facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Aidants familiaux : kesako et mode d’emploi

166 vues

Aidants familiaux : kesako et mode d’emploi
Assister un proche malade ou en situation d’handicap peut s'avérer éprouvant. Afin de remédier à la détresse des aidants, le gouvernement a annoncé la création d'un congé rémunéré pour les proches aidants.

Ce congé, qui figurera dans le budget 2020 de la « Sécu » présenté fin septembre, sera « rémunéré à hauteur des congés existants comparables, par exemple le congé pour un enfant malade », a déclaré une porte-parole de la ministre.

Faciliter la conciliation de la vie professionnelle et de la vie personnelle 

La rémunération sera de 43,52 euros par jour pour une personne en couple et de 52 euros pour une personne isolée.

Qui peut demander un congé proche aidant aujourd'hui?

Les salariés devront justifier d’au moins un an d’ancienneté dans leur entreprise. En revanche, le congé reste non rémunéré par l’employeur et non indemnisé par la Sécurité sociale.

La personne âgée aidée doit présenter une perte d’autonomie classée au niveau 1, 2 ou 3 de la grille AGIRR (grille utilisée pour l’attribution de l’APA). S’il s’agit d’une personne handicapée, elle doit présenter un taux d’incapacité permanente de 80%.

Un congé pour aider un proche au sens large. 

Jusqu’en 2016, le salarié pouvait prendre ce congé pour soutenir un membre de sa famille (conjoint, concubin, partenaire Pacsé, parent, enfant..).

Désormais, le congé de proche aidant permet de s’occuper "d’une personne âgée ou handicapée avec laquelle le salarié réside ou entretient des liens étroits et stables, et à qui il vient en aide de manière régulière et fréquente, à titre non professionnel, pour accomplir tout ou partie des actes ou des activités de la vie quotidienne".

Ce sont donc les proches aidants au sens large (famille ou amis) qui sont visés. La liste des proches que le salarié peut aider est fixée par l'article  L3142-16 du Code du travail.

Remarque : le fait que la personne aidée réside en établissement ou maison de retraite, ou chez une personne autre que le salarié ne fait plus obstacle au bénéfice du congé.

Congé proche aidant, mode d'emploi

En pratique: un congé modulable, le nouveau congé permet de mieux concilier vie professionnelle et accompagnement de leur proche.

 Possibilité d’un temps partiel et d’un fractionnement.

La durée du congé est de trois mois maximum, renouvelable sans pouvoir excéder un an sur toute la carrière. Mais désormais, il pourra, avec l'accord de l'employeur, être transformé en période d'activité à temps partiel.

Il pourra aussi être fractionné. La durée minimale de chaque période de congé sera d'une journée. Le salarié devra avertir son employeur au moins 48 heures avant la date à laquelle il souhaite prendre chaque période de congé.

 Comment en bénéficier?

Sauf urgence, le salarié devra informer son employeur de son souhait au moins un mois avant la date prévue de début du congé proche aidant; une demande de renouvellement devra être formulée au moins 15 jours à l’avance.

En cas d'urgence un congé sans délai

En cas de dégradation soudaine de l'état de santé de la personne aidée (attestée par un médecin) nécessitant une action urgente du proche aidant ou de cessation brutale de l'hébergement en établissement (attestée par cet établissement), le congé pourra débuter ou être renouvelé sans délai.

À noter que depuis la loi du 8 août 2016, un accord d’entreprise ou de branche peut prévoir des dispositions spécifiques concernant la durée maximale du congé de proche aidant, le nombre de renouvellements possibles, les délais d’information de l’employeur.

Venir en aide à un malade est une aumône car le Prophète Muhammad (SAW) a dit: « Aider un homme à s’installer sur sa monture ou à y charger ses bagages constitue une aumône ». (Rapporté par Mouslim).

Il en est de même pour toute aide consistant à porter quelqu’un, à l’aider à se déplacer, à prendre ses médicaments ou à s’endormir.

La  patience doit être de mise pour l’aidant en raison de ce qu’il subit en termes de peine inhérente à la veille, à la surveillance du malade et à son traitement avec bonté.

Allah Très haut dit: Dis: «Ô Mes serviteurs qui avez cru! Craignez votre Seigneur». Ceux qui ici-bas font le bien, auront une bonne [récompense]. La terre d’Allah est vaste et les endurants auront leur pleine récompense sans compter ». (Coran, Sourate 39, Verset 10).

La compassion et la pitié comptent parmi les vertus du musulman

A ce propos, le Prophète Muhammad (SAW) a dit : « Les compatissants bénéficieront de la compassion du Miséricordieux. Ayez pitié de ceux qui vivent sur terre, Celui qui est au ciel aura pitié de vous.  ».

(Rapporté par Abou Dawoud (4941) et par at-Tirmidhi (1924) et jugé authentique par al-Albani dans Sahih Abou Dawoud.

 

 

 
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...