facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Soulagement pour le lanceur d'alerte Karim Ben Ali, relaxé dans l'affaire ArcelorMittal

427 vues

img_1

Fin 2016, l'ancien intérimaire sous-traitant d'ArcelorMittal Florange, Karim Ben Ali défrayait la chronique en dénonçant la pollution du crassier d'ArcelorMittal, son employeur.

Il s'était filmé en train de déverser un liquide fluo sur le crassier du géant sidérurgique à Marspich. Selon lui, il s'agissait d'acide, mais en septembre 2018, une enquête pour « atteinte à l'environnement » a conclu qu'il s'agissait simplement « d'eaux usées ».

Sans emploi depuis, ses journées se résument aujourd'hui à peu de choses, une fatigue permanente, une perte du goût et de l'odorat dus selon lui aux « matières particulièrement dangereuses » que la firme l'obligeait à transporter.

L'affaire qui avait fait grand bruit s'est achevée mardi devant le tribunal correctionnel de Thionville en Moselle. Poursuivi pour avoir menacé de « faire péter » la cokerie et de s'en prendre à un bâtiment syndical et des bureaux administratifs le 8 janvier dernier, Karim a finalement été relaxé suite à un « problème de qualification juridique », a précisé le président du tribunal.

« La justice a compris que je n'étais pas une personne violente, c'était des mots que je regrette », a dit Karim Ben Ali, qui s'est dit « soulagé ».

Cette relaxe est accueillie comme une délivrance surtout après la décision de l'audience du 20 février, où une peine de quatre mois de prison avec sursis, assortie d'une obligation de suivi médical ainsi que d'une interdiction d'approcher du site d'ArcelorMittal, avait été requise à son encontre.

Si Karim s'en tire plutôt bien, la société ArcelorMittal devrait quant à elle être renvoyée devant le tribunal correctionnel dans les prochains mois pour « gestion irrégulière de ses déchets » et « blessures involontaires » suite à la plainte déposée par M. Ben Ali.

L'ancien intérimaire est cependant déçu de la condamnation d'ArcelorMittal.

« C'est léger. Comme McDo qui triait mal ses poubelles », s'est-il moqué.

« Ils risquent quoi, 75 000€ d'amende ? »

Sa victoire a un goût amère, des ennuis de santé et une situation professionnelle au point mort, Karim n'est pas très optimiste pour l'avenir : « Je suis toujours au chômage. J'ai sollicité 162 boîtes, envoyé des CV. Même en intérim, on ne veut pas de moi . »

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...