facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Le billet de ramadhan : Les fruits de l’aumône

Le billet de ramadhan : Les fruits de l’aumône

Par Tamime Khemmar

L’aumône, la générosité et la bienfaisance envers les gens ont des fruits très nombreux et considérables.

Celles-ci ont aussi des conséquences bénéfiques dans la vie d’ici-bas et dans la dernière vie.

En effet, l’aumône est l’une des plus grandes preuves de la foi et de l’amour d’Allah de leur auteur, comme l’a dit le Prophète [ﷺ] : « Et l’aumône est une preuve. »[1]

Elle accomplit et purifie son auteur et purifie son argent.

L’aumône permet aussi l’accomplissement des vertus de celui qui la donne telles que la générosité, la bienfaisance et la reconnaissance et elle purifie son âme de la cupidité, de l’avarice et de la jalousie ainsi que du reste des mauvaises mœurs.

Elle purifie aussi l’argent de celui qui la donne en le protégeant des fléaux et de la perte. Elle est une cause de l’arrivée de la bénédiction divine sur cet argent et de son augmentation ; comme Allah, élevé soit-Il a dit, (S : 34 /A : 39) :

(Et toute chose que vous dépenserez, Il la remplacera et c’est Lui le Meilleur de ceux qui accordent les subsistances.)

Le Messager d’Allah [ﷺ] a dit aussi : « Nulle aumône ne diminuera un bien. »[2]

Parmi ses conséquences bénéfiques, il y a ce qu’a cité le savantissime Ibn Al-Qayyim concernant le fait qu’elle soit un moyen de repousser les malheurs et les maladies en disant :

« Elle a un grand pouvoir pour repousser le malheur, pour repousser le mauvais œil et le mal du jaloux… Le mauvais œil, la jalousie et la nuisance ne peuvent que très peu toucher un bienfaisant qui accorde l’aumône. Et si ce dernier subit quelque chose de cela ; il sera traité avec douceur, sera aidé et soutenu. Ceci sera pour lui une cause de préservation et sa fin sera des meilleures. » [3]

Qu’Allah nous guide verse cette belle vertu, nous la facilite et purifie notre intention en la donnant.

Notes de l’auteur :

[1] Mouslim (223).

[2] Mouslim (2588).

[3]«  Badâ’ic al-fawâ’id » (t2/p771).

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...