facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

[EXCLUSIF] Un canal de 35 km entre Taïf et Mina vieux de 1200 ans

218 vues

[EXCLUSIF] Un canal de 35 km entre Taïf et Mina vieux de 1200 ans
Nahr Zubaydah, qu’on pourrait traduire par « Canal de Zubaydah » est une série de bassins artificiels, d’aqueducs et de puits qui fournissaient de l’eau aux pèlerins le long la vallée de Hunayn située entre Taif et Mina à La Mecque. Cette vallée est entourée de montagnes d’où l’eau ruisselle pendant les périodes pluvieuses.

Ce canal fut nommé en l’honneur de Zubayda bint Ja'far ibn Al-Mansur qui fut l’épouse du Calife ‘Abbasside Harun Ar-Rashid (145-193 Hijri) (763-809 AC).
Il fut utilisé par les croyants pendant plus de 1000 ans.
C'est l'une des grandes réalisations produites par la civilisation islamique qui mit les sciences et les techniques au service de l'homme. Allahu Akbar.

Dans cette vidéo, on peut voir les différents puits le long de la vallée. Ces puits sont parfois dotés d’escaliers qui permettaient un accès pratique pour les nettoyer, et certains font jusqu’à 34 mètres de profondeur.

'Ain Zubaydah, « La source de Zubaydah », quant à elle, serait située à ‘Arafat (juste avant Mina).

L’histoire de Nahr Zubaydah


C'est en 193 Hijri, après la mort de son mari, que Zubaydah [rahimahallah] effectua son cinquième pèlerinage à La Mecque.
Elle constata qu'une sécheresse avait frappé durement la population et qu’elle en était réduite à surconsommer l’eau du puits de Zamzam qui ne consistait alors plus qu’à un filet d'eau. L'eau atteignit des prix jamais vu et les plus démunis ne pouvaient pas se la permettre en quantité décente.
Elle en fut tellement attristée qu’elle ordonna la construction de ces puits qui permettraient d’approvisionner les milliers de musulmans qui se réunissaient chaque année pendant le pèlerinage.

Ses ingénieurs l’avertirent alors du cout exorbitant que représentait un tel projet, car le terrain était rocailleux et pouvait difficilement être travaillé. Mais elle leur rétorqua qu’elle était prête à le mener jusqu’au bout même « si chaque coup de pelle et de pioche coutait un dinar ». (propos rapportés par Ibn Khallikan).
Au final elle dépensa environ 2 millions de dinars. Sachant qu’un dinar Or de l’époque pesait 4,25 gr d'or à 22 carats, on peut estimer la valeur de ce dinar à 200 €.
Le projet total s’élèverait donc à 400 millions d’euros. SubhanAllah.
Mais le bien-être des croyants n’a pas de prix n’est-ce pas ?
Qu’Allah abreuve Zubaydah d’une eau pure dans l’au-delà.

Le canal est une remarquable prouesse d’ingénierie. L’eau était amenée par gravité, des retenues d’eau jusqu’aux puits.
La construction dura entre 3 et 20 ans selon les sources et demanda l’effort de 12.000 hommes.

On peut également rappeler qu’en plus de cet énorme projet, elle améliora la route qui reliait Bagdad à la Mecque ; en effet elle tendait à disparaitre à cause du sable du désert et était fort peu praticable. Zubaydah fit également construire des mosquées et des abris pour les pèlerins tout le long du chemin.

L’utilisation du canal fut stoppée suite à la découverte d’autres sources d’approvisionnement et à cause du coût de réparation du canal qui avait été endommagé par de violentes crues.

Actuellement l’usine de désalinisation de l’eau de mer construite en 1988 et située à 100 km de La Mecque est la principale source d’approvisionnement en eau de la ville.
Cependant, en 2001, le prince héritier ‘Abdallah (qui deviendra plus tard roi) ordonna la restauration du canal pour préserver l’héritage de Zubaydah en même temps qu’il fournirait effectivement de l’eau potable à la ville.

 

 

 

 
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...