facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Archives

Australie : les patientes de Melbourne pourront demander un médecin femme

6 vues

img_1

hôpital


Dans l'hôpital Monash Health, l'un des plus grands de la ville de Melbourne en Australie, les patientes pourront désormais demander à passer une consultation auprès d'une femme. Cette nouvelle mesure fait suite à la plainte déposée par une patiente musulmane portant le niqab.


Ziarata Zia, une afghane venue s'installer en Australie il y a cinq ans, a posé plainte contre le centre hospitalier suite à une visite prénatale effectuée par un homme il y a deux ans. Cette sœur, outrée par le fait qu'on lui impose une visite par un homme, s'est rendue devant le tribunal pour discrimination en affirmant : "La santé est vraiment importante pour ma famille et moi, mais mes croyances religieuses le sont également".


Le tribunal a tranché en faveur de la plaignante et a ainsi ordonné au personnel médical de laisser la liberté aux patients d'imposer le sexe de leur médecin, particulièrement lors des visites prénatales. La commission relève donc que toute femme est en droit de choisir si la sage-femme qui la suit est une femme ou un homme. L'objectif de cette mesure est de respecter "la culture ou les raisons personnelles" de chaque patient, comme le rapporte The Age.


Ainsi, l'hôpital modifie son fonctionnement habituel en laissant le choix du médecin à tous leurs patients. En effet, les hommes aussi pourront profiter de ce changement. L'avocate Melanie Schleiger a déclaré que cela sera non seulement bénéfique aux femmes musulmanes mais également "aux autres personnes ayant vécu des traumatismes ou abus sexuels". Le responsable du centre hospitalier a affirmé que désormais, les médecins hommes s'occuperaient des hommes et les médecins femmes uniquement des femmes sauf en cas d'extrême urgence et de manque de personnel.


Cette sœur a donc justement fait entendre ses droits et en sort apaisée, d'autant plus que cette décision est profitable à tous les patients de l'hôpital. A quand un tel respect de la religion au sein des autres centres hospitaliers ?

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...