulmane. Qu’elle n’a donc pas à aider en particulier une association plus qu’une autre qui porterait un projet privé de construction d’un lieu de culte et/ou qui s’y approprierait le pouvoir sur les autres. Si la ville accorde un terrain de 5 000 m², c’est uniquement s’il y a une démarche d’apaisement, de rassemblement et de gouvernance partagée.

    1. abdel dit :

      Trouvez vous normal que dans un projet de mosquée qu’il y est des elus et conseilé qui sieges dedans? En plus le maire s’entête a imposer aux musulmans une demarche communautariste. C’est une bombe a retardement

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *