facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

L’épopée d’Abraham (3) : Le miracle du feu

L’épopée d’Abraham (3) : Le miracle du feu

Par : Tamime Khemmar.

Abraham (que le salut soit sur lui) fut projeté par une catapulte dans un immense brasier par son père et son peuple qui ne lui reprochaient que le fait de les appeler à unifier Allah, à lui vouer leur adoration exclusive et à abandonner l’adoration des astres et des idoles.

Cette punition, aussi injuste que spectaculaire, fut et restera toujours la conduite que choisissent les tyrans et les despotes qui, voyant leurs arguments faiblir, ont recours à la violence.

Qui peut donc tenir tête à une logique aussi incontestable que celle d’Abraham ? Elle dit ceci :

Les astres sont-ils des Dieux ?

1- Les astres se lèvent, se couchent, disparaissent et se meuvent dans les mêmes orbites, preuve de leur soumission à une force supérieure ;

2- Le Dieu demeure toujours vivant, ne Se couche jamais, car, Il S’occupe continuellement de la bonne marche de Sa création, en perpétuel mouvement, dans le temps et dans l’espace.

S’Il venait à S’assoupir un instant, tous les astres entreraient en collision et le chaos se produirait.

Ceci implique que les astres ne sont pas des Dieux et que leur adoration et leur vénération sont un pur égarement et une injustice[1] évidente.

Les statues sont-elles des divinités ?

1-Les statues sont inertes, ne voient pas, n’écoutent pas, ne répondent pas à l’invocation de leur invocateur qui, de plus, les a lui-même fabriquées.

Elles ne peuvent pas se défendre, ne peuvent faire aucun mal à un ennemi pour se protéger ou protéger leur serviteur et ont besoin d’être protégées par ce dernier lorsqu’elles subissent une agression, comme celle perpétrée par d’Abraham.

2-Le Dieu possède toutes les qualités de perfection, voit tout, entend tout, répond à l’invocation de tous les invocateurs quels que soient leur nombre ou leurs requêtes.

C’est Lui qui a créé du néant et a fabriqué à la perfection toutes les créatures, et Il est élevé au-dessus de toute Ses créatures et loin de leur perception et de leur conception.

Il est Fort et Omnipuissant, domine toutes Ses créatures, ne peut être atteint par personne et aucun de Ses ennemis ne peut Lui échapper ni fuir à Son châtiment.

L’allié d’Allah, s’il est sous Sa protection, n’a rien à craindre et n’a peur de personne.

Ceci implique que les statues adorées par le peuple d’Abraham et par toutes autres personnes ne sont pas des Dieux et ne méritent aucune part de l’adoration, qui ne doit être vouée qu’au Créateur des hommes et de ce qu’ils fabriquent, dont les statues font partie.

Allah, dans Sa miséricorde pour les hommes, et pour enlever toute excuse au peuple injuste d’Abraham, leur apporta le dernier argument qui prouve l’authenticité de Son Messager, qui se résume ainsi :

« Je vous ai prouvé, par la voie de Mon Messager Abraham, la fausseté de vos divinités, astres et statues, ainsi que la nullité de l’adoration et la vénération que vous leur vouaient. Maintenant, pour que personne ne dise, lorsque Mon châtiment viendra, qu’il n’a pas été averti, et qu’il n’y ait plus aucune excuse pour les injustes, le Jour de la résurrection, Je vais vous montrer ce que signifie le mot Dieu et ce que peut faire un vrai Dieu ! »

Le miracle du feu

Lorsque Abraham tomba au milieu des flemmes, Allah dit :

« Feu ! Soit une fraîcheur et un salut pour Abraham ! »

Le feu ne brûla que la corde qui attachait Abraham et ne lui fit aucun mal.

Devant les yeux ébahis du peuple d’Abraham, ce dernier resta vivant au milieu d’un terrible brasier que le Créateur des causes et de leurs effets a rendu inoffensif par une simple parole.

Le père d’Abraham prononça ce jour-là la meilleure parole qu’il eut dite :

« Ton Dieu Abraham est vraiment un magnifique Dieu ! »

Notes de l’auteur :

[1] Car l’injustice est le fait de placer quelque chose dans l’endroit qui ne lui est pas approprié comme le fait d’adorer et de vénérer celui qui ne mérite pas cela, astres, statues et autres, et en priver celui qui mérite ce droit qui est le Créateur, le Pourvoyeur et le Miséricordieux.

 

 

 

 

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...