facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte

Sidération et tristesse...
De nouveau la haine et la barbarie; Cet acte inqualifiable qui vient de se produire à Nice n'a rien à voir avec notre religion, il est pourtant revendiqué comme-tel.
Nous partageons la peine de nos amis Chrétiens et adressons nos condoléances aux familles des victimes.

Actualités

Le droit français et l'Islam

284 vues

Le droit français et l'Islam
A l’heure où l’islam fait de plus en plus l’objet de débats quant à sa place dans les sociétés occidentales, il est bon de rappeler quelques vérités historiques. Appelons ainsi à l’humilité quand l’héritage islamique est dégradé et qualifié « d’un autre temps ».

 

Dans cette très bonne intervention, le Dr. Said Al Kamali nous détaille en quoi le droit musulman a été la source majeure du droit français.

Le Dr. nous explique que Gustave Le Bon, qui fut sociologue, médecin et anthropologue dit dans l’un de ses livres que lorsque Napoléon fut en Egypte, il tomba sur un livre qui lui permit de bâtir la loi française.
Il se trouve que ce livre, dont Gustave Le Bon ne connaissait pas le titre, s’intitule « L’explication de d’Adirdir sur l’épitre de Khalil », qui est un ouvrage de jurisprudence (fiqh) de l’école de pensée malikite.

Dr. Kamali était étonné et a donc commencé à chercher l’histoire du code civil français.
En y regardant de plus près, il s’est rendu compte qu’à l’origine il s’appelait « Le code Napoléon ».
Napoléon fut d’ailleurs très fier de ce code et l’évoque en ces termes : « Mon seul code par sa simplicité a fait plus de bien en France que la masse de toutes les lois qui m’ont précédé »1.
Ou encore « « Ma vraie gloire n’est pas d’avoir gagné quarante batailles ; Waterloo effacera le souvenir de tant de victoires ; ce que rien n’effacera, ce qui vivra éternellement, c’est mon Code Civil ».2
Ce code remplaça toutes les jurisprudences françaises qui furent très diverses en fonction des régions et empêchaient une gestion centralisée de la loi.

Dr. Kamali déplore qu’aujourd’hui les historiens du droit français ne rendent jamais la parenté au droit musulman, ni même n’esquissent une évocation de ce fait.

En examinant lui-même le droit français pour voir quelles sont les similitudes avec le droit malikite, il prit conscience que ce travail avait déjà été effectué par un savant d’Al Azhar en Egypte.
Ce savant se rendit compte des grandes ressemblances entre les deux jurisprudences.
Il écrivit donc un livre en 4 tomes où il cita cote à cote les articles du code civil français et ceux de la jurisprudence islamique pour nous démontrer à quel point ils sont les mêmes, au mot près.

Comme la jurisprudence islamique est antérieure, il est très aisé de tirer les conclusions sur laquelle s’est « inspirée » de l’autre.
Ce savant constata que 90 % du droit français est issu de la jurisprudence islamique et notamment malikite.

Le sujet est très intéressant et des explications supplémentaires sont disponibles dans les parties 2 et 3 de l’intervention du Dr. Kamali.
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...