facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Da'wah

Série « Soyez les filles et les fils de l’Au-delà » Episode 2 : le butin froid, votre trésor hivernal

170 vues

Série « Soyez les filles et les fils de l’Au-delà » Episode 2 : le butin froid, votre trésor hivernal
Suite de notre série « Soyez les filles et les fils de l’Au-delà après le 1er épisode qui traitait des fruits du Paradis.

Le jeûne en hiver

L'imam Al Mounawi a expliqué le sens de ce hadith dans Fayd Al Qadir (vol 4 p 243): « C'est à dire que c'est un butin que l'on obtient sans difficulté, les arabes utilisent le mot froid pour une chose qui est facile...».

Il est rapporté également dans « Tuhfat Al-Ahwadhî » (Sharh du Sunan de Tirmidhy) qu’il est nommé ainsi « Le butin froid » car il génère peu de fatigue et ne sollicite que légèrement  l’organisme du croyant en cette période de l’année.

Vive le vent d’hiver

Nous avons encore la preuve que Le Seigneur des mondes, Celui qui est capable de tout, nous a, une nouvelle fois, facilité notre religion. En effet du haut de Sa Miséricorde Il souhaite et veut pour nous « la facilité ».

Encore une fois c’est une nouvelle facilité s’offre à nous par le biais d’une adoration à laquelle chaque femme et chaque homme peut adhérer selon ses capacités physiques et morales …

Une adoration qui s’ajoute aux centaines d’autres qui permet à celle ou celui qui le souhaite s’accrocher « à la corde d’Allah » et d’obtenir le pardon tant convoité.

Avec l’arrivée de l’hiver composé des ses longues nuits et de ses courtes journées,  nous avons là une occasion de jeûner avec moins de pénibilité, de profiter de sa grande facilité et de ses innombrables bénéfices.

Contrairement aux longues journées d’été et ses fortes chaleurs qui l’accompagnent, nous avons durant cette saison hivernale une plus grande aisance à jeûner et à profiter de ses bienfaits.

L’école du jeûne

Ainsi le jeûneur peut, sans contrainte, y jeûner le jour, en étant moins confronté à la soif, car ces journées sont courtes et fraîches.

Le mois du Ramadan peut sembler loin devant nous mais il est de coutume pour le celui qui souhaite rester en contact avec Son Seigneur de façon permanente, de jeûner quand il en a la possibilité, et particulièrement lors de ses périodes favorables et accessibles physiquement et psychologiquement.

En somme une préparation physique et psychologique à l’image des Compagnons du Prophète Muhammad (SAW)  qui se préparaient, sans contraintes, pour la venue du Ramadan des mois à l’avance.

L'imam Ahmad et d'autres ont rapporté d'Abu Sa'id Al Khudri (RA) que le Prophète Muhammad (SAW) a dit : «L'hiver est le printemps du croyant».

La saison d'hiver est également une période au cours de laquelle le musulman a facilement la possibilité de prier durant une partie de la nuit, tout en accordant à son âme le repos qu’elle mérite. Et ce, à l’opposé des nuits estivales qui sont courtes et chaudes.

Il a été rapporté qu'Ibn Mas'ud (RA) disait, lorsque l'hiver arrivait :

«L'hiver vous est venu, c'est une saison bénie, ses nuits sont longues et on y prie, tandis que ses journées sont courtes et on y jeûne».

Celui qui jeûne sincèrement pour Allah

Nous conclurons cet écrit par les paroles du sceau des prophètes qui nous rappelle l’importance que l’on doit donner au jeûne volontaire, en dehors des jours prescrits et obligatoires, et une des formidables récompenses réservées au croyant qui jeûne sincèrement pour Son Créateur.

D'après Abou Said Al Khoudrî (qu'Allah l'agrée), le Prophète (SAW) a dit : « Celui qui jeûne un jour dans le sentier d'Allah, Allah éloigne son visage de l'enfer d'une distance de 70 ans (*) ». (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2840 et Mouslim dans son Sahih n°1153).

(*) C'est à dire de la distance que l'on parcourt en 70 ans.
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...