facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Notre devoir envers le Coran

Notre devoir envers le Coran

Par Tamime Khemmar.

Qu’Allah soit loué pour nous avoir accordé Sa plus grande Faveur qui est le Coran et nous avoir envoyé Son plus grand Messager Mouhammad [ﷺ] pour nous transmettre Sa Parole, nous l’expliquer et nous montrer comment l’appliquer afin de mériter l’approbation d’Allah et d’être dignes de recevoir Ses honneurs dans la vie d’ici-bas, en étant les serviteurs du Coran, et dans la dernière vie, en accédant au Paradis.

Quelle est notre mission envers le Coran ?

Il est de notre devoir d’apprendre le Coran, de le comprendre, de le mettre en pratique, de l’apprendre eux autres et d’appeler les gens à faire cela.

4+1

1-Apprendre le Coran : Apprendre à lire le Coran avec les règles du tajwîd afin de le lire comme il fut révélé au Prophète [ﷺ]. Puis, de mémoriser ses paroles autant que possible.

2-Comprendre le Coran : Les paroles du Coran expriment les sens qu’Allah veut nous faire comprendre. Il est nécessaire donc de les comprendre pour savoir ce qu’Allah veut que nous fassions afin de l’appliquer et de profiter et de faire profiter les autres, musulmans et non-musulmans, des bienfaits et grâces inestimables du Coran.

Il faut aussi savoir que le seul chemin qui permet de comprendre correctement le Coran, de le mettre en pratique comme il se doit et de voir sa bénédiction se répandre sur nos âmes, nos êtres et nos vies c’est le chemin montré par le Prophète [ﷺ] et que les Compagnons ont pris.

Si nous prenons un autre chemin, le Coran restera fermé devant nos cœurs et nous serons privés de tous ses avantages.

Efforçons-nous de comprendre la Parole de notre bienveillant Seigneur, car plus nous la comprendrons, plus notre science augmentera, plus notre cœur s’ouvrira et plus nous sortirons des ténèbres de l’ignorance vers la lumière du savoir.

3-Mettre en pratique le Coran : en appliquant ses prescriptions, en s’éloignant de ses interdits et en ayant foi en ses récits passés et futurs.

Car le Coran est la charte d’Allah, le Livre de la loi ou Allah nous a transmis tous Ses commandements, obligatoires et surérogatoires, qui concernent la croyance, les cultes, les vertus, les rapports familiaux, les rapports sociaux, les droits et les obligations, les transactions, la politique interne et externe, etc.

Il faut aussi avoir foi en ses récits concernent les nations passées, les Prophètes, le Jour dernier, le ghayb (l’imperceptible), etc.

4-L’apprendre aux autres : Il est de notre devoir d’apprendre aux autres à lire le Coran, de leur faire comprendre ses sens et de leur apprendre comment l’appliquer selon les régions du monde où ils vivent et selon les différentes périodes.

Le père et la mère doivent apprendre cela à leurs enfants, le maître dans son école à ses élèves, etc.

5-Appeler les gens à ses quatre points : car:  » la religion (l’Islâm) c’est le conseil (an-nasîhah) ». Comme l’a si bien dit notre bien-aimé Prophète [ﷺ][1].

Toute la nation musulmane doit prendre soin du Coran et les membres de cette nation moubârakah, bénéfique, doivent s’inciter mutuellement à cela.

Quelle est la plus grande charge qui incombe aux écoles d’apprentissage du Coran ?

Il est de la plus grande importance que ces écoles apprennent à leurs élèves ces points importants afin d’honorer le pacte scellé avec Allah qui consiste à porter Son Livre avec force.

Il faut que les dirigeants de ces écoles prennent conscience de la responsabilité qu’ils ont envers Allah, envers Son Livre, envers les enfants et envers toute la nation musulmane.

Celui qui étudie dans les écoles coraniques doit accéder à l’apprentissage du Coran selon les règles du tajwîd, comprendre ses sens, appliquer ses commandements et apprendre à transmettre cela aux autres et à les encourager à s’en occuper.

Est-ce que le fait de ne pas connaître la langue arabe est un handicap ?

Tous les points que l’on a mentionnés ci-dessus peuvent être acquis pleinement sans connaître un mot d’arabe.

Il faut juste avoir des enseignants qualifiés qui peuvent traduire aux élèves les sens du Coran et ses prescriptions.

Mais lorsque l’on apprendra les mots du Coran et leurs sens, il sera très facile après cela d’apprendre la langue arabe qui est nécessaire pour s’approfondir dans la compréhension de l’Islâm et pour pouvoir étudier sans l’intermédiaire d’un traducteur.

Quant à l’apprentissage par cœur du Coran, nul doute que ceci est aisé pour tous les hommes et toutes les femmes du monde entier comme en témoignent tous ceux qui l’ont appris par cœur sans connaître la langue arabe.

Qu’Allah nous guide vers ce qu’Il agrée comme pensée, parole et acte et qu’Il fasse que l’on soit du nombre des serviteurs du Coran.

Allah est plus Savant

Notes de l’auteur :

[1] Mouslim (55)

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...