facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Archives

Débuts du Hajj 2014 - 1435 : 2 millions de pèlerins attendus

312 vues

Débuts du Hajj 2014 - 1435 : 2 millions de pèlerins attendus

shutterstock_172278071


Le mois de Dhul Hijja a débuté ce jeudi 25 septembre. A cette occasion, des millions de musulmans partent pour le voyage de leur vie. Les pèlerins du monde entier affluent donc vers les villes de la Mecque et de Médine depuis quelques jours pour le plus grand rassemblement au monde.



2 millions de pèlerins attendus


Cette année, ce sont près de 2 millions de pèlerins qui sont attendus à la Mecque pour ce mois sacré, d'après l'Agence Islamique International de Presse (IINA). Un nombre de pèlerins encore réduit cette année en raison des risques sanitaires mondiaux et des travaux d'extension de la mosquée sacrée. A la fin des travaux (prévu pour 2016/2017), le ministère du Hajj prévoit une capacité d'accueil de plus de 5 millions de pèlerins.


Un moment unique et tant attendu pour chacun d'entre eux. "C'est comme un rêve, un moment que je ne vais jamais oublier" a confié Kazim Ibrahim un pèlerin irakien âgé de 69 ans.


Le Hajj aura lieu entre le 8 et le 13 du mois de Dhul Hijja, l'Aïd al Adha ainsi que le sacrifice rituel ayant lieu le 10ème jour. Le jour du Wouqouf ou stationnement à Arafat, le rite clé du Hajj aura lieu inchAllah le vendredi 3 octobre, a annoncé mercredi soir, la Cour suprême saoudienne. Les rituels du Hajj s'étendent sur cinq jours et sont d'une importance extrême pour chaque musulman.



Des difficultés aux moyens mis en place


Parallèlement à l'engouement des pèlerins, des risques existent lors du hajj comme dans tout voyage. Les plus importants sont les épidémies présentes sur le territoire mais également celles que les pèlerins importent des différentes régions du monde. Comme nous le savons, le virus Ebola est très redouté cette année, de par son développement dans les pays d'Afrique de l'Ouest. Par ailleurs, l'Arabie Saoudite est le premier foyer du coronavirus MERS, une infection provoquant une pneumonie aiguë.


En conséquence c'est environ 22 000 médecins, infirmières et agents paramédicaux qui seront mobilisés pour cette saison du Hadj. Des tests de dépistage seront mis en place pour détecter les maladies infectieuses dans tous les points d'arrivées des pèlerins. Sans compter que près de 70.000 éléments de sécurité se chargeront de gérer la sécurité et les mouvements des foules.


Le hajj est un rassemblement unique au monde d’hommes et de femmes venant de plus de 180 pays différents. C'est une occasion unique de concrétisation de la Ouma. Selon l'IINA, cette année, on comptera inchAllah près de 12 500 réfugiés syriens qui malgré la situation de leur pays ont bravés les difficultés pour effectuer leur pèlerinage. Par ailleurs, près de 1 000 pèlerins de familles de martyrs palestiniens de Gaza ont été gracieusement invités à effectuer leur pèlerinage cette année. Entre autre, pour le Hajj 1435 sont attendus:


- 300 000 pèlerins du monde Arabe

- 168 000 pèlerins d'Indonésie

- 143 500 pèlerins du Pakistan

- 136 000 pèlerins d'Inde

- 28 800 pèlerins d'Algérie

- 26 000 pèlerins du Maroc

- 8 300 pèlerins de Tunisie

et enfin 30 000 français.

Malgré les risques d'épidémie, la fatigue, la chaleur ou autre peine que peuvent ressentir les pèlerins, notamment les personnes âgées, ce voyage spirituel représente LE voyage d'une vie, le moment que chacun d'entre nous rêve de vivre au plus vite. Au delà des peines ressenties, l'accomplissement de cet acte d'adoration et de ce pilier de l'Islam apaise chaque pèlerin et surtout, permettra à chacun d'entre eux de faire table rase du passé et des péchés, dans l'unique but de satisfaire notre Seigneur.


Qu'Allah accepte et facilite le Hajj de nos frères et sœurs. Qu'Il nous permette de l'accomplir avant la venue de l'heure.

Commentaires (3)
  1. Qu'Allah leurs facilité et accepte leur hadj.ns qui âmes la, qu'Allah nous accorde les moyens nécessaires.insh'Allah

  2. Salam alaikoum
    Qu'Allah accepte le pèlerinage à nos frères et sœurs pèlerins.

  3. COMMUNIQUÉ

    Nous voudrions attirer l’attention de nos lecteurs plus particulièrement sur les critères aberrants retenus par l’Arabie Saoudite pour son calendrier Umm al-Qura. Selon ce calendrier, il suffit que la nouvelle lune soit naît un certain jour et que la lune se couche après le soleil à Maakah, n’était-ce qu’une minute après, ce même jour, pour que le nouveau mois commence le lendemain ! Or, le 24 septembre prochain, ce sera précisément le cas. En heure locale, la lune naît à 09H14M, le soleil se couche à Makkah à 18H15M et la lune à 18 :21M. Comme la lune se couche 6 minutes après le soleil, ce calendrier dit « civil » déclare que Dhul-Hijja commence le 25 septembre et Wuquf Arafat sera par conséquent le 3 octobre et Eid al Adha le 4 octobre.

    Bien sûr, on risque – une fois de plus – de ne tenir aucun compte de la visibilité réelle de la nouvelle lune le soir du 24 septembre en Arabie Saoudite. Or nous pouvons affirmer qu’aucun des paramètres astronomiques permettant d’observer le jeune croissant le soir du 24 septembre ne sont réunis en Arabie Saoudite. Sur la courbe de visibilité du croissant, ce pays est dans une zone noire le 24 septembre, ce qui signifie qu’aucune visibilité n’est acquise, même avec le télescope le plus puissant.

    Aussi bien à Makkah que dans toute la péninsule arabique, le croissant ne sera visible que le 25 au soir. Par conséquent, le jour légitime de Arafat c'est le 4 Octobre. Et Aïd El Adha c'est le 5 Octobre pour tous les pays du monde à l’est du premier méridien, celui de Greenwich.

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...