facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte

Sidération et tristesse...
De nouveau la haine et la barbarie; Cet acte inqualifiable qui vient de se produire à Nice n'a rien à voir avec notre religion, il est pourtant revendiqué comme-tel.
Nous partageons la peine de nos amis Chrétiens et adressons nos condoléances aux familles des victimes.

Actualités

De grands penseurs qui respectent l'Islam [Gustave Le Bon]

292 vues

De grands penseurs qui respectent l'Islam [Gustave Le Bon]
La propagande islamophobe continue et nous de notre côté continuons à démontrer que de grands penseurs occidentaux et justes respectent et respectaient l’Islam.

Nous avions fait un précédent article sur Victor Hugo et aujourd’hui nous allons nous pencher sur Gustave Le Bon, qui mérite bien son nom, nous allons le voir.
Nous avons eu l’agréable surprise de découvrir cet intellectuel quand nous avions rédigé l’article Le droit français et l’Islam.

Gustave Le Bon, né en 1841 et mort en 1931, fut un médecin, anthropologue, psychologue social et sociologue français.
Il est l’auteur de 43 ouvrages écrits sur 60 ans et fut un grand polygraphe (auteur qui écrit dans des domaines nombreux et variés).
On lui doit le célèbre livre, précurseur de la discipline de la psychologie sociale, « Psychologie des foules » paru en 1895 et qui est encore une référence incontournable 125 ans plus tard !

Il fut également anti-colonisateur et antiraciste à une époque où ces idées étaient très répandues et communes ; ainsi nous pouvons déjà constater son courage et sa personnalité affirmée et indépendante.
On peut d’ailleurs le citer à ce sujet : « Les classifications uniquement fondées sur la couleur de la peau ou sur la couleur des cheveux n'ont guère plus de valeur que celles qui consisteraient à classer les chiens d'après la couleur ou la forme des poils, divisant, par exemple, ces derniers en chiens noirs, chiens blancs, chiens rouges, chiens frisés, etc.».

Maintenant si nous en venons à l’Islam, qui est le sujet principal du présent article, nous allons vous partager quelques citations tirées de son ouvrage en 4 volumes « La civilisation des arabes ».

Gustave Le Bon fut un très grand voyageur et n’a cessé de parcourir le monde à la recherche d’autres cultures. C’est pendant l’un de ses voyages qu’il rencontre les musulmans et la religion de vérité, l’Islam.

Concernant l’Islam, ses principes et son dogme, voilà ce qu’il en dit :

« Son Dieu unique plane au sommet des choses, sans aucun entourage d'anges, de saints ou de personnages quelconques dont la vénération s'impose. L'islamisme peut revendiquer l'honneur d'avoir été la première religion qui ait introduit le monothéisme pur dans le monde. C'est de ce monothéisme pur que dérive la simplicité très grande de l'islamisme et c'est dans cette simplicité qu'il faut chercher le secret de sa force. Facile à comprendre, il n'offre à ses adeptes aucun de ces mystères et de ces contradictions si communs dans  d'autres  cultes,  et  qui  heurtent  trop  souvent  le  bon  sens. Un Dieu absolument unique à adorer ; tous les hommes égaux devant lui ; un petit nombre de préceptes à observer, le paradis comme récompense, si on observe ces préceptes, l'enfer comme châtiment, si on ne les observe pas. Rien ne saurait être plus clair ni moins prêter à l'équivoque.  Le  premier  mahométan  venu,  à  quelque  classe  qu'il  appartienne,  sait exactement  ce  qu'il  doit  croire  et  peut  sans  difficulté  exposer  les  dogmes  de  sa religion en quelques mots. Pour qu'un chrétien puisse se risquer à parler de la Trinité, de la transsubstantiation ou de tout autre mystère analogue, il faut qu'il soit doublé d'un théologien versé dans toutes les subtilités de la dialectique. Cette  extrême  clarté  de  l'islamisme,  jointe  au  sentiment  de  charité  et  de  justice dont il est empreint, a certainement beaucoup contribué à sa diffusion dans le monde. De telles qualités expliquent comment des populations qui étaient chrétiennes depuis longtemps, comme les Égyptiens à l'époque de la domination des empereurs de Constantinople, ont adopté les dogmes du prophète aussitôt qu'elles les ont connus, alors qu'on  ne  citerait  aucun  peuple  mahométan  qui,  vainqueur  ou  vaincu,  soit  jamais devenu chrétien. »
(Gustave Le Bon (1884), La civilisation des Arabes : livres I et II)

SubhanAllah ! C’est simplement magnifique, et vous conviendrez qu’un musulman pourrait difficilement faire mieux que cette grandiose apologie de l’Islam.

Nous pouvons aussi citer : « L'idéal créé par Mahomet fut exclusivement religieux, et  l'empire fondé par les Arabes présente ce phénomène particulier, d'avoir été le seul grand empire uniquement établi au nom d'une religion, et faisant dériver de cette religion même toutes ses institutions politiques et sociales. »
ou encore :
« les musulmans nous ont humiliés par l'écrasante supériorité de leur civilisation, et ce n'est  que d'hier seulement que nous sommes soustraits à leur influence. »


Les belles citations sont nombreuses dans cet ouvrage, mais nous finiront avec deux particulières qui mettent en avant la grandeur inégalée de notre prophète [ﷺ] :
« Lorsque Mahomet mourut, il avait obtenu ce résultat immense de réunir en une seule  nation,  obéissant  à  une  seule  croyance,  et  capable  par  suite  d'obéir  à  un  seul maître, tous les peuples de l'Arabie. »
et également :
« S'il  faut  juger  de  la  valeur  des  hommes  par  la  grandeur  des  œuvres  qu'ils  ont fondées, nous pouvons dire que Mahomet fut un des plus grands hommes qu'ait connus l'histoire. Des préjugés religieux ont empêché bien des historiens de reconnaître l'importance  de  son  œuvre  ;  mais  les  écrivains  chrétiens  eux-mêmes  commencent aujourd'hui  à  lui  rendre  justice.  (…) En quoi consistait cette religion qui devait soumettre tant de millions d'hommes à sa loi ? Quelles vérités nouvelles enseignait-elle au monde ? Nous allons l'examiner maintenant. »

Si vous souhaitez lire ou imprimer le livre, il est consultable et téléchargeable gratuitement en PDF ici :
Livres 1-2
Livre 3
Livre 4
Livres 5-6
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...