facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Coups de coeur

Ajib ! La puissance et la noblesse de l’éternuement

507 vues

Ajib ! La puissance et la noblesse de l’éternuement
L’hiver approche à grand pas et nous le ressentons déjà ces matins d’automne.

Comme chaque hiver et nous serons malheureusement peu nombreux à passer au travers : l’inévitable rhume accompagné de ses innombrables éternuements.

L'éternuement est une expiration brusque et bruyante, semi-autonome ou involontaire (réflexe au niveau cortical) par le nez et la bouche provoqué par un mouvement subit et convulsif des muscles expirateurs (notamment le diaphragme et les muscles intercostaux) en raison d'une irritation des muqueuses nasales ou de leur mise en contact avec un corps étranger.

Éternuer pour mieux respirer

C’est en fait un mécanisme de défense permettant de nettoyer le nez de ses impuretés en les expulsant et en évitant ainsi qu'elles passent dans les poumons. Ce sont des neurones sensitifs, excités par les impuretés, qui déclenchent le réflexe d'éternuement.

Atchoum !

Pour notre cerveau, un éternuement n’est pas une opération aisée à coordonner ! Lorsque le mucus est surchargé en particules étrangères, le nez envoie un message au cerveau pour lui demander de s’en débarrasser ! Le cerveau commande alors aux poumons d’inspirer très rapidement 2,5 litres d’air ! Puis, la trachée se ferme et nous empêche pendant un bref instant de respirer. Les muscles abdominaux se contractent et établissent ainsi une très haute pression dans nos poumons. Lorsque la trachée s’ouvre, l’air piégé dans les poumons est libéré explosivement et est projeté par la bouche à cette vitesse phénoménale !

Au cours d’une étude parue en 2013 dans la revue PLoS ONE, Tang et son équipe ont utilisé des caméras à haute vitesse pour prendre des photos d'éternuements provoqués par du poivre chez six volontaires. Chaque éternuement a été capturé en positionnant les sujets devant un miroir concave, éclairé par un rayon de lumière. Dans la mesure où l'air chaud éjecté par l'éternuement a un indice de réfraction différent de celui de l'air ambiant plus froid, la lumière réfléchie par le miroir se comportait différemment en fonction de l'air traversé.

Ainsi, la caméra a pu capter les changements et les scientifiques sont parvenus à cartographier l'éternuement. Ceci a permis de constater que la vitesse maximale de l'éternuement atteignait chez les volontaires environ 4,5 mètres par seconde soit à peu près 16 km/h.

Une vitesse qui peut être plus élevée lors d'une toux violente qui va démultiplier un volume bien plus important d'air.

La bienséance concernant l'éternuement 

Il y a des règles à respecter lorsque l'on éternue, nous profitons de cette occasion pour  vous rappeler une de ces règles, sachant que le rappel est bon pour le croyant.

D'après Abou Houreira (paix sur lui), le Prophète (SAW) a dit :

«Certes Allah aime l'éternuement et déteste le bâillement. Ainsi si l'un d'entre vous éternue et loue Allah c'est un droit à l'encontre de chaque musulman l'ayant entendu de lui dire : Yarhamouka Allâh. 

Par contre le bâillement vient de satan.

Que la personne le repousse tant qu'elle peut et si il dit "Ah" alors satan rigole de lui».

Rapporté par l'imam Boukhari dans son Sahih n°6223.

D'après Salim Ibn 'Ubeyd Al Ach-Ja'î (paix sur lui), le Prophète (SAW) a dit:

«Quand l'un d'entre vous éternue qu'il dise : Louange au Seigneur de l'Univers (Al HamdoulilLeh Rabbi'l 'Alamîne),

qu'on lui dise : Qu'Allâh te fasse miséricorde (Yarhamouk Allâh)

et qu'il - celui qui a éternué - réponde : Qu'Allâh nous fasse miséricorde ainsi qu'à vous (YaghfiroulLâhu Lana Wa Lakoum)». Authentifié par Cheikh Al-Albani.

Pour finir en beauté nous avons une question qui risque de vous interpeller : saviez vous qu’il est apparemment impossible d'éternuer les yeux ouverts ?

 

 

 
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...