facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Nouvelle-Zélande : Face au carnage, certaines victimes musulmanes ont choisi de pardonner...

695 vues

img_1

Cette photo a fait le tour du monde, elle montre un musulman l'index levé pour la dou'a du tashahud alors qu'il est couché sur une civière, il est l'une des premières victimes du terroriste australien.

A l'heure de la prière de dohr, Brenton Harrison Tarrant, un australien de 28 ans est arrivé armé et déterminé, prêt à accomplir un carnage. Il a tiré sur les fidèles réunis pour la prière du vendredi.

Deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch ont été la cible d'extrémistes de droite faisant 50 tués et près d'une cinquantaine de blessés.

Cette première victime musulmane, prise en charge par les services d'urgence, a trouvé la force de ne pas laisser la haine prendre le dessus face à l'ignoble attentat.

Alors que l'assassin pénètre armé jusqu'aux dents dans la mosquée, le fidèle l'accueille par ces mots : « Bonjour frère ».

Ces paroles ne pouvaient sortir que de la bouche d'un homme pieux et bon pensant avoir affaire à un humain, malheureusement face à lui, un individu sans foi ni âme qui l'abat sans hésité.

Il a été salué en véritable héros par les internautes, de nombreux messages ont très vite afflué sur les réseaux sociaux :

« Même sous la menace d'une arme à feu, il nous a montré d'être pacifiques, gentils. Arrêtons la violence au lieu de la nourrir » A écrit un internaute.

Une Australienne de Melbourne a pour sa part souligné que face à l'horreur, il est important de s'attarder sur les victimes et les héros, parlant de l'inconnu de la photo, plutôt que sur les bourreaux.

« Peut-être que ce héros essayait de dissiper la situation ? [Allah] a utilisé cet homme pour montrer au monde la gentillesse qu'est l'islam. Je ne sais pas, mais ce que je veux, c'est m'assurer que ce détail n'est pas perdu parmi vous », a-t-elle écrit sur sa page Facebook avant d'ajouter :

« Cet acte final de l'homme était un acte islamique, un moyen sincère, courageux et chaleureux, de mettre fin à la violence au lieu de la nourrir. Qu'Allah accorde à ce héros et au reste des victimes le plus haut niveau de paradis. Ameen ».

Un message qui été partagé des milliers de fois et donné lieu à autant de commentaires, dont une majorité de « Ameen »

À la question de savoir s'il pardonnait à l'auteur de la tuerie, Farid Ahmad 59 ans a répondu : « Bien sûr. La meilleure chose, c'est le pardon, la générosité, l'amour et l'affection, avoir une attitude positive. Je lui dirais que je l'aime en tant que personne (…) Je n'ai aucune rancune », a-t-il dit à l'AFP.

Au moment des tirs, sa femme, Husna Ahmad, 44 ans a aidé de nombreuses personnes à échapper au massacre. « Ensuite elle est revenue pour s'enquérir de mon sort, parce que je suis en chaise roulante, et alors qu'elle s'approchait de la porte, elle a été tuée. Elle était occupée à sauver des vies, sans se préoccuper d'elle-même », a poursuivi Farid qui a réussi à échapper au terroriste.

A l'heure où la communauté musulmane mondiale est en deuil, des messages de sympathie affluent de toutes parts.

La Nouvelle-Zélande est en choc et la première ministre Jacinda Ardern s'est rendue auprès des familles endeuillées, elle en a profité pour condamner fermement l'attentat terroriste qualifié de « l'un des jours les plus sombres de la Nouvelle-Zélande ».


https://video.foxnews.com/v/embed.js?id=6014312518001&w=466&h=263Watch the latest video at foxnews.com
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...