facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Lettre à mon frère : travaille, mais ne cours pas après la dounia

5 479 vues

Lettre à mon frère : travaille, mais ne cours pas après la dounia
Mon très cher frère,

Je t'écris aujourd'hui afin de te mettre en garde contre une activité présente qui ne doit pas devenir omniprésente, une occupation qui est utile mais qui peut rapidement devenir nuisible. Il s'agit de l'activité professionnelle. En effet, travailler est un de tes devoirs afin de subvenir aux besoins de ta famille. Tu te dois de remplir cette tâche. Cela dit, il ne faut pas que celle-ci devienne une prison et une obsession. Or, ce cap est vite franchi, sans même que tu t'en rendes compte. C'est ainsi que je souhaiterai te conseiller akhy. Lis donc ces quelques lignes qui ont pour but de te faire méditer et de te préserver sur le chemin d'Allah et de Son Messager ('alayhi salat wa salam).

Tout d'abord, même si ton activité professionnelle est importante, prends garde à ce qu'elle ne prenne pas le dessus sur ta religion. Il est commun de dire « Bien sûr que ma religion passe avant mon travail » « C'est évident ! » Oui mais le démontres-tu vraiment ? Comment se manifeste concrètement ton attachement à la religion sur ton lieu de travail ? Une question basique mais fondamentale pourtant : t'appliques-tu à effectuer TOUTES tes prières à l'heure ou te laisses-tu aller à ton travail, affirmant alors que tu n'as pas le temps ? Si tu n'as pas le temps pour Allah, Celui qui nous a créés, comment veux-tu qu'Il t'accorde Son écoute, Son pardon, et Sa miséricorde ? Mon cher frère, nous espérons tous en Allah et en Sa clémence infinie mais méritons-nous seulement ce bienfait ? Faisons-nous tout ce que nous pouvons pour Le satisfaire ? Il ne fait aucun doute que non. Ainsi, mon cher frère, je t'invite à revoir tes priorités et à faire passer tes prières avant ton travail car ce pilier et cet acte d'adoration unique t'éloignera du châtiment incha Allah. Nous savons tous les deux que tes heures passées au travail ne te seront d'aucune utilité face à Allah. Dans certains cas, il se peut que ton activité professionnelle te soit profitable dans l'au delà, (al hamdouliLlah, je suis contente pour toi) mais ce profit est bien moindre en comparaison avec les prières quotidiennes que tu dois accomplir. Akhy, n'oublie pas que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « La première chose sur laquelle sera interrogé le serviteur au Jour de la Résurrection est la prière. Si elle est saine, l’ensemble de ses actes sera sain, et si elle est corrompue, l’ensemble de ses actes sera corrompu ». (at-Tabarani). Mon cher frère, travaille certes, mais ne délaisse pas pour autant les actes obligatoires car ce sont ces mêmes actes qui te sauveront le Jour de la Résurrection.


Ensuite, bien que ton activité professionnelle te prenne un certain temps, ce qui est normal, ne délaisse pas ta famille. En effet, ta famille doit passer avant ton travail, quelle que soit ta situation familiale. Si tu es célibataire, tu dois réserver du temps à tes parents afin de t'occuper d'eux, de passer de bons moments avec eux car Allah nous a ordonné la bienfaisance envers les parents. C'est en sens qu'Il a dit : {Nous avons commandé à l'homme [la bienfaisance envers] ses père et mère}. (Sourate 31 : Verset 14). Si tu es marié, en plus de visiter tes parents régulièrement et d'être bienfaisant envers eux avant toute autre personne, tu dois réserver du temps à ton épouse. Tu dois entre autres lui accorder du temps pour l'acquisition de la science. Enfin, si tu as des enfants al hamdouliLlah, prends en compte ce don qu'Allah t'a octroyé et profite de ta progéniture : apprends leur la religion d'Allah ainsi que Son Livre, narre leur l'histoire du meilleur des hommes ('alayhi salat wa salam) ainsi que celles des autres prophètes ('alayhoum salam). N'oublie pas que le Messager d'Allah ('alayhi salat wa salam) a dit, d'après Abu Hurayra (qu'Allah l'agrée) : « Quand l’homme meurt, ses actes ne lui rapportent plus de récompenses sauf trois : une aumône qui dure, une connaissance dont on tire profit et un enfant vertueux qui fait des invocations pour lui ». (Muslim). Malgré tes occupations professionnelles, prends le temps d'éduquer tes enfants dans la voie d'Allah afin qu'ils évoquent pour toi lorsque tu ne pourras plus œuvrer. Ne vois pas cela comme une perte de temps mais un gain de récompense al hamdouliLlah.


Enfin, même si ton travail te prend du temps, tu dois faire passer tes frères en religion avant ton activité professionnelle. En effet, notre religion nous offre un lien unique : une fraternité en Allah avec les membres de notre communauté. Ainsi, tu te dois de partager du temps avec tes frères afin de ne pas oublier le rappel d'Allah et afin que votre amour pour Lui augmente incha Allah. Cela ne pourra que t'être bénéfique incha Allah. C'est en ce sens que 'Ali (qu'Allah l'agrée) a dit : « Mêlez-vous aux gens nobles, vous deviendrez l'un d'entre eux, et tenez-vous à l'écart des mauvaises personnes pour vous protéger de leurs maux ». (Al Boukhari et Muslim). Ainsi, tu dois te rapprocher de tes frères en Allah afin que le conseil pour Allah soit votre seul mot d'ordre, que les rappels religieux constituent vos seules paroles, que l'amour pour Allah rythme votre relation et que votre foi augmente à chacune de vos conversations.


Mon cher frère, travaille sur terre mais travaille surtout pour préparer l'au delà. Ne cours pas après la dounia mais cours après l'akhira. Priorité à ta religion, aux actes d'adoration, à ta famille et à tes frères fi Allah, bref à ce qui participe à la construction de l'Avenir, notre véritable destination. L'heure tourne et le temps passe si vite que tu dois récolter chaque minute pour la quête de l'au delà. Fais en sorte de ne pas être concerné par la parole de notre Seigneur : {Mais, vous préférez plutôt la vie présente, alors que l'au-delà est meilleur et plus durable} (Sourate 87 : Versets 16-17). Prépare l'au delà mon frère, ne sois pas aveuglé par le travail ici bas, cela est préférable et bien plus sage. J'espère que ces quelques mots t'auront aidé à méditer sur ton travail et sur la place qu'il doit occuper dans ta vie quotidienne. Si tu avais déjà établi ces priorités, al hamdouliLlah {le rappel profite aux croyants} (Sourate 51 : Verset 55), d'autant plus que les tentations de Shaytane sont aussi nombreuses que vicieuses.


Qu'Allah t'assiste afin de faire passer ta religion et tes proches avant ton travail. Qu'Il t'accorde la victoire face à Shaytane à l'issue de cette rude bataille.


Fraternellement,


ta sœur fiLlah,


Oum Ayoub.

Commentaires (14)
  1. Barak Allah oufiki très bon rappel !!!

  2. Salamou 3aleykoum c'est valable aussi pour les soeurs... Je sais c'est malheureux mais on en est arrivé là...

  3. salam aleykoum. baraka Allahou fik, ya une référence ou tu t'es trompée c sourate 87 et pas 88 pour le verset mais vous préférez la vie d'ici bas. qu'Allah rende ce site utile a la oumma.

  4. as salam aleykum

    je dirais plutôt que c'est malheureux de voire des soeurs qui travaillent ... la meilleure demeure est chez elles

  5. Sœur, belle parole, mais de plus en plus de femme ne comprennent plus cela

  6. Salam aleikoum

    C'est "malheureux" de voir des sœurs qui travaillent? Subhanallah, quand UN salaire ne suffit pas pour joindre les deux bouts la femme doit aussi travailler (dans la mesure de son possible) pour aider son mari et payer les factures, faut arrêter d'aller dans les excès subhanallah. Oui la maison est meilleure pour la femme, est ce que sa signifie pour autant qu'elle ne doit jamais en sortir? Et j'admire et j'encourage toutes les sœurs qui travaillent parce qu'elles montrent que la femme musulmane est CAPABLE et donne une belle image de notre religion.
    Tant que les règles de l'Islam sont respectées...

  7. barak allah oufik , je vous repond car , je vais etre obliger de retravailler , mais c est pour aider un politicar , a reprendre sa ville , malgré que je ne vote pas ..(étrange kan mm) mais on me sollicite pour aider tel ou tel candidat , ce n est pas la 1 er fois ,mais la rue est si proche que je pense aider cet homme (malgré q il n est pas musulman) pour faire sortir l autre , qui plus est un mariage en vue donc mes idées d un meilleur islam fraternité je vais plus penser a nourrir ma famille , car je voie bien cette vie n est autre q un moment , a passer , alors oui merci du texte , je me sens moins coupable ..vu tous ses menteurs en place iman ou collabeur ou meme au pays etc etc .... salem a vous tous ..salema leikoum

  8. Salam alaykom baraka ô fek ma soeur.je suis tout à fait d accord avec toi ma soeur et cela me rassure plus de l entendre.Allah ta ala te preserve

  9. En resumé:
    Ne cours pas après ce qui est garantie (le rissk)mais cours plutôt après ce qui ne l'est pas (le paradis)

  10. salam aylikoum

    baraka allah ou fiki pour ce rappel
    je crois que tu as touché un point sensible lol
    ben écoute incha llah que ce rappel soit lu par de nombreuses personnes et qu'il le comprennent

    bon courage

  11. salam aleiykoum donc sait grave ce quon fait de récupérer tout nos prières le soir vu quon travaille

  12. Salam Alaykoum watahmathoulilah wabarakathou. Tout d'abord je tien à dire à ce frère qui a pris son temps d'écrire ce magnifique texte pour ns frères à fin de leur faire un rappel c'est un beau rappel pour ns frères Fillah qu'Allah te récompense et t'allonge ts jours allahouma amine ..

  13. Salam aaleikoum à tous,

    Tout d'abord il s'agit d'un très bon article avec lequel je suis entièrement d'accord. En revanche le fait qu'il soit adressé uniquement aux "frères" me dérangent. Les soeurs ne sont pas concernées par le travail? Ce qui me dérange encore plus ceux sont les habituels commentaires qui disent que la femmene doit pas sortir du foyer. Pensez vous donc que toutes les femmes ont un preux chevalier qui subvient à tous leurs besoins? Quand bien meme ça serait le cas, ne peut elle pas s'accomplir en partie par le travail? N'êtes vous pas content de trouver des femmes musulmanes occuper des postes tels que médecins, n'êtes vous pas content que votre femme puisse consulter une femme gynécologue, car si on suit votre raisonnement ca ne serait pas possible. Ou peut-être allez vous me répondre, comme on l'a déjà fait, qu'il y a les femmes "mécréantes" pour occuper ce genre de poste! Quelle hypocrisie. Allah yahdina ajma3ine. Amine

  14. Allah y khalik, yardhi'alik wa yahafdhek ya oukhti el karima, pour ce très très beau rappel. Qu'@llah nous accorde à vous et à moi ainsi qu'aux croyants et croyantes sincères une bonne fin et Sa Lumière dans notre vie de tous les jours afin de le rencontrer Satisfait. @llahouma ameeeeeeeeeeen ya Rab el 'alamine.

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...