facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Tollé grandiose pour le film "soeur d'armes" de Caroline Fourest !

16 935 vues

Tollé grandiose pour le film 'soeur d'armes' de Caroline Fourest !
On s'en réjouit sans se cacher, le film soeur d'armes de Carouline Fourest, est un tollé sans précédent. "Autant le dire d’emblée, le film de Caroline Forest est très décevant : il se double, déjà, d’un échec cuisant au box-office et de critiques acerbes". La polémiste, qui semble-t'il voulait crever l'écran à la fois en tant qu'auteure, scénariste et réaliste d'un film au budget pourtant conséquent de plus de 5 millions d'euros, aura tout raté. A peine 49000 vues (c'est déjà bien trop), des revues très critiques malgré de nombreux soutiens, une actualité de guerre au Kurdistan qui aurait du booster les ventes de places, et une promotion plutôt bien relayée sur de nombreuses émissions à grande audience. Pour autant, les débuts au cinéma de Caroline Fourest semblent synonymes de fin de carrière aussi tant les critiques sont acides:

France Culture le dit sans détour: "Caroline Fourest n’a pas compris que le cinéma ce n’est pas de la "propagande", ce n’est pas l’histoire "binaire", en Noir et Blanc".

Le Figaro renchérit:  "En guise de premier film, la journaliste sert un pudding indigeste, où la mièvrerie le dispute à l’invraisemblance."

France culture conclut:

"Le résultat est à la hauteur d’une certaine mégalomanie, sinon d’une réelle imposture artistique."

Carouline Fourest, dans son djihad anti-musulman a essayé de livrer un film, tourné au Maroc, qui présente en quelques sortes des Rambos féminins en guerre contre des djihadistes, sur fond de conflit au Kurdistan. Mais elle n'a pas compris ce qu'est le cinéma semble t'il. Et dans son crédo ou tout est noir d'un côté et blanc de l'autre, elle aura aussi perdu son propre public ...

On ne sait pas vraiment quel était son objectif, mais il n'est pas atteint, et on s'en réjouit...

Au-delà de ce raté qui était bien prévisible, la question est tout de même posée dans l'article de France Culture: Pourquoi des producteurs ont-il parié sur une polémiste qui voit tout en noir et blanc et qui, en tant que cinéaste, n’a aucun talent ? Mystère. 
Commentaires (3)
  1. Peut être que le nombre d'entrées s'explique par l'absence de pubs et le fait que le film ne soit sorti que dans un seul cinéma et seulement l'après midi au bout d'une semaine et la concurrence avec le joker qui lui bénéficie d'une méga pub. J'ai vu le film et j'ai bien aimé, pas d'invraisemblance au contraire. Pour moi les critiques sont motivées par le parti pris, l'envie de ne pas indisposer turques et autres en disant que ce film est un bel hommage à ces femmes combattantes courageuses et oubliées.

    1. nimportenawak

      @ Flopsie Vous plaisantez j’espère !! pas de pub ? ce film a été relayée sur de nombreuses émissions à grande audience (comme indique par la critique France Culture). il est de plus sorti dans 144 salles au total. Un navet est un navet même avec 5 millions d'euro de budget !

  2. si vous etiez honnete vous regarderiez le nombre de spectateurs par copie de film ...le film etant moins distribué, il est normal que le succes soit relatif. Ecrire cet article sans en plus l'avoir vu, c'est beau ;)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...