facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Médine et ses environs: Ouhoud … Une montagne qui nous aime et que nous aimons

320 vues

img_1

Il est aussi recommandé de visiter les martyrs de la montagne Ouhoud car il est attesté que le prophète (SAW) les a visités.


Le Mont Ouhoud reconnu comme le mont des martyrs, abrite les corps de 70 martyrs, compagnons du Prophète (Qu’Allah soit satisfait d’eux). Ce lieu est célèbre pour avoir abrité la bataille d’Ouhoud qui est un combat entre les musulmans de Yathrib et la tribu mecquoise des Quraychites sur ce mont près de Médine en 625 (le 7 Chawwal 3 A.H).

La victoire a été remportée par les traditionalistes mecquois.

Le Prophète (SAW) a également dit concernant Ouhoud : « Cette montagne nous aime et nous l’aimons » (Rapporté par ibn Maja).

Le Mont Ouhoud est situé au nord de Médine, à environ cinq kilomètres de la Mosquée du Prophète (Paix et bénédiction sur lui). Il est penché de l'est vers l’ouest sur une pente incliné vers le nord de la ville sainte, avec une longueur de 7 kilomètres, une largeur entre 2 et 3 kilomètres et une hauteur estimée à environ 350 mètre

La nature de la montagne rocheuse est dominée par du rouge, du vert foncé et du noir. Sa composition géologique tire principalement vers le granit rouge, formée de multiples terrasses, et marais avec un clic naturel sur la montagne qui permet de conserver de l'eau qui coule du haut.

Il comporte également une grotte, appelée grotte d’Ouhoud et qui se trouve entre deux bouchées entre les deux côtés d'une montagne, représentant un demi bassin située vers le nord de la mosquée du Prophète qui a servi de refuge au Messager d’Allah lors de la bataille d’Ouhoud. Certaines sources indiquent qu’il avait prié Dohr et Asr à cet endroit où une mosquée a été construite qui permet aux visiteurs d’accomplir leurs prières. La grotte se trouve à 100 mètres de ladite mosquée et à 1000 mètres au nord de la montagne des archers.

Selon certaines sources le nom « Ouhoud » de la montagne vient du fait de son caractère isolé et de son éloignement des autres montagnes, ou du fait qu’elle ait contribué à la victoire des gens de Tawhid contre les mécréants. Elle était connue à l’époque de Jahiliyyah (l’époque de l’ignorance, avant l’avènement de l’Islam) du nom "Anqad ".

D’autres sources indiquent que le nom « Ouhoud » était le nom d’un géant homme qui habitait à côté de la montagne qui a ensuite pris le nom de cet homme.

Des ouvrages de l’histoire islamique indiquent que les habitants de la région de Yathrib, appelée actuellement Madina Al-Mounawarrah, étaient des hommes de très grandes tailles qui ont creusé des nombreuses sources d’eau potable, dont les descendants sont des fils de Bani Imlak Bin Arkhafashd Bin Sam bin Noah (paix soit sur lui).
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...